Circus Mirandus, de Cassie Beasley (Auzou, 2015)

Article par Bloup

Encore un livre dont la couverture attire le regard. Au feuilletage, l’objet est beau : rabats colorés, débuts de chapitres soignés… Mais est-ce aussi enchanteur à l’intérieur ?

Circus Mirandus Cassie BeasleyMicah vit seul avec son grand-père Ephraim. Celui-ci lui raconte des histoires incroyables : quand il était jeune, il a visité le plus merveilleux des cirques, le Circus Mirandus, avec ses animaux extraordinaires, sa belle acrobate qui vole dans les airs et, surtout, l’Homme qui Plie la Lumière, ce magicien qui lui a promis un miracle… Lorsque Ephraim tