Si vous avez aimé… La Passe-miroir, de Christelle Dabos

Les articles « Si vous avez aimé… » vous proposent des titres dans le genre de celui que vous venez de quitter à regrets. Aujourd’hui, je parle bien entendu de l’une de mes plus belles découvertes de l’année : La Passe-miroir, pour offrir à vos petits yeux perçants, méfiants et exigeants, d’autres livres à dévorer.

La Passe-miroir, c’est une plongée dans un univers d’un imaginaire, d’une drôlerie, d’une finesse, et d’une langue de grande qualité.

la passe-miroir les fiancés de l'hiver christelle dabosC’est l’histoire d’Ophélie, jeune fille (de 15 ans correction : âge mystère) qui vit sur l’arche d’Anima, une sorte de ville-flottante où tous les objets sont animés de personnalité. Ophélie, la discrète de sa grande fratrie colorée, est arrachée au monde qu’elle connaît lorsqu’on la fiance sans trop la consulter à Thorn, venu du Pôle, une autre ville flottante. La voilà aussitôt propulsée dans un monde inconnu où tout n’est qu’apparence : en effet, le pouvoir le plus courant sur le Pôle est celui de créer des illusions…

Bien vite, elle fait face à l’animosité de la cour à son égard, et interroge les véritables ambitions de son (froid) fiancé. Pourquoi serait-il allé pêcher une petite animiste myope et timide sur une arche lointaine, s’il n’ourdissait pas un plan moyennement recommandable ?

(Chronique du tome 1 de La Passe-Miroir et du Tome 2 de La Passe-Miroir)la passe-miroir 2 les disparus du clairdelune christelle dabos allez vous faire lire

La Passe-miroir bouillonne de fantaisie. Si ce roman vous a plu et que vous en voulez davantage, bon, d’abord, courez lire le tome 2 qui vient de sortir, mais ensuite, allez donc lire…

à partir de 9 ans

  • Le château de Hurle, de Diana Wynne Jones (1986) (one-shot*)

le château de hurle diana wynne jones pocketComme Ophélie, Sophie est une jeune fille (17 ans) issue d’une famille encombrante et mouvementée, qui va se voir arrachée à son monde (un magasin de chapeaux) par la force des choses. Victime d’un mauvais sort, elle décide de trouver de l’aide auprès du terrifiant Magicien d’Hurle dont on dit qu’il mangerait les cœurs des jeunes filles. Hurle vit dans un château ambulant dont Sophie découvrira les secrets, comme Calcifer, un démon du feu qui a signé un bien étrange contrat avec Hurle…

C’est un monde résolument magique, proche des contes de fées, dont on retrouvera plusieurs ingrédients : princes, magie, sorcière, malédiction…. ! Avec une écriture superbe et un humour savoureux, Diana Wynne Jones nous offre un grand roman de fantasy, bien trop court si vous voulez mon avis.

Avertissement : essayez plutôt de dénicher cette pépite dans votre bibliothèque municipale. Le livre est malheureusement épuisé et introuvable en-dessous de 30 euros.

(Le château de Hurle, de Diana Wynne Jones, chez Pocket Jeunesse, 2005, 406 pages)

Ce livre a bien évidemment connu une adaptation cinématographique, que vous avez peut-être vue : Le château ambulant, de Hayao Miyazaki (2004).

howl's moving castle le chateau ambuland miyazaki

à partir de 11 ans

  • À la croisée des mondes, de Philip Pullman (1995-2000) (trilogie)

la croisée des mondes les royaumes du nord philip pullman gallimard jeunesseC’est l’histoire de Lyra, fillette hyperactive (elle a 12 ans au début, environ 14-15 à la fin de la trilogie) ayant grandi parmi les ronflants érudits d’Oxford. Quand l’aventure se présente à sa porte sous la forme d’une mystérieuse Poussière qu’aurait découverte son oncle Lord Boréal, explorateur fascinant (qu’elle sauve in extremis d’un empoisonnement par ses ennemis), Lyra bondit sur l’occasion. Bien vite cependant, les choses deviennent plus effrayantes qu’excitantes car, en partant à la recherche de la Poussière, elle se retrouve au cœur d’une quête plus grande qu’elle. Il lui faudra affronter des scientifiques fous, une boussole qui dit la vérité, des gitans à la recherche d’enfants disparus, de sorcières superstitieuses et peut-être même… Dieu.

Cette série est incroyable en ce qu’elle nous fait voyager dans un monde imaginaire merveilleux, mais nous pousse à regarder le nôtre autrement (notamment ses croyances et légendes, ce qui est aussi une qualité de La Passe-miroir).

(À la croisée des mondes 1. Les royaumes du nord, chez Gallimard Jeunesse, 1998-2001, 282 pages)

  • W.A.R.P., d’Eoin Colfer (2013-2015) (trilogie)

Pour la même tranche d’âge, je vous propose un roman d’aventure à cheval sur le XIXe et le XXIe siècles, bourré d’humour, porté par la plume d’un auteur que vous connaissez probablement pour son mémorable Artemis Fowl.

warp 1 l'assassin malgré luiC’est l’histoire de Riley, un orphelin du XIXe, apprenti illusionniste, arnaqueur et assassin, tout cela sous la houlette de l’épouvantable Albert Garrick, son cruel maître. Par des circonstances que je n’explique pas ici, Riley se retrouve projeté à notre époque (où il dénote légèrement !) et fait la rencontre opportune de la jeune agente du FBI Chevie Savano, avec qui il va tenter d’échapper à Garrick, lancé sur leurs traces — tout en s’efforçant de l’empêcher de mettre la main sur les clés du programme W.A.R.P. pour changer le cours de l’Histoire.

Warp est mené tambour battant avec un humour décapant (j’ai l’impression d’être une réclame pour un film des années 80, à écrire ça), et les univers des époques respectives sont efficacement retranscrits. La trilogie s’essouffle sur le dernier tome qui joue la surenchère, mais reste néanmoins une très bonne lecture.

(Warp 1. L’Assassin malgré lui, d’Eoin Colfer, chez Gallimard Jeunesse, 2014, 400 pages)

intermède 1 allez vous faire lire

Les deux romans suivants me sont spontanément venus à l’esprit à la rédaction de cette liste, mais je vais simplement vous les citer, plutôt que de vous les détailler car, à y réfléchir, leur proximité avec La Passe-miroir est assez limitée, et davantage due à mon ressenti personnel. Ce sont des romans d’aventure dans un monde fantastique, dont la puissance tient à leur souffle, à une sorte d’humanité qui transcende l’histoire. Alors que, pour moi, dans La Passe-miroir, l’imaginaire est vraiment au premier plan. Je vous y renvoie néanmoins :

  1. Tant que nous sommes vivants, d’Anne-Laure Bondoux (2014) (one-shot)
  2. Le combat d’hiver, de Jean-Claude Mourlevat (2006) (one-shot)

à partir de 13 ans

  • Les ferrailleurs, d’Edward Carey (2015-…) (série en cours)

les ferrailleurs 1 le chateau edward carey grassetBeaucoup d’éléments des Ferrailleurs vous rappelleront La Passe-miroir ! Le héros, Clod, 16 ans, est issue d’une dynastie londonienne extravagante qui se voit attribuer un Objet à sa naissance. Il vit dans un château délirant flottant sur un océan de détritus, comme un radeau perché au sommet d’une vague. Il a, en outre, la particularité d’entendre les objets… Son don se révélera peut-être utile car, stupeur, l’Objet de naissance de sa tante Rosamund a disparu ! (Même les noms des personnages nous rappellent l’univers de Christelle Dabos !) En attendant, cela lui permettra surtout de repousser sa cérémonie de mariage avec une cousine quelconque…

Rien à dire à part : si vous avez aimé La Passe-miroir, courez découvrir cette perle.

(Les Ferrailleurs 1. Le château, d’Edward Carey, chez Grasset, 2015, 464 pages.)

  • Le Paris des merveilles, de Pierre Pével (2004-2015) (trilogie)

le paris des merveillesParis, 1909. Le monde que nous connaissons et le monde fantastique ont fusionné. Le mage Griffont est bien occupé : entre deux affaires de magie, il sillonne le métro pour se rendre dans l’Outre-Monde (gouverné par des fées), discute avec son ami l’arbre enchanté, prend des nouvelles de ses connaissances gnomes, construit une moto dans sa cour, ou doit gérer son chat-ailé-parlant qui lit son courrier. Mais son petit train-train quotidien est bientôt menacé par une sombre enquête de vols d’objets enchantés, qui cache en réalité des dessous bien plus dangereux. Heureusement — ou malheureusement ? — pour lui la belle et mystérieuse Isabel de Saint-Gile et ses fidèles acolytes vont l’aider à résoudre ce mystère…

Un petit délice de lecture si vous appréciez les jeux de mots et l’humour distingué. C’est sans aucune difficulté que nous sommes plongés dans ce monde merveilleux – pourtant pas si éloigné du nôtre.

(Le Paris des Merveilles, de Pierre Pevel, (Le Pré aux Clercs, 2004), réédité chez Bragelonne, 2015, 384 pages)

intermède 2 allez vous faire lire

Une fois n’est pas coutume, je m’en vais vous recommander un livre que je n’ai pas lu (!) mais dont l’esthétique me semble proche de celle de Christelle Dabos :

  • Le château des étoiles, d’Alex Alice (2014-2015) (BD en 2 volumes )

le château des étoiles alex alice intégrale 1 rue de sèvresC’est l’histoire de Séraphin, petit boy curieux, fils de la scientifique disparue Marie Dulac, partie en ballon, pour enquêter sur les mystères de l’Éther.
L’éther, c’est la matière dont on croyait composé l’espace, au XIXe. Un jour, Séraphin et son père reçoivent une lettre mystérieuse qui les lance sur les traces de la disparue.

Le travail d’édition est assez ouf : les aventures de Séraphin sont d’abord parues sous forme de fascicules dans des grands journaux en couleur (format Le Monde) avant d’être publiés en intégrale dans un format BD plus classique. Les dessins et la conception de l’univers sont magnifiques. On évolue à fond dans le Steampunk : avis aux amateurs.

le château des étoiles alex alice

MAJ : Je l’ai lu depuis. Un univers à la Adèle Blanc-Sec ou Avril et le Monde Truqué, esthétiquement très beau, empruntant au dessin manga, avec une grand douceur et élégance dans les couleurs et la mise en page. Le scénario est assez simple, les trahisons s’anticipent longtemps à l’avance, il y a une certaine naïveté. Néanmoins, l’énorme hommage à Jules Verne et la constante invitation au voyage et à la découverte en font une belle lecture, et je ne serais pas malheureuse de lire une suite. (La (courte) saga s’achève sur une fin ouverte, sur un paysage lunaire…)

(Le château des étoiles. Intégrale 1, d’Alex Alice, chez Rue de Sèvres, 2014, 64 pages)

à partir de 15 ans

  • Le Cirque des Rêves, d’Erin Morgenstern (2011) (one-shot)

le cirque des rêves erin morgensternÉpoque victorienne. Célia est la fille d’Hector Bowen, illustre illusionniste et champion de la manipulation. Persuadé qu’elle a un talent inné, celui-ci lance à un vieil ami un défi qui se déroulera sur de nombreuses années : chacun devra former un élève à la magie, et que le meilleur gagne !

C’est une histoire de pacte magique, d’illusion et de talismans, mais c’est aussi une histoire d’amour. On suit Célia et son concurrent, Marco, de leur plus jeune âge jusqu’à la toute fin, en passant par leurs diverses rencontres. On s’attache aussi à toute la galerie de curieux personnages qui gravitent autour d’eux.

Un roman enchanteur et onirique, pour les lecteurs chevronnés, non pas parce qu’il est complexe ou difficile à lire, mais parce qu’il est assez dense et lancinant, et fait des bonds dans les époques.

(Le Cirque des Rêves, d’Erin Morgenstern, Flammarion, 2012, 500 pages)

Et enfin, même si ce n’est pas tès orthodoxe, je vous recommande… un film !

  • Le Château dans le ciel, de Hayao Miyazaki (1986)

le château dans le ciel miyazaki dvdDe nombreux lecteurs de La Passe-miroir (dont moi, coucou) se sont demandé « Mais quel est cet univers étrange et merveilleux qu’il me semble avoir déjà croisé… » et ont eu, au fil de la lecture, un nom sur le bout de la langue : Miyazaki. Si l’on pose la question à Christelle Dabos, elle hoche la tête vigoureusement, oui, les imaginaires de J. K. Rowling et de Miyazaki ont généreusement nourri le sien.
Le château dans le ciel est sans doute le dessin-animé le plus facile à rapprocher de La Passe-miroir et, pour ne rien gâcher, c’est l’un de mes préférés. Il est beau, drôle, étonnant, inspiré, parfois violent… en un mot : magique.

le chateau dans le ciel castle in the sky miyazaki

Cette liste vous est aimablement offerte par Lupiot, Bloup, et Bunny.
Parce qu’on comprend qu’après La Passe-miroir, c’est dur de trouver chaussure à son pied.
En espérant qu’elle vous aura inspiré !

Bonne lecture,

Lupiot

Lupiot Allez Vous Faire Lire


* Il me semble avoir déjà utilisé ce terme, mais je n’en suis plus si sûre. One-shot : une histoire complète, indépendante (en l’occurrence : en un seul volume). Cela peut aussi se dire d’un film, d’un épisode de série, d’une bande-dessinée, etc. Par opposition à la forme « série » ou feuilleton.

Advertisements

16 réflexions sur “Si vous avez aimé… La Passe-miroir, de Christelle Dabos

  1. Je me suis abonnée dernièrement au blog et j’aime beaucoup vos articles !
    Et celui-ci ! Ayant adoré La Passe-miroir, voilà de précieux conseils (beaucoup de ceux-ci sont dans ma PAL ou lus et adorés aussi :)).
    Par contre Ophélie n’a pas 15 ans, Christelle Dabos a justement voulu laisser planer le mystère sur l’âge de ses personnages, disant seulement qu’Ophélie n’était plus dans l’adolescence mais pas encore tout à fait dans l’âge adulte. J’imaginais plutôt 19 de mon côté (son accident de miroir semble lointain et date de ses 13 ans.
    J’ai très envie de découvrir le film, mais j’ai Le chateau de Hurle dans ma PAL et je veux le lire avant. A ce qu’il parait il y a une suite mais pas éditée en France (1 : Howl’s moving castle, 2 : Castle in the air, 3 : House of many ways).

    J'aime

    • Coucou Charabistouilles ! merci beaucoup pour ta fidélité, ça me fait super plaisir de voir que les articles te plaisent à chaque fois (enfin, de voire que tu « aimes »). Ce n’était pas facile de se lancer dans un exercice de funambule comme celui-ci : trouver des livres « dans l’esprit » de la géniale Passe-miroir… Du coup, je suis vraiment contente que cette liste te plaise.
      Ophélie : exact, ce n’est jamais mentionné ! En fait… (je triche) j’ai eu l’occasion d’en parler avec les éditrices et rien n’est « sûr » mais vu la temporalité de la série, dans le 1, elle est… très jeune ! du coup, je vois bien 15 ans, puis 16 dans le second (mais certes, c’est moi et mon imagination). La société dont elle est issue est assez old-school donc ce n’est pas SI étonnant qu’elle soit mariée très jeune (même si un peu quand même) et les choses se préciseront dans le tome 3 (je triche encore) car on aura l’occasion de comparer cette société à une autre, radicalement différente (celle de Babel ! Je ne spoile pas, c’est mentionné à la fin du livre 2, dans le nano-résumé du 3) et là, avec le recul, on devrai deviner plus ou moins l’âge qu’elle avait dans le 1er.

      La série des « châteaux » de Diana W Jones m’intrigue pas mal aussi, mais je n’arrive pas à savoir si ces histoires se situent dans une continuité ou pas du tout. (C’est peut-être dans le même genre que sa série des Chrestomanci… même univers mais personnages et histoires différents d’un livre à l’autre, sauf quelques clins d’oeil)
      Castle in the air a été traduit sous le titre « Le château des nuages » chez Le-Pré-aux-clercs qui a pris le train en route après les adaptations de Miyazaki. Je crois que ça a été un flop, et qu’on a maintenant le même pb de prix que sur Hurle, parce qu’il n’est dispo qu’en occasion x)

      J'aime

      • Merci pour cette super liste, ça me relance pour le « Cirque » eh eh.

        Pour Diana Wayne Jones, le problème c’est que le Chateau de Hurle est introuvable en français (sauf éventuellement en téléchar… lalala). Je l’ai lu, j’en ai un vague souvenir. J’ai lu également le trois (on m’en a parlé comme de la suite « House of many Ways ») qui est sympa mais loin d’être fabuleux. On retrouve Sophie et Hurle mais qui interviennent en personnages secondaires dans l’intrigue un peu loufoque des protagonistes. Je relirai le premier, mais seulement parce que j’adore l’adaptation de Miyasaki.

