Found in translation — L’adaptation des noms dans la littérature jeunesse

Il y a quelques temps je vous ai annoncé l’ouverture de la catégorie Les noms dans la littérature. Me revoilà !

L’adaptation des noms est une question récurrente en littérature. Est-ce que le vrai nom du personnage, c’est Severus Snape ou Severus Rogue ? On a vu des fans s’écharper pour moins que ça. Les espagnols ont choisi de garder tout le vocabulaire anglophone, le Snape, les muggles et tout ; ont-ils eu raison ?

severus-snape-snivelus-allez-vous-faire-lire

Débat inutile, on est d’accord : son vrai nom, c’est Snivellus.

Dans quels cas est-il judicieux d’adapter un nom ? Que faut-il prendre en compte, au juste ? À la première question, pas de réponse absolue, à la seconde, plusieurs pistes :

  1. Le lectorat visé
  2. L’intention de l’auteur
  3. Le charme de la V.O.
  4. Les habitudes du genre littéraire

Changer un nom n’est pas une question anodine, puisqu’un nom trimballe avec lui la culture du pays dont il est issu, et aussi des morceaux de l’univers du livre, qu’il sublime. L’adapter peut s’avérer un infernal casse-tête, voire une vraie mauvaise idée. La question de l’adaptation doit se faire en considération de la nature de l’ouvrage, du lectorat visé, et de sa compréhension du texte. Lire la suite

Tobie Lolness, de Timothée de Fombelle (2006-2007)

Je n’avais jamais lu Tobie Lolness.

 

Je vous laisse un temps pour me jeter légumes avariés et chaussettes sales.

boo-avatar-shame

Tobie Lolness est sorti en 2006, et pour aussi mignon qu’il avait l’air, ce roman, il m’a inspiré une réaction s’approchant de « Meh ¯\_(ツ)_/¯ », car à cette époque, j’avais 16 ans et au lycée je m’étais éloignée des romans jeunesse pour lire :

  1. des mangas ;
  2. Amélie Nothomb ;
  3. de la vieille SF des famille ;
  4. Tolstoï.

…dont Tobie me semblait très éloigné. Tout ça pour établir que, contrairement à l’exercice auquel l’on se prête avec nostalgie et amusement sur le blog (pour Les Royaumes du NordHarry Potter ou Le Livre des Étoiles, par exemple), cette chronique de Tobie Lolness n’est pas la relecture d’un classique de mon enfance avec des yeux d’adulte. C’est une découverte.

Et oh, boy, quelle découverte. Lire la suite

(Relecture) Le Livre des Étoiles, d’Érik L’Homme (2001-2003)

Article par La Bouquineuse

Cette fois, je vous embarque dans une histoire d’Érik L’Homme, qui a eu un sacré succès par le passé avec cette trilogie : Le Livre des Étoiles. Ça risque de rappeler des souvenirs à certains d’entre vous ;)

 

Un peu comme pour les relectures de Harry Potter (lien en fin d’article), l’idée ici est de replonger dans une pépite de notre enfance et d’en faire une lecture critique avec un regard d’adulte. Entre émerveillement et déception, c’est une expérience assez excitante et bizarre. Alors, Le Livre des Étoiles, verdict ?

Lire la suite

Si vous avez aimé… Jane Austen (Liste de livres)

Parmi mes ami(e)s, j’ai de nombreux fans de Jane Austen. Il y a peu, l’une d’entre elle, connaissant ma passion folle furieuse pour 1) les listes, et 2) les recommandations littéraires, m’a demandé ce qu’elle pourrait bien lire après être tombée totalement et irrémédiablement amoureuse d’Orgueil et Préjugés (1813).

C’est son roman plus connu du grand public (et le plus adapté au ciné), ce qui me semble être un bon point de départ pour cette thématique Si vous avez aimé Jane Austen. (Je serai assistée dans ce proiet par mes fidèles minions et quelques invités, dont vous verrez les noms apparaître ici et là.)

liste de livres e lire après orgueil & prejuges jane austen allez vous faire lire

Orgueil et Préjugés, c’est un classique d’Outre-Manche d’une ironie exquise, une histoire d’amour sur fond d’honneur et de rang social… 

orgueil et prejuges jane austenElizabeth Bennet — Lizzie pour les intimes — est la deuxième sœur d’une famille de 5 filles dont la mère n’a qu’une idée en tête : leur assurer un beau mariage. L’avenir de l’aîné, Jane, semble radieux quand un beau et riche gentleman, Mr Bingley, emménage dans le château voisin. Si seulement il n’était pas toujours accompagné de ses insupportables sœurs et de son orgueilleux ami, Mr Darcy ! Lizzie souhaite plus que tout le bonheur de sa sœur mais, entre un père nonchalant, des benjamines sur-excitées, un cousin ridicule et les ragots rapportés par Mr Wickham, elle n’est pas au bout de ses peines…

