Miss Peregrine et les enfants particuliers (t. 1), de Ransom Riggs (2013)

La photo noir et blanc d’une fillette qui flotte dans les airs, de vieux clichés d’enfants déguisés en clowns, deux personnes dans un long tunnel à l’allure inquiétante… Vous avez dit intrigant ? Attendez donc d’avoir commencé la lecture de Miss Peregrine et les enfants particuliers.

miss peregrine photo collage

miss_peregrine_ransom riggs allez vous faire lireQuand il était jeune, Jacob adorait les histoires extraordinaires que lui racontait son grand-père Abraham, souvenirs d’une enfance peu commune. En grandissant, il s’est rendu à l’évidence : comment avait-il pu croire à des enfants volants, invisibles ou surpuissants ? L’imagination de son grand-père était stupéfiante !

Mais le décès brutal et traumatisant d’Abraham pousse l’adolescent à se plonger dans le passé familial. Sa quête l’emmène jusqu’à une île au large du Pays de Galle, dans un étrange pensionnat où son grand-père avait trouvé refuge lorsqu’il fuyait le nazisme. Les a priori de Jacob, ses repères et tout son univers, font alors un brutal tour à 180°. Et si les histoires abracadabrantesques de son enfance… étaient vraies ?

luna just as sane as i am hp

Pourquoi faut-il lire Miss Peregrine ?

  • Un univers fantastique

Parsemé de photographies plus fascinantes les unes que les autres, ce livre fait basculer dans un monde rempli de pouvoirs fabuleux, de voyages dans le temps et de paysages qui sentent bon la mer comme si on y était.

Plongé dans le contexte des drames de la seconde guerre mondiale, le lecteur apprend en même temps que Jacob à connaître les « enfants particuliers » et leur protectrice, Miss Peregrine, et découvre quel terrible danger  les menace tous.

  • Une immersion complète dans le roman

Il est très difficile de ne pas feuilleter le livre à la recherche de la prochaine photo, véritables objets de l’intrigue : on a ainsi le sentiment d’être à la place du héros qui tient les clichés entre ses mains.

miss peregrine reading

J’ai piqué cette image sur un blog. Je ne retrouve plus lequel. Si c’est le tiens, viens me le dire.

Si vous parvenez à refréner votre curiosité, leur découverte au fur et à mesure est un véritable plaisir, tout comme on a hâte d’en apprendre plus sur les enfants et leurs pouvoirs.

  • Des personnages fascinants
  1. D’Abraham, on sait peu de choses mais c’est ce mystère qui rend le personnage si atypique. Jacob croit connaître son grand-père et découvre un homme plein de surprises.
  2. Je voulais vous parler affectueusement (ou pas) de chacun des enfants, mais, cela vous gâcherait le plaisir. Filez donc le lire !
  3. En revanche, impossible de ne pas évoquer Miss Peregrine, mystérieuse protectrice difficile à cerner. creepy old ladyMalgré son nom dans le titre et son rôle central, elle n’est pas si présente physiquement dans les scènes. Son ombre plane cependant sur les pages comme pour s’assurer que personne, pas même le lecteur, n’enfreint les règles. On la craint comme on l’admire, bref : fascinante !
  4. Et bien sûr, les ennemis, ces « Monstres » nous traumatisent dès les premiers chapitres, sont aussi terrifiants que pleins de ressources. Même si on s’y perd un peu parfois dans leur hiérarchie et que leur histoire et somme toute assez classique (sans trop en dévoiler : cupides traîtres rêvant de devenir les maîtres du monde), ils assument parfaitement leur rôle de méchants implacables et sans pitié dont même le danger n’oserait trop s’approcher.i am the danger walter white
  • L’intrigue

L’intrigue est bien menée, même si on comprend certaines choses bien plus vite que Jacob, qui est le narrateur de l’histoire. Le garçon est un peu naïf par moments, mais son caractère et ses relations avec les autres personnages rattrapent le coup et le rendent attachant.

Parfois violente, l’intrigue distille cette ambiance étrange et dérangeante qui s’échappe aussi des photographies. Le thème  de la boucle temporelle, grâce à laquelle vivent les enfants particuliers de Miss Peregrine, nous offre des scènes très originales qui amènent à se poser des questions sur le passé, la liberté et le devoir.

  • Petite pensée bonus

Il y a, selon moi, un petit détail dans la 4e de couverture qui peut induire en erreur : « un roman fantastique qui fait réfléchir sur le nazisme, la persécution des juifs, l’enfermement et l’immortalité. ». Je me suis demandée si le nazisme était réellement un thème majeur de ce livre. Étant particulièrement friande – pardonnez-moi l’expression – de témoignages de cette époque, j’avoue m’être attendue à une réelle réflexion, comme le laisse sous-entendre le résumé.*

N’allez pas vous méprendre : de la réflexion, il y en a pléthore. Mais à la lecture, il m’est apparu que le nazisme et la persécution des juifs étaient plutôt secondaires. Certes, on retrouve le thème de la persécution (d’Abraham enfant, des enfants particuliers) et du besoin de se cacher de l’ennemi (dans la boucle), on pourrait donc induire que les ennemis de Peregrine sont, symboliquement, les nazis, et les enfants, les juifs. Pourtant, je ne l’ai ressenti « que » comme un « décor » opportun et pas une source de réflexion voulue.

Je n’ai pas encore lu le tome 2, mais il y a des chances qu’on y voit plus clair sur la véritable relation « Monstres/nazisme » : simple décor historique ou métaphore grandiose d’un tourment innommable ? Je le lis dans la foulée et vous tiens au courant !

hermione huge book hp

Avec tout ça, saurez-vous entrer dans la boucle ?

Je vous conseille de le faire, d’autant que le livre est adapté au cinéma par un allumé mal coiffé aux idées bizarres, vous en avez peut-être entendu parler ici ou là : Tim Burton**. Sortie prévue pour le 5 octobre : plus que quelques mois pour vous immerger dans l’univers !

Bonne lecture,
Bloup

Bloup tortue chroniqueur Allez Vous Faire Lire


*Lupiot : Avec cet éclairage (partiel) et dans l’attente de news de notre lectrice-enquêtrice Bloup, on est en droit de se demander si cette 4e n’est pas un peu racoleuse. Elle aiguille le potentiel lecteur dans une direction erronée (WWII), or, dans certains cas, ça empêche la rencontre entre le livre et son lecteur – ce qui est bien dommage. Heureusement ici, la 1ère de couverture est tellement réussie, et si parfaitement fidèle à l’ambiance Burtonienne, fantastique et inquiétante, du roman, que le public visé ne peut pas passer à côté ! Donc malgré ce bémol, ce livre reste un objet éditorial superbe, et vraiment réussi.

**En suivant ce lien, vous tomberez sur une liste thématique « gothico-absurde » de livres à lire si vous aimez l’univers de Tim Burton.

Publicités

10 réflexions sur “Miss Peregrine et les enfants particuliers (t. 1), de Ransom Riggs (2013)

    • Haaan mais je n’avais jamais percuté que c’est toi qui étais derrière Délivrer-des-livres !
      Bref j’ai lu ton article. On sent que tu t’es jetée dans la trilogie à corps perdu xD Personnellement j’avais lu le début du 1 (la moitié environ) en librairie (je sais… c’est mal) JUSTE AVANT la rupture de stock (impression épuisée) qui a duré des mois !! La frustration ! xD

      J'aime

  1. Pingback: Miss Peregrine et les enfants particuliers ⋆ Délivrer Des Livres

  2. J’avais bien aimé ce livre même si avec le recul, je n’en garde pas un souvenir fou. Certainement parce que j’en avais entendu tellement de bien que je m’attendais à un coup de coeur absolument.
    Ma chronique faite à chaud est bien plus enthousiaste que ce que j’en pense maintenant, comme quoi ! http://laroussebouquine.fr/index.php/2015/03/17/revue-miss-peregrine-et-les-enfants-particuliers-ransom-riggs/

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis complètement d’accord avec votre commentaire sur la thématique de la 2nde guerre mondiale, loin d’être le sujet central de ce livre, ou en tout cas du premier tome.
    Pour ma part, j’avoue avoir été un peu déçue par le développement de l’histoire. Les premiers chapitres m’ont totalement fascinée, j’étais absorbée, effrayée, curieuse d’en savoir un peu plus sur tous ces mystères entourant le grand-père de notre héros. Mais on nous révèle TOUT beaucoup trop vite ! Heureusement, l’univers inquiétant, ses personnages intrigants et surtout l’objet-livre magnifique (qui participe grandement à la magie) sont là pour nous ensorceler et nous pousser à continuer notre lecture. J’ai hâte de lire les tomes suivants !

    Aimé par 1 personne

    • Bonsoir Leaz,
      Je suis contente que quelqu’un partage mon avis sur le thème de la 2nde guerre mondiale.
      Évidemment, l’univers inquiétant et les photos sont pour beaucoup dans le fait que j’ai beaucoup aimé cette lecture, mais je n’ai pas trouvé que « TOUT » était révélé trop vite : certes on apprend/comprend beaucoup de choses au fil des pages, toutefois pour moi l’intérêt de l’intrigue n’était pas dans le « mystère » mais de comment ils vont se dépatouiller après (d’ailleurs les derniers chapitres regorgent quand même de révélations et de suspens). À mon avis pour ce type d’histoire, avoir plusieurs révélations « rapidement » permet de planter le décor et mieux comprendre les personnages et leurs actions, donc ça ne m’a pas déçue ou dérangée =)

      Aimé par 2 people

      • Oui c’est vrai que les derniers chapitres sont plein de suspens, mais ils reposent, je crois, plus sur l’action que sur le mystère qui était très grand dans les premiers chapitres avant que Jacob ne rencontre les enfants particuliers. Parce qu’on ne savait pas. D’où viennent ces photos ? Qui sont ses enfants ? Le grand-père était-il fou ? A-t-il inventé ces histoires de toute pièce ou juste transformé la réalité ? J’étais pleine d’interrogations. Selon mes impressions, après cette rencontre le mystère n’est plus autant entretenu. Il n’y a plus cette part immense d’inconnu qui à la fois nous inquiète et attise notre curiosité. Comme Jacob on connaît maintenant une grande part de vérité et on est simplement plongé dans le feu de l’action (qui ne laisse pas beaucoup de place aux questions sans réponses). Toutefois, je suis d’accord avec toi, l’histoire est bien menée. Ma déception est une expérience de lecture complètement personnelle :p

        Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s