Si vous avez aimé… les Tim Burton

Le principe des listes Si vous avez aimé… c’est que je vous propose des livres dans le même genre. « Mais, minute, lépidoptère ! Tim Burton est un réalisateur, il fait des films. Tu vas nous recommander des films ? »

Non. Je vais vous recommander des livres. Tout plein de livres à la Tim Burton.

Je suis tombée il y a peu sur un artiste nommé John Kenn Mortensen (découverte du festival Étonnants Voyageurs (où j’ai acheté beaucoup trop de livres)). Il fait des trucs comme ça :

john kenn mortensen monstres poussette

john kenn mortensen monstre lit

De gros monstres poilus un peu inquiétants mais presque sympathiques. Il accouche aussi de créatures bien plus effrayantes :

 

Le principe, c’est qu’il dessine sur des post-its (aussi, les nombreux détails que vous voyez sur ces dessins sont faits, au max, sur du 15 x 7.5 cm). Ses livres s’appellent  Monstres pense-bête et certains d’entre eux me rappellent beaucoup l’univers, certes, de Tim Burton, mais aussi de Hayao Miyazaki.

no face miyazaki sea

Le Sans-Visage de Miyazaki

john kenn mortensen monstres tiroir

Le tiroir à monstres de Mortensen

Le Sans-Visage monstrueux de Miyazaki

Le Sans-Visage monstrueux de Miyazaki

Le monstre-araignée de Mortensen

Le monstre-araignée de Mortensen

Tout en me délectant de ses dessins, je me suis dit qu’il fallait absolument que les fans de Tim Burton du monde entier, et plus généralement tous les amateurs de petites monstruosités gothiques aux yeux exorbités, découvrent son univers. Or, ça fait également quelques temps que j’ai envie de partager mon amour pour Edward Gorey, un grand monsieur américain peu connu sous nos latitudes qui fait des choses dans le même esprit, c’est donc l’occasion d’une petite liste de recommandations thématiques.

Théma gothico-absurde, here we go.

J’ai placé cette liste sous le signe de Tim Burton car son nom est un cri de ralliement pour les amateurs d’univers absurdes, cruels, tendres et inquiétants, une référence populaire incontournable qui permet de situer tout de suite de quoi on parle, grosso modo. Pourtant, son œuvre est finalement assez variée, aussi, précisons tout de suite : je pense à des univers comme celui de L’Étrange Noël de Monsieur Jack, Les Noces Funèbres, Frankenweenie ; je pense à des petits monstres comme on en trouve dans ces films, et à des créatures bizarres et fascinantes comme Edward aux mains d’argent.

Si vous aimez ces univers, si vous aimez ces monstres, allez donc lire…

1) Tim Burton (LOGIQUE, TAVU)

the art of tim burton momaIl y a quelques années s’est tenue à Paris une exposition sur l’art de Tim Burton et, à cette occasion, les musées nationaux ont compilé et publié le meilleur de ses créations tordues dans un beau livre sobrement intitulé The Art of Tim Burton (MoMa-La Cinémathèque française, 2012, 14.90€). Un régal pour les yeux et une source d’inspiration infinie pour vos histoires morbides et vos dessins noirs et habités.

the art of tim burton page

Si vous préférez vos histoires et vos dessins écrits par d’autres, Tim Burton est l’auteur d’un très joli recueil de poèmes (chacun en une page ou deux) lugubres à souhait et illustrés de sa main. Ça s’appelle La triste fin du petit enfant huitre (1998), c’est drôle parce que c’est horrible, et j’aime beaucoup.

 

2) Edward Gorey (encore plus logique, tu vas voir)

Edward Gorey est l’une des inspirations reconnues et citée parTim Burton. C’est un écrivain et surtout un dessinateur américain dont le coup de crayon très noir et très méchant n’épargne pas les enfants : on y décède à tour de bras sur de jolies petites rimes dans Les enfants fichus (1963), ni les adultes : voir le délirant album Le couple détestable (1977), réédités en français par Le Tripode en 2014 et 2012 respectivement. C’est de l’humour noir, très noir, assez moqueur, et bizarrement doucettement tendre. Régalez-vous.

Les enfants fichus, A

Les enfants fichus, A

Les enfants fichus, B

Les enfants fichus, B

3) John Kenn Mortensen

monstres pense-bete john kenn mortensen

Monstres pense-bête, chez Warum, 80 pages, 14€

warum un poil plus de monstres pense-bete mortensen

Un poil plus de monstres pense-bête, chez Warum, 80 pages, 14€

Ma découverte récente : un danois qui griffonne sur des post-it les souvenirs de ses terreurs nocturnes enfantines. Enfin, c’est mon explication. Les monstres de John Kenn Mortensen sont dégoulinants, angoissants, oppressants, dentus, ventrus, plein de pus, de quoi peupler tous vos cauchemars. Ou égayer le mur au-dessus de votre bureau. Après, ça dépend de l’ambiance chez vous.

La forêt de monstres

La forêt de monstres

4) Tous malades ! un recueil de sales poèmes, illustré par Boulet

Neil Gaiman et Stephen Jones ont réuni pour nous une flopée de poèmes drôlissimes, dingo, vilains, atroces, grinçants, purulents et dadaesques que la merveilleuse Gudule a traduits EN RIMES *admiration millénaire* sans rien perdre de leur beauté ni de leur loufoque.

Et puis y a les dessins de Boulet par là-dessus. Ce recueil, c’est le bien. Nous l’aimons.

5) Les romans jeunesse de Neil Gaiman

Je reste dans ma lancée : Neil Gaiman, j’en suis folle, donc zéro surprise de le voir atterrir ici. Sa spécialité, c’est d’avoir gardé le petit garçon effrayé à l’intérieur de lui et de le mettre aux manettes quand il écrit : ses romans sont riches d’un imaginaire complètement taré mais très intime, qui ne peut que vous rappeler vos rêves et vos jeux d’enfants. Il a écrit plusieurs romans jeunesse assez inquiétants et pour notre thématique « monstres » et « gothique », deux d’entre eux collent particulièrement bien : Coraline et L’étrange vie de Nobody Owens.

Allez jeter un œil à ma chronique de Coraline, qui joue sur nos nerfs et notre imagination (plus précisément nos fantasmes d’enfant). Nobody quant à lui est une aventure noire fascinante où un petit garçon abandonné est élevé par les fantômes d’un cimetière. Les deux sont merveilleusement bien écrit et subtilement drôles.

 

6) Cette sélection de livres pour enfants qui auraient totalement pu être adaptés par Tim Burton

  1. Max et les Maximonstres, de Maurice Sendak
  2. James et la Grosse Pêche, de Roald Dahl
  3. Alice aux Pays des merveilles, de Lewis Caroll, illustré par Benjamin Lacombe

(Alice a été adapté par Tim Burton mais je ne veux pas entendre parler de ce gâchis sans nom, je fais donc un joli déni de réalité à ce sujet, merci de ne pas insister.)

Je vous recommande ces trois livres, chacun pour :

  • leur aventure qui est une ode à l’imagination folle et un peu noire de l’enfance ;
  • leur univers visuel mémorable :
    • Max pour les dessins incroyables, fascinants, de Sendaak ;max et les maximonstres maurice sendak
    • James pour l’adaptation de Henry Selick (que nous pouvons également remercier pour le supergénial Coraline) ;araignee james et la grosse peche selick
    • Alice pour les dessins délicats, magnifiques et flippants de Benjamin Lacombe.alice benjamin lacombe illustration

7) Cette sélection de romans pour adolescents qui devraient totalement être adaptés par Tim Burton

  1. Le Magasin des suicides, de Jean Teulé
  2. Miss Peregrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs (Bloup revient bientôt vous le chroniquer)
  3. Les Ferrailleurs – Le Château, d’Edward Carey

Miss Peregrine est en cours d’adaptation par Tim Burton mais dans l’attente de la confirmation de sa sublimitude, je reste prudente. De même, je vous recommande ces trois romans pour :

  • leur humour noir, mordant et cruel teinté de tendresse(Le magasin des suicides) ;
  • leur ambiance onirique et malsaine entre orphelinat post-guerre et vieux cirque de monstres (Miss Peregrine) ;
  • la richesse de leur monde, entre magie familiale bizarre et vie dans un palais de déchets (Le château).

Et là encore, le travail visuel sur ces œuvres est un délice :

  1. l’ambiance si singulière de Miss Peregrine doit beaucoup aux photographies en noir et blanc ou sépia qui émaillent le roman ;
  2. celle du Château aux illustrations d’Edward Carey ; le chateau edward carey
  3. quant au Magasin des suicides, je vous conseille vivement le dessin-animé adapté par Patrice Leconte, qu’il est même mieux de voir avant de lire le livre pour une raison de fin alternative qui vous énervera sinon.le magasin des suicides

8) H. P. Lovecraft (avec l’aimable participation d’Ellia de Mageek)

Chez H. P. Lovecraft il y a beaucoup de monstres. Beaucoup beaucoup de monstres. Pour la fin de cette liste, vous remarquerez que je m’éloigne de l’absurde pour vous proposer surtout de l’horreur, et ici, je vous donne le choix entre Les Montagnes hallucinées, avec les Shoggoths, des monstres gélatineux moins connus que Cthulhu mais qui vous colleront autant sinon plus de sueurs froides, et Le Cauchemar d’Innsmouth, où l’on rencontre des hybrides humains-poissons de plus en plus aquatiques et repoussants à mesure qu’ils vieillissent. Frissons absolument garantis.

Les deux romans courts ont initialement été publiés en 1936  et traduits pour la première fois en 1954 chez Denoël.

9) China Miéville

De China Miéville, il y aurait beaucoup à vous recommander mais comme pour Gaiman et Lovecraft, je vais me restreindre à deux titres, en vous conseillant Perdido Street Nation et The City and the City. Deux romans monstrueux et hallucinés qui jouent avec les codes de la fantasy, flirtent avec le roman policier, s’amusent autant que Gaiman dans Neverwhere (YES je l’ai placé) avec la gestion de l’espace citadins, ses non-lieux et son imaginaire, et que j’invite chaudement à découvrir pour les amateurs d’univers à la Tim Burton n’ayant pas froid aux yeux.

 

10) Ce livre sur les monstres de la mythologie japonaise

Pour finir élégamment avec des monstres à la fois absurdes et effrayants, je vous invite à découvrir ce beau livre superbement illustré et richement renseigné : Le dictionnaire des Yôkai, de Shigeru Mizuki (Pika, 2015, 20.00€).

dico des yokai mizuki pika monstres japonais beau livre

En plus d’être magnifique, ce livre fournit un divertissement de qualité en soirée. Ouvrez-le au hasard et amusez vos convives en lisant la description du démon des toilettes qui sort une main de la cuvette pour vous caresser les fesses. 100% authentique mythologie japonaise.

Le Gashadokuro, un démon né des remords et rancunes de ceux qui sont morts seuls et loin de tout.

Le Gashadokuro, un démon né des remords et rancunes de ceux qui sont morts seuls et loin de tout.

Sur ces bonnes paroles pleines d’allégresse : bonne lecture,

Julia, aka Lupiot

Lupiot

(Et sinon, c’est (évidemment) une thématique que j’aime bien, alors n’hésitez pas à me suggérer des idées dans le même genre.)

 

Publicités

27 réflexions sur “Si vous avez aimé… les Tim Burton

  1. Julia, merci mille fois pour cet article ! Tu sais combien j’aime Burton et ce genre d’univers ! Monstres pense-bête a l’air magnifique.
    Dans le même esprit, je te recommande A la nuit tombée d’Enrique Quevedo, paru chez le Seuil Jeunesse (l’auteur cite lui-même Sendak et Gorey comme source d’inspiration), Dans les bois d’Emily Carroll, paru chez Casterman, et Je n’ai rien oublié de Ryan Andrews, chez Delcourt !

    Je te fais plein de bisous et espère que tu vas bien ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Merci !! Et je t’en prie ❤
    Tu sais que j'ai voulu retourner sur ton blog pour Les enfants fichus et que j'ai découvert qu'il avait fermé ? Il semble bloqué. J'ai pensé à toi en rédigeant cet article.
    Merci mille fois pour tes reco !
    Yes moi ça boume même si je suis sous l'eau. J'espère que toi aussi tu t'éclates à Nice.

    Aimé par 1 personne

    • La même. Entre le salon de Beausoleil et le festival du livre de Nice, on n’a pas arrêté ! Mais c’est génial ! (J’ai revu Fanny Ducassssséééé ^.^)
      Quant au blog, ne t’inquiète pas, c’est normal. J’ai préféré le fermé au public, vu qu’il prend la poussière. On verra bien pour une remise en forme ! Le tien, en revanche, mute en vrai site littéraire, riche en catégories et en références.

      J’espère que ton déménagement s’est bien passé, profite bien de ta nouvelle vie parisienne !

      Aimé par 1 personne

  3. MAIS IL FAUT PLUS DE LACOMBE ENFIN
    ON N’A JAMAIS ASSEZ DE LACOMBE

    Bref, ce petit moment d’égarement passé, je dois dire que J’ADORE CE GENRE D’ARTICLES ! Pour compléter un peu, je te conseille les excellents « Eco » publié aux éditions Soleil, collection Métamorphose. C’est écrit par Guillaume Bianco et illustré par Jérémie Almanza, c’est bizarre, dérangeant et fascinant ! En fait, je conseille TOUTE la collection Métamorphose, c’est ma ruine !

    Aimé par 1 personne

    • Tes capslock de la rage d’amour me font toujours plaisir. Oh mais j’adore les BD d’Almanza !! Je me demande si je n’en avais pas mis dans mon top 6 BD 2015.
      Oui les articles « liste » sont trop cool à lire, bien souvent.
      Biz

      J'aime

      • Je sais, j’ai un gros problème avec les majuscules. J’ai acquis récemment le Pinocchio illustré par Almanza dans la collection Métamorphose (comme par hasard huhu), ce sera une des mes lectures de l’été… mais rien qu’en le feuilletant je suis déjà sous le charme !

        Aimé par 1 personne

  4. Merci beaucoup pour ton article. Il y en a quelques uns qui sont dans ma PAL ou lu mais il y en a qui sont lu. HP Lovecraft, je n’en ai pas encore lu et j’hésitais. Peut-être que je vais m’y mettre.

    Aimé par 1 personne

    • Pas encore lu non plus, ce paragraphe est une recommandation d’une amie rédactrice. Je suis très curieuse mais je lis peur d’horreur, je suis un peu méfiante. Il faudra que je teste Lovecraft, quand même, un jour…

      J'aime

  5. Mais c’est HORRIBLE !!! J’adore…
    Je suis fan de Neil Gaiman, avez-vous lu son recueil de nouvelles « Miroirs et fumée » ? Les nouvelles ne m’ont pas toutes plu, mais j’ai adoré sa version de Blanche-neige… Je ne peux plus lire ce conte aux enfants sans penser à sa version !
    http://www.anamor.fr/oeuvres/miroirs-et-fumee.html
    Je découvre grâce à cet article John Kenn Mortensen et j’aime vraiment beaucoup ses monstres (ils font vraiment peur…)
    Bons cauchemars ! 😉

    J'aime

  6. Bon cet article est génial et j’ai presque envie de me ruer chez ma libraire pour commander tout ça !
    Tu sais qu’en plus, mon frère est pas mal branché dans cet univers DU COUP tu viens de me donner la liste de cadeaux idéale c’est parfait !
    J’ai très envie de découvrir le premier illustrateur dont tu parles !

    Je vais me faire une session craquage bientôt… (et sinon tu devrais nous faire la liste de ton craquage au festival ! :p)

    J'aime

    • Fichtre. Ma Libraire adorée essaye de me commander la version illustrée de Quelques Minutes après minuiit, mais on n’est pas sures de l’avoir trouvé !
      (Oui j’en parle là, ça m’y fait penser !)

      J'aime

        • Ok chef, mais n’empêche qu’Electre ne le trouve pas ! (Alors que la Fnac oui, mais finalement, l’ibsn machin truc est le même, du coup on est dans l’attente).
          Mais OUI pour le thé ! (je vais dans les contrées lointaines de Villejuif demain aprèm, mais tu seras probablement au travail !)

          J'aime

          • J’avoue c’est louche. C’est fort triste s’il est épuisé !
            En revanche, je sais de source sûre qu’une version « du film » est en préparation. Je ne sais pas quel look elle aura (très dommage si on a pas au moins une partie des dessins d’origine de Jim Kay T.T) et qu’elle contiendra tout un tas d’infos « bonus ».

            J'aime

    • Comme prévu j’ai fait mes courses de Noël avec ta liste !
      « Monstres pense-bête » de John Kenn Mortensen n’est plus dispo, quelle tristesse 😦 du coup j’attends le tome 2 qui devrait arriver demain !

      J'aime

  7. Pingback: Monstres pense-bête, de John Kenn Mortensen (2014) | L'ourse bibliophile

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s