2016, bilan des 6 mois (Tag 6 mois)

Voici 14 questions pour faire un retour sur vos lectures de 2016 ! s’exclame l’équipe promotionnelle de Pocket Jeunesse (l’une des plus actives sur les réseaux sociaux). J’aime bien cette idée, j’ai toutes les peines du monde à trouver le temps de boucler la rédaction de mes articles thématiques, j’aime les listes et j’aime bien ce jeu : jouons-y.

happy sangoku goku allez vous faire lire

Alors, à mi-chemin de 2016, qu’est-ce que ça donne, cette année de lecture ?

Note : je me suis donné 120 livres à lire comme défi en 2016 (peu importe le format), et j’en suis environ à 80. Ceux dont je vous parle sont donc une sélection 😉

1) Avez-vous eu un coup de cœur ?

J’ai eu un énorme coup de cœur pour Songe à la douceur, qui ne paraît que le 24 août prochain.

Songe a la douceur clementine beauvais sarbacane allez vous faire lire

À ce stade là, d’ailleurs, ce n’est plus un coup de cœur. Il est désormais de ces rares romans (5 ? 6 ?) et encore plus rares romans d’amour (…le seul ?) à m’avoir bousculée si intimement, à m’avoir fait pousser tant de cris et soupirs d’émotion, à s’être si parfaitement entendu avec l’embrouillamini indémêlable de ma personnalité faite d’humour, de romantisme et de cynisme ; à s’être, au final, si bien joué de moi sans s’amuser à se jouer de moi… qu’il m’est devenu un livre cher.

Lire la suite

JAN, de Claudine Desmarteau (2016)

Dîtes bonjour à Antoine Doinel au féminin. Jan, c’est le cancre attachant qui se débat dans une vie de famille « dysfonctionnelle », raconte des bobards, embrouille tout le monde (mais pas très bien), et se retrouve à rêver d’une issue magique pour échapper à tous les problèmes qui lui tombent sur la tête.

jan claudine desmarteau thierry magnierJanis n’aime pas son prénom depuis qu’un camarade de récré mal embouché l’a fait rimé avec « pisse » (elle l’a fait taire en lui chatouillant les rotules). Du coup, elle s’appelle Jan, et faut pas lui chercher des noises. C’est une gamine à fort caractère. Mais il n’empêche que ces gamins-là, ils sont fragiles, tout keuss, tout riquiqui, face aux engueulades de leurs parents, et chaque fois que son père rentre un peu plus saoul, et que sa mère désespère un peu plus fort, Janis encaisse. Heureusement, il y a son petit frère qui, comme une bouée de sauvetage, lui offre une âme à sauver, et lui donne la force de lever le menton. Et puis, il y a ses copains, son chouette prof de français, et les bonbons mangés à la sortie de l’école. Tout ne va pas si mal… Lire la suite

Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle, d’Hervé Giraud (2016)

J’avais découvert la plume de Hervé Giraud dans Prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvants, un livre :

  1. au titre si délirant que, forcément, tu es curieux ;prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvants
  2. complètement barré, servi par un humour très imagé et décalé ;
  3. plein d’optimisme, sur fond de toile sociale râpeuse, mais colorée.

Aussi, à la sortie de son nouveau roman ado, je ne me suis pas trop laissée prier : j’ai mordu dedans à pleine dents. Je peux remercier Soazig, l’éditrice Littérature de chez Thierry Magnier, pour sa confiance (et Hervé Giraud himself pour sa bonne humeur constante ; Hervé, tmtc).

L’Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle, ça parle de quoi ?

herve giraud thierry magnier histoier du garcon qui courait apres son chien qui courait apres sa balleD’un adolescent de quatorze ans, lunaire et maladroit, qui nous parle à la première personne pour nous aspirer dans son univers unique et coloré. Cet univers, il le partage avec Cali, sa sœur jumelle. Ils ont leurs secrets, leurs rituels… et leur chien, Rubens, un vieux dalmatien hyperactif. Puis Cali tombe malade, et le chien fugue.

L’univers est sans dessus-dessous, et ça s’est fait si soudainement, si doucement… c’est si gentiment cruel ; que faire ? Le protagoniste, porté par la conviction que, s’il retrouve Rubens, il retrouvera Cali, part en quête de son vieux chien, qui a suivi sa balle rouge, emportée par le courant. D’étape en étape dans cette recherche de plus en plus délirante, de fantaisie intime en prière silencieuse, le narrateur insuffle la vie au récit, une vie foisonnante et magique.

Lire la suite

Top Jeunesse 2015

Vous l’attendiez, le voilà ! Mon TOP DIX jeunesse de 2015. 

Vous commencez à me connaître, vous savez que :

  1. j’ai lu (plus de) 170 livres cette année, en majorité en jeunesse et young-adult, et ai donc eu toutes les peines du monde à m’en tenir à 10 ;
  2. quand je fais une liste de 10, je vais plutôt vous parler de 30 titres (puisque, pour chaque livre du Top, je vous en recommande plusieurs dans le même genre) ;
  3. il est possible voire probable qu’un gif récalcitrant se glisse ici ou là, je décline toute responsabilité ;it wasnt me supernatural jared padalecki sam
  4. comme l’an dernier, je vais y aller à rebours, pour ménager le suspense.

C’est partiii ! Lire la suite

Des livres dans l’esprit de Noël (Partie 1 : pour les petits)

L’an dernier à la même période (dans l’optique des cadeaux de Noël), je vous ai proposé une Liste de livres pour ceux qui n’aiment pas lire.

Pour cette année, je vous propose une liste de recommandations un peu différente, avec une thématique de saison : des livres dans l’esprit de Noël.

merry christmas gif home alone

Qu’est-ce que c’est, l’esprit de Noël ? Quelque chose de tendre, familial et chaleureux. Un livre que l’on prendrait sur ses genoux, lové dans un plaid, avec une bonne grosse tasse de chocolat chaud à la cannelle ; un livre qui nous fera sourire comme un enfant. (Si possible avec une moustache laiteuse ridicule.) Go. Lire la suite

À ma source gardée, de Madeline Roth (2015)

a ma source gardee madeline roth thierry magnierÀ ma source gardée est un tout petit trésor. Tout petit, car il mesure 87 pages de long et tout juste quelques millimètres d’épaisseur. Mais c’est un trésor. Un objet précieux.

Jeanne passe ses vacances d’été en montagne, chez sa grand-mère — qui n’est qu’un prétexte. Là, chaque année, elle retrouve sa vraie famille : une bande de cinq amis indissociables, auprès desquels elle se sent libre et vraie. Ils sont différents des  ados de son lycée (qui lui semblent tous bêtes comme leurs pieds). Avec eux elle n’a pas honte d’écouter Brel et d’aimer flâner sur les brocantes.

Un été, un nouveau venu se joint à eux. C’est Lucas. Lire la suite

Deux albums pour affronter ses démons

Aujourd’hui dans mon livre de recettes pour le bonheur, deux façons d’apprendre à vivre avec ses démons :

  1. Tine, ou les idées noires au placard, de Cécile Gambini
  2. Le chant des génies, de Nacer Khémir et Emre Orhun Lire la suite

Un ours dans la bergerie, de Quitterie Simon (2015)

Qu’il est joli ce livre ! Tout en délicatesse et en couleurs chatoyantes, à l’image de sa couverture.

un ours dans la bergerie quitteriez simonÉlias vit dans un village des Pyrénées, tout en montagne, en neige et en moutons. Et ça grogne, dans ce village, oh oui, ça grogne. Ça grogne contre l’Europe, ça grogne contre le gouvernement, contre les écolos, les gens, et surtout oui, surtout, ça grogne contre L’OURS. Lire la suite

Prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvants, d’Hervé Giraud (2015)

Je découvre Hervé Giraud avec ce titre et suis totalement séduite par son style. Fureur des mots, fantaisie de l’esprit, humour dégoupillé : tout est réuni pour que le texte vous explose sous la langue.

prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvantsAnton Tchekov n’a de commun avec le grand écrivain que son patronyme : lui, il arpente la jungle urbaine en loosdé, bardé d’un bagage familial avoisinant le zéro absolu. Lire la suite