        Pour l’âge d’Ophélie, j’avais pourtant lu plusieurs interviews de l’auteure disant qu’elle laissait volontairement le flou sur les âges… Et j’aime bien ça, Ophélie paraît proche de tout le monde comme ça ^^

        Merci pour vos supers articles !

        Aimé par 1 personne

        • Merci à toi !

          Oui, malheureusement, Hurle est introuvable à moins de 30€ (en poche ! Et si on a de la chance !) d’où l’avertissement.

          Pour l’âge d’Ophélie, tu as tout à fait raison (et Charabistouilles aussi), d’ailleurs, Christelle Dabos a re-confirmé sa volonté de flouter le truc en commentaire de son interview (que tu trouveras sur le blog aussi ^^) Elle a eu une réponse assez marrante en mode nawak.

          Merci de ton passage, et au plaisir de te lire 🙂

          J'aime

  2. La Croisée des Mondes est LA série que je veux lire à tout prix. Tu viens de me donner un nouveau coup de fouet en la comparant à la Passe-Miroir !

    Diana Wynne Jones : voilà un auteur que je ne connais pas et qui attire mon attention. Je savais que le Château Ambulant a été inspiré par ce livre mais en lisant ton résumé, tu m’apprends que le film est vraiment une adaptation du Château de Hurle. Du coup, je vois bien là la ressemblance avec la Passe-Miroir ^^
    Mais quand j’ai vu les prix sur Amazon, je me suis dit que c’est pas demain la veille que je lirai ce livre  (‘30€’ t’es gentil Lupiot, moi je l’ai vu à 75€ minimum !)
    (Est-ce que Le Château des Nuages a été adapté par Le Château dans le Ciel 😄 ?)

    Je vais lire Tant que Nous Sommes Vivants parce qu’il semble être un très beau livre, et aussi parce que j’ai connu l’auteur il y a longtemps, je suis curieuse de voir ce qu’elle écrit maintenant. (En revanche, parmi les peu de choses que je sais de ce livre, je ne l’aurais pas forcément rapproché à la Passe-Miroir. Je te donnerai mon sentiment une fois lu).

    Je ne lis pas beaucoup de BD (mon inventaire se résume à Lanfeust de Troy (pas adoré), Astérix, Kaamelott et Blacksad). Je suis maintenant tentée par Le Château des Etoiles. Faut reconnaitre que le dessin et la couleur sont incroyables.
    Si j’ai bien compris, il y a 6 petits tomes regroupés en 2 intégrales, c’est ça ?

    Parmi tous les livres de cette sélection c’est Les ferrailleurs d’Edward Carey qui m’évoque le plus la Passe-Miroir. A découvrir donc !

    Merci Bloup, Bunny et Lupiot de vous être réunis pour cette difficile liste.

    J'aime

    • La Croisée des mondes est vraiment une merveille (Bloup est d’ailleurs en train de la relire (souvenirs flous de son enfance) et est totalement bluffée par la richesse et la beauté de cette saga).
      Diana Wynne Jones est à découvrir pour sa série Chrestomanci au minimum (facile à dégoter, celle-ci). « Ma soeur est une sorcière » est un classique d’initiation fantastique assez magique et TB écrit; « La chasse aux sorcières » a un petit air de Harry Potter et L’île du Crâne (Horowitz) avant l’heure, et « Les neuf vies du magicien » est, je crois, mon préféré, à la fois fascinant et un rien inquiétant. Tout cela est gentiment old-school, mais exquis.
      (J’avais pourtant vu Hurle à 30€ sur Price Minister je crois. Mais il a peut-être été vendu depuis xD)

      Tant que nous sommes vivants est une merveille mais c’est plus la qualité parfois poétique de l’écriture et éventuellement la caractérisation qui m’a fait penser à la PM… quoi que… ou plutôt… l’ambiance… non, en fait, j’en sais rien. Pour ça que je me contente de les lister sans développer. Je ne sais pas pourquoi, mais j’y ai pensé.

      yes Le château des étoiles c’est 6 fascicules regroupés en 2 intégrales. Franchement, ça a l’air très beau…

      Amen, à mon avis, Les Ferrailleurs, ça devrait te plaire ! (Mais, La Croisée des Moooooondes….!!) Bref, tu as de quoi lire ^_^

      De rien et merci à toi :p

      J'aime

      • On m’a offert la Croisée des Mondes il y a longtemps, les trois romans en 1 : c’est un livre mastoc qui fait peur, mais, je suis persuadée qu’une fois que je vais le commencer je ne pourrais plus m’arrêter.