Plus qu’une histoire à l’eau-de-rose, Orgueil et Préjugés est une véritable satire de la haute société anglaise de la fin du dix-septième siècle. Si vous aimez les romans sociaux, drôles et romantiques, agrémentés de costumes d’époque et de valeurs des siècles passés, courrez donc aussi lire… (Par Bloup) Lire la suite

Le château de Cassandra, de Dodie Smith (1949)

Lupiot va publier dans quelques jours un article Si vous avez aimé… Jane Austen auquel j’ai pris plaisir à participer (car oui, j’aime beaucoup Jane Austen). Or, dans cette liste, nous vous recommandions Le château de Cassandra. Donc, de quoi s’agit-il plus exactement ?

chateau de cassandra dodie smith allez vous faire lierAnnées 30 . La famille Mortmain vit sans le sous dans un vieux château d’Angleterre. Cassandra et sa sœur Rose partagent la même chambre et leurs secrets, à l’image des héroïnes de Jane Austen ou Charlotte Brönte, qu’elles admirent profondément. Rêvant de richesses qui leur permettraient de sortir de leurs misère, leur quotidien est soudain bouleversé par la famille héritière américaine du manoir voisin… et accessoirement leurs nouveaux fortunés propriétaires. Simon Cotton, l’aîné des deux frères, fait particulièrement forte impression à Rose…

shy in love fleur bambi

Pourquoi lire Le château de Cassandra ? Lire la suite

Interface, de M. T. Anderson (2003)

Article par Bloup

Un petit peu de science-fiction pour changer ? Allez hop !

interface m t andersonEnfin les vacances : Titus et sa bande d’amis partent pour un petit séjour… sur la lune. Là, ils sont victimes, avec leur nouvelle amie Violet, d’un hacker : l’homme spam leurs interfaces, petite puce insérée dans le cerveau dès le plus jeune âge. Désactivées pour leur propre sécurité, les jeunes vont devoir vivre sans cette interface (ce « feed » en V.O.) qui leur permet de tout savoir en temps réel (depuis les dernières soldes jusqu’aux séries à la mode) et à travers un flux incessant de publicités : c’est par ce biais qu’ils vivent et communiquent.

Interface : un intéressant récit d’anticipation. Si le futur pré-apocalyptique décrit fait froid dans le dos, ce n’est pas tant pour la réflexion sous-jacente de ce que l’on pourrait devenir, mais de ce que l’on est déjà. En effet, être accro à la technologie et incapable de penser autrement de ce que nous présentent les médias, ce n’est pas futuriste, c’est maintenant. (Cela doit jouer aussi que le roman date de 2003 : il a déjà 13 ans et, mine de rien, notre interconnexion et notre rapport fusionnel aux réseaux sociaux n’ont fait que s’intensifier.)

mr robot social media

Gif issu de Mr Robot, une série qu’elle est bien.

Lire la suite

Des livres (et 10 bonnes raisons) pour apprendre à coder

Mes amis, mes frères. La fin est proche. Je sens la mort de mon enfance approcher, et son acolyte Oubli me caresser la joue avec un tendre murmure.

Viens, viens vers l’âge adulte. Oublie, oublie tes traumatismes de gamine à l’esprit de contradiction surdéveloppé. Embrasse, embrasse les matières jadis honnies ! Grandis.

C’est véritablement la fin. Car je m’apprête à vous recommander… *insérer voix de Méphistophélès* des livres pour apprendre à coder.

malfoy crabbe goyle hp bouh allez vous faire lire

Par apprendre à coder, j’entends apprendre la programmation informatique, oui, tout à fait. Nous savons qu’elle existe, nous savons que des gens s’en occupent pour nous, et nous ne nous en préoccupons globalement pas. (Comme la démocratie.)

Comme la démocratie.

Alors, pourquoi vouloir apprendre à coder ? Et l’enseigner aux gamins, qui plus est ? C’est ce que prévoient les nouveaux programmes scolaires, dès la rentrée 2016 : l’apprentissage de la programmation le plus tôt possible (avec le projet Classcode).

Mon Dieu !

Quand, il y a quelques mois, j’ai dit à ma mère, qu’il faudrait sensibiliser les parents à l’apprentissage des langages informatiques dès le plus jeune âge, elle s’est simplement et très sincèrement étonnée :

« Mais, c’est un métier, non ? »

Tout à fait. Mais c’est avant tout un langage. Le code est un langage, et comme l’anglais, il s’insère progressivement dans nos usages quotidiens et devient rapidement un atout professionnel non négligeable. Et, de même que l’on peut apprendre l’anglais sans en faire son métier ni même son outil de travail principal, on peut apprendre à coder sans devenir programmeur. (Mais en ayant une sacrée longueur d’avance, car on sait qu’on ne sera pas en PLS à la moindre mention de code.)

pls adventure time

Laissez-moi donc vous proposer une liste des bonnes raisons d’apprendre à coder (jeune) et des outils (spoilers : des livres) pour bien le faire, sans avoir mal ni pleurer. Et comme ça faisait longtemps, et que ça vous manquait… #infographie time ! Lire la suite

Les noms dans la littérature (nouveau thème)

J’inaugure une nouvelle catégorie d’articles du blog, consacrée aux noms dans la littérature. Je vous vois écarquiller vos jolis yeux de façon disgracieuse :

« Toute une catégorie ? T’es sûre ? Mais qu’est-ce que tu peux bien avoir à raconter sur le sujet ? »

jon stewart are you sure

Réponse :

  1. Des tas de choses que j’ai décidé de partager avec vous. Les noms dans la littérature invitent à de beaux articles réflexifs. Par exemple :
    1. Qu’est-ce que c’est que cette obsession avec le latin dans la dystopie ? Pourquoi les personnages des Hunger Games s’appellent Coriolanus, Caesar, Cinna, Cato, et ceux de Red Rising (chronique à venir) s’appellent Cassius, Nero, Octavia, Antonia ? Qu’est-ce que cela signifie qu’ils côtoient des noms anglais issus de la nature ? (Katniss, Darrow ?)
    2. Le nom est créateur d’univers : « Poudlard » et « Adalbert Lasornette » sont aussi magiques que les nombreux charmes et sortilèges qui animent le monde de Harry Potter. Comment ça se cuisine, un nom en osmose avec l’univers fictif du roman ?
    3. C’est quoi un bon nom de méchant ?
  2. Le nom d’un personnage, d’un lieu, d’une dynastie (etc.) contient un monde de symboliques liées à des références plus ou moins inconscientes du côté de l’auteur et du lecteur. Par exemple :
    1. Avouez que si Severus Rogue et Albus Dumbledore s’appelaient Thomas Jones et Alexander Livingstone l’effet serait singulièrement différent. De même pour Arwen et Aragorn s’ils s’appelaient Rosie et Rudolf.

      rufold aragorn lotr disgusted

      Rudolf…………… ?

Lire la suite

Miss Peregrine et les enfants particuliers (t. 1), de Ransom Riggs (2013)

La photo noir et blanc d’une fillette qui flotte dans les airs, de vieux clichés d’enfants déguisés en clowns, deux personnes dans un long tunnel à l’allure inquiétante… Vous avez dit intrigant ? Attendez donc d’avoir commencé la lecture de Miss Peregrine et les enfants particuliers.

miss peregrine photo collage

miss_peregrine_ransom riggs allez vous faire lireQuand il était jeune, Jacob adorait les histoires extraordinaires que lui racontait son grand-père Abraham, souvenirs d’une enfance peu commune. En grandissant, il s’est rendu à l’évidence : comment avait-il pu croire à des enfants volants, invisibles ou surpuissants ? L’imagination de son grand-père était stupéfiante !

Mais le décès brutal et traumatisant d’Abraham pousse l’adolescent à se plonger dans le passé familial. Sa quête l’emmène jusqu’à une île au large du Pays de Galle, dans un étrange pensionnat où son grand-père avait trouvé refuge lorsqu’il fuyait le nazisme. Les a priori de Jacob, ses repères et tout son univers, font alors un brutal tour à 180°. Et si les histoires abracadabrantesques de son enfance… étaient vraies ?

luna just as sane as i am hp

Pourquoi faut-il lire Miss Peregrine ? Lire la suite

Run Billie, de Claire Loup (2016)

JF paumée, mystérieuse, exubérante et passionnée, cherche identité, raison d’aimer, envie de continuer… & distraction en attendant. Romantiques sans le sous et musiciens décérébrés bienvenus, police et pas sérieux s’abstenir. Contacter ASAP.

run billie claire loup allez vous faire lireBillie, la chanteuse de 21 ans du groupe pop-rock Run Billie (à la sauce Christine and the Queens), qui vient en quelques mois à peine de se hisser au sommet de la gloire, a disparu le soir de son premier concert au Bataclan de Paris. OMG !

L’inspecteur Prajnic est chargé de la retrouver : il va progressivement auditionner tous les proches de Billie – qui, dans la vraie vie, s’appelle Adèle . Au fil des auditions, des flash-backs nous ramènent quelques mois plus tôt, partant de la naissance de Run Billie et nous plongeant dans l’effervescence qui a suivi. On pêche au compte-goutte les informations dans le tourbillon de personnages qui entoure Adèle/Billie, on découvre la personnalité trouble de cette jeune femme qui brûle la vie, qui n’en a rien à faire de ce que pensent les autres, cache des peines immenses… et que personne ne semble connaître en entier. Qui est vraiment Billie ? S’est-elle seulement dévoilée à qui que ce soit ?
Et, la vraie question : est-elle en danger, ou se paie-t-elle notre tête ?

tu bluffes martoni allez vous faire lire Lire la suite