Comment parler des romans des autres quand on est soi-même dans le milieu

C’est toujours la saison des tops ! Et aujourd’hui, je devais publier un Top.

Sauf que j’ai compris récemment, avec le concours d’un grand sage, que je pouvais faire du mal à des gens en classant leurs romans, et que dresser des tops n’était plus forcément la meilleure des idées, à présent que je suis à la fois éditrice et autrice*.

Qui l’eût devinu ? Mdr, tout le monde, mais je suis lente, pardonnez.

* Oui coucou j’ai un roman jeunesse à paraître en mars ; je reviendrai là-dessus !! ❤

Pourquoi n’est-il plus bon que je dresse des tops ? Lire la suite

Publicité

TOP 10 Albums jeunesse 2019

C’est la saison des tops, t’as failli oublier ?

Et comme chaque année, je suis au rendez-vous ! Et pour la première fois depuis longtemps, je suis même à l’heure au rendez-vous, vu qu’on est encore en janvier, hé, franchement ?!

Ne t’inquiète pas, j’ai encore de la marge pour te décevoir, puisque ce n’est que le 1er top d’une longue série et que je peux donc être en retard sur tous les suivants : yay !!

Voilà le programme :

– Top 10 Albums jeunesse 2019
– Top 10 Littérature jeunesse 2019
– Top 15 Littérature ado 2019
– Top 20 bande dessinée 2019 (jeunesse et adulte)

Le tout en janvier !

Ah, j’adore le goût des promesses bientôt brisées au petit-déjeuner. Sur ce, c’est parti !

ALBUMS JEUNESSE
— TOP 10 DE MES LECTURES 2019 —
Lire la suite

La dernière marée, d’Aylin Manço (Talents Hauts 2019)

Je me prête aujourd’hui à un exercice difficile : rédiger un article sur le roman d’une amie, en sachant qu’elle sait que j’ai lu (le roman) et que je sais qu’elle le lira (l’article).

C’est déjà beaucoup trop compliqué pour un dimanche matin, te dis-tu en défroissant péniblement tes paupières — et tu as raison. C’est pourquoi j’ai décidé d’émailler cette chronique littéraire d’images et de diagrammes colorés, qui nous reposeront l’âme et la cervelle à tous les deux, et nous permettront de glisser distraitement de haut en bas sans rien manquer de la substantifique beauté mélancolique de ce premier roman d’une rare puissance symbolique :

La dernière marée,
d’Aylin Manço
(Talents Hauts, 2019)

Le récit se déroule sur une dizaine de jours, qui correspondent aux vacances d’été très étranges d’une fille de 13 ans, Élo, partie à la mer (comme chaque année) avec ses parents qui (pas comme chaque année) semblent en pleine rupture avec la réalité. Nous avons donc, en invités :
– le père Philémon (bonne pâte, un peu à la masse)
– la mère Anna (distante, totalement à la masse)
– Élo (et ses questionnements existentiels d’ado rageuse, parmi lesquels : Mais putain pourquoi personne me dit rien dans cette famille et c’est quoi leur problème au juste ?)
– et, en featuring spécial : la fin du monde. Narmol.
Lire la suite

LA VOIX DES BLOGS : Prix de littérature jeunesse remis par des blogueurs

Il faut que je vous parle d’un truc : je suis juré d’un prix littéraire. Oh, c’est un prix discret, il est encore tout neuf (il a six ans, même pas l’âge de raison), il cherche encore qui il est et à comprendre ce qui se passe autour, comme le Docteur juste après une regénération.

Oh, j’ai survécu. Formidable. J’adore quand je fais ça.

Ce prix littéraire s’appelle :

La Voix des Blogs

(Ce disant, je jette des paillettes sur toi. Merci de bien vouloir accuser réception.) Lire la suite

La littérature change la vie — Histoire(s) vraie(s)

Il n’y a pas longtemps, mais vraiment pas longtemps, quelque chose comme 14 jours de ça, j’ai lu un livre que j’ai bien aimé. Jusqu’ici, c’est l’anecdote la moins excitante que tu aies entendue depuis celle du mug de thé qui a refroidi parce qu’on l’avait oublié. D’ailleurs, tu me lis d’un intérêt pareillement tiède en ce moment. Reste, s’il te plaît. J’ai lu un livre que j’ai bien aimé, et qui devrait n’être qu’un titre cool parmi tous les titres cool de ma liste annuelle, et il y en a un paquet, toi-même tu le sais.

OR, ce livre reste en moi de façon tout à fait singulière et pour une raison totalement indépendante de ses qualités littéraires (par ailleurs formidables).

Pour faire court : depuis la lecture de Jefferson, de Jean-Claude Mourlevat, j’ai décidé de ne plus manger de viande.

Mais je ne vais pas vous parler de végétarianisme. Du tout.

OUF.

Ce livre, pour anodin qu’il est dans ma vaste expérience d’exploration littéraire, a déclenché un éveil en moi. Mieux qu’un millier de vidéos, discussions, démonstrations intellectuelles et infographies colorées, il m’a parlé.

Or, comme ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, c’est de ça que j’ai envie de vous entretenir aujourd’hui.

Du pouvoir qu’a la littérature de changer la vie.

La littérature change la vie, non pas en faisant la leçon, mais en tant que littérature. Parce qu’on a besoin d’histoires pour être ému, d’une voix qui nous parle pour se reconnaître dans l’autre. Combien de fois tu t’es dit en lisant « Ohmondieu je pensais être le seul weirdo à faire ça ! » et cela t’a uni, dans un grand élan cosmique, avec tous les autres weirdos de l’univers.

La littérature te permet d’apprendre à te connaître, de t’ouvrir aux autres dans leurs différences inattendues-qui-ressemblent-aux-tiennes, de t’interroger sur des aspects du monde qui t’apparaissaient jusque là tout à fait lisses-normaux-boring et de te chambouler par petits taquets excitants, comme ça, en loucedé, sous la couette, pendant que tu lis Tintin.

Enfin peut-être pas Tintin. Mais qui sait.

Aussi, puisque les discours ne valent rien et que j’ai déjà beaucoup trop parlé, je laisse la place aux témoignages.

La littérature ouvre au monde

« Je suis devenue féministe à la lecture de La Servante écarlate qui a été un véritable électrochoc : il m’a douloureusement fait prendre conscience que ce que je croyais acquis en terme de droits des femmes ne l’était pas et que le féminisme dont je me moquais éperdument était plus que nécessaire. »
Marie-Ca (Les Lectures du Monstre)

Lire la suite

5 livres jeunesses que des blogueurs m’ont donné envie de lire

COUCOU. JE VIS.

Pardon, je ne devrais pas crier, c’est toujours déstabilisant quand un proche décédé depuis longtemps vient hurler COUCOU tout près comme ça. C’est l’enthousiasme de vous retrouver, j’en perds mon étiquette.

Notez : j’ai évité de m’extraire d’un magma fuligineux dans une posture dramatique. Résurgence de savoir-vivre.

À l’occasion de PARTIR EN LIVRE (cékoi ? mécékoi ?), qui est la fête nationale du livre jeunesse organisée par le ministère de la culture (ah ok), et ne partez pas tout de suite, promis j’arrête de parler comme la page d’accueil d’une médiathèque, je me suis lancée le défi, avec quelques autres personnes généreuses et inspirées, de VOUS PARLER LITTÉRATURE JEUNESSE.

Dingue !! Je vais parler littérature jeunesse !! Vos chaussettes en tombent. Lire la suite

C’est le 1er, je balance tout (#15, avril 2018)

Quinzième édition de ce  rendez-vous mensuel, qui rime avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », et peut se voir comme un complément ou un petit frère dérangé, comme il vous plaira. Je vous invite à l’adopter, il ne mord pas.

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que j’ai lu le mois dernier
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier
  3. Au moins 1 lien qui m’a fait « Wahou » le mois dernier (hors chronique littéraire)
  4. Et enfin : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Aujourd’hui, 1er avril, j’ai 3 mois de retard dans mon bilan, aussi, préparez-vous pour le

SUPER
FAT

BANCO

Pour vous uniquement aujourd’hui, offre spéciale, un bon gros « 3 pour 1 » digne du Black friday.

Sur ces 3 mois, j’ai lu 56 livresn dont plusieurs qui se lisaient en 10-20 minutes et viennent donc gonfler ces stats de façon tout à fait malhonnête, mais who cares ? Lire la suite

Et toi, quel est ton coup de cœur jeunesse de 2017 ?

« Quel serait votre lecture coup de cœur jeunesse de 2017 ? »

C’est la question que j’ai posée à 36 auteurs, éditeurs, libraires, critiques et autres passionnés du monde du livre jeunesse.

Chacun m’a parlé de sa lecture jeunesse la plus excitante de l’année. Sur le modèle de cet article paru chez Just A Word (critiques de littérature et cinéma), je déroule donc ici une liste de livres follement éclectique, généreuse et un peu dingo, représentative de la variété et l’exigence de l’édition jeunesse dans ce qu’elle a de plus génial.

Il y a de l’album, de la littérature et de la bande-dessinée à découvrir. Tout est pour toi.

C’est l’occasion de découvrir des titres dont tu as peu ou pas entendu parler. C’est l’occasion, aussi (soyons honnêtes) de te jeter comme un(e) fangirl/boy sur les livres recommandés par la voix aimée de ton auteur ou autrice préféré(e).

Récap de tous les livres à la fin de l’article. Lire la suite

TOP 5. BD Humour (2017)

Je suis actuellement en train de préparer mes TOPS annuels afin de les partager avec vous en janvier. En outre, je planche actuellement sur mes :

  1. Top 15 littérature jeunesse 2017
  2. Top 15 bande dessinée 2017

… qui compilent mes coups de cœur sur les lectures de l’année. Or, en m’attelant à cet exercice (à la fois excitant et frustrant, comme toujours), je me suis rendu compte que j’avais, étonnamment, de nombreuses excellentes BD humoristiques à recommander. Comme elles ne vont pas toutes trouver leur place dans mon « Top BD » absolu, et qu’il nous reste quelques jours avant Noël — et forcément une amie / un tonton à qui on ne sait toujours pas quoi offrir…

Voici mon :

TOP 5 BD HUMOUR
(ET CE QUE JE VOUS RECOMMANDE SI VOUS LES AVEZ DÉJÀ LUES) Lire la suite

TOP 5. Beaux livres à (se faire) offrir

Noël approche, c’est le moment de craquer pour des livres qu’on ne s’achète jamais. De beaux, très beaux livres. Des livres qui illuminent un intérieur, et font briller les yeux des petits enfants.

(Pardon, des grands enfants.)

TOP 5. BEAUX LIVRES À (SE FAIRE) OFFRIR Lire la suite