        Les Neuf Vies du magicien et Ma sœur est une sorcière, j’en prends note 🙂 ! (Tu vas me tuer, depuis que je consulte ton site ma liste de « livre à lire » a triplé 😄 )

        Pour revenir à ce que tu as dit juste au-dessus à Charabistouilles sur la Passe-Miroir, je me doutais bien qu’Ophélie était assez jeune, je suis heureuse d’apprendre que cette question d’âge va se clarifier dans le prochain tome 😀
        Babel est une arche aux mœurs radicalement différentes…hum… Un jour je réussirai à te tirer les vers du nez !

        PS : Lupiot, j’ai l’impression que ton ordinateur -ou ton blog- à 1h d’avance. (J’ai une micro crise cardiaque chaque fois que je relie un commentaire que je viens de poster chez toi ^^ : « QUOI ! Déjà 20h ! »)

        J'aime

        • Oui je ne COMPRENDS absolument pas pourquoi mon wordpress est aussi décalé O.o C’est très perturbant. J’ai toutes les peines du monde à planifier mes articles à la bonne heure.

          La PM : Je ne dirai RIEN ^^ Groumpf. en plus, honnêtement, je n’ai lu que 60 pages d’un tome qui sera sans doute de 600 pages et aura peut-être beaucoup changé d’ici-là, donc ce que je présume être vrai sur ce petit extrait de lecture, et dont je me sers de façon éhonté pour faire ma fière, c’est sérieusement à prendre avec des pincettes !

          Ta liste à lire (ou « PAL ») : tant mieux ! On n’est jamais plus malheureux avec davantage de bons livres sur sa table de chevet. (Mais sérieusement : je comprends ce tourment qui, néanmoins, me semble plutôt délicieux ^^)

          J'aime

  3. Bon après avoir lu la critique du tome 1 de La Passe-miroir suivi de la critique du tome 2 et enfin cette liste de recommandation autour de la saga, j’ai décrété que définitivement cette blogueuse devait avoir de bons goûts en plus d’un style d’écriture carrément cool. Et donc, je continue mon chemin : direction coups de cœur 2015.

    Aimé par 1 personne

  4. Pingback: La Passe-miroir, les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos | bouquinetatherapie

  5. Pingback: [TAG] 14 questions pour faire un retour sur vos lectures de 2016 | bouquinetatherapie

  6. Salut!
    J’ai été énormément enchantée lorsque j’ai découvert votre blog – Ah mais quelle idée INGÉNIEUSE ❤ , et surtout surtout, cette liste des livres similaires à la Passe-Miroir, cette série qui m’a laissée pantoise, émerveillée, ravie.. elle m’a captivée, m’a coupée le souffle, m’a déroutée, et m’a laissée absolument sans repères après avoir terminé les 2 premiers tomes, avec pour seule et unique consolation que j’aurais encore, inchaellah, 2 autres occasions pour célébrer mes retrouvailles avec ce coup de coeur, ce chef d’oeuvre hors-pair..
    Après avoir terminé – avec ÉNORME REGRET – les 2 premiers tomes, j’ai senti que je n’étais jamais revenu du monde d’Après la Déchirure, d’Anima, du Pôle, de Clairdelune, de Babel.. J’étais inconsolable surtout que je n’avais pas vraiment pleins de personnes sur qui déverser mon infinie excitation. Alors, à vous de deviner l’état d’Euphorie où je me suis trouvée après être tombée sur vous et sur votre blog 😍 Merci infiniment! J’espère que ces bouquins m’aideront à surpasser mon impuissance à combler le grand vide en moi!

    J'aime

    • Wahou ! ❤ Merci pour ce super message ! Et, en effet, la saga de Christelle Dabos est enchanteresse. D'une grande délicatesse, d'une richesse incroyable… Et d'une fantaisie singulière ! C'est un monde dans lequel on a tant de bonheur à évoluer que la descente est dure :p
      De la liste, le plus proche dans l'esprit est peut-être Le Château, d'Edward Carey, encore que, bien sûr, ce n'est pas la même chose – et heureusement ! Mais s'il peut te faire patienter jusqu'au tome 3…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s