Entretien avec Alison Goodman

ATTENTION ATTENTION, à l’occasion de la sortie de Lady Helen 2, nous avons eu l’occasion de rencontrer la brillante et éplapourdissante Alison Goodman (l’auteure du livre, si tu suis bien) et ce fut fort instructif.

 

{Nous avons mené cet entretien à deux : Lupiot & Bloup.}

Nous avons déjà publié une chronique à quatre mains de Lady Helen 1. Le Club des Mauvais Jours, et avant de vous faire part de notre critique de Lady Helen 2. Le Pacte des mauvais jours, nous allons vous teaser gentiment avec cet entretien dans lequel Alison Goodman évoque :

  1. la façon dont elle a structuré son récit,
  2. la symbolique sociale qui se cache derrière ses répugnants et fascinants « Abuseurs » (aussi connus sous le nom de : vampires les plus chelous du monde) et aussi, parce qu’on ne s’en lassera jamais :
  3. Mr Darcy.

Et quelques autres petites choses en passant, bien évidemment…

Entretien quasi intégralement SPOILER-FREE.
Un mini spoiler sur Darby est présent vers la fin, mais on vous avertira.

Lire la suite

Publicités

Lady Helen 1. Le Club des Mauvais Jours, d’Alison Goodman (2015)

Avez-vous repéré cette très (très) jolie couverture apparue dans le rayon YA il y a quelques semaines ?

lady helen le club des mauvais jours alison goodman

Lady Helen se présente avec une esthétique à la Jane Austen (à raison). Ce que la couverture ne vous dit pas, en revanche, c’est que si ce roman a certes un pied dans la romance historique, l’autre est fermement planté dans le fantastique.

Déserrez votre corset et remontez vos longs gants blancs, il est l’heure d’aller kicker du démon.

lady-sibyl-downton-abbey-adorable-prete-a-te-botter-les-fesses

Londres, 1912. Helen Wrexhall s’apprête à entrer dans le monde au cours de la cérémonie de présentation à la reine. Tout devrait se passer à merveille mais plusieurs événements s’enchainent et viennent semer le trouble dans l’esprit d’Helen. Entre son obsession soudaine pour une miniature représentant sa mère, la disparition d’une servante, les frasques surprenantes de l’une de ses meilleures amies et le retour d’un jeune noble aussi détesté que mystérieux, elle n’est pas au bout de ses surprises ! Lire la suite

Mon sang ne fit qu’un tour, ou les vampires sans paillettes (Liste de livres de vampires, partie 2)

Hier, je vous parlais des vampires classiques dans la première partie de cet article, visant à remettre un peu les suceurs de sang à leur place dans le rayon fantastique-horreur, et à leur faire quitter la Vegan Academy*.

* Les vrais gens ont le droit d’être vegans, mais si on retire aux vampires l’attribut principal qui en fait des êtres monstrueux, on se retrouve avec des endives. Or, nous avons déjà établi que, les vampires-endives en littérature, c’est peu goûtu et très lassant.

Voici donc la suite et fin de la liste des livres pour mordus de vampires qui en ont assez des endives. Lire la suite

Le Paris des Merveilles 1. Les Enchantements d’Ambremer, de Pierre Pevel (2004)

Je cherchais un livre cool à lire dans le métro et cette couverture émeraude a tout de suite attiré mon regard…

Demandez à n’importe quel touriste de vous nommer la figure la plus symbolique Paris, il vous répondra à coup sûr : « la Tour Eiffel ». Tout le monde la connaît, cette grande dame de fer. Oui, mais… et si elle n’était pas en fer, justement ? Et si elle était en bois blanc de l’OutreMonde ? Lire la suite

Si vous avez aimé… Jonathan Strange & Mr. Norrell, de Susanna Clarke (2004)

Cette intrigante couverture vous a sûrement fait de l’oeil depuis les profondeurs de son imaginaire victorien. Avez-vous lu la quatrième de couverture, qui parlait de magie anglaise et de guerres napoléoniennes ? Peut-être avez-vous reposé ce pavé bizarre, peu enclin à donner dans la légende napoléonienne, ou à l’inverse, peu attiré par la fantaisie de ces évocations de magie. Dans les deux cas, ce serait un tort.

jonathan strange & mr norrell susanna clarkeJonathan Strange et Mr. Norrell est une réécriture historique hallucinante du tournant du XVIIIe au XIXe, pendant lequel un théoricien de la magie, pépère revêche du nom de Gilbert Norrell qui a tout du vieux notaire, se met en tête d’en ressusciter la pratique.  Lire la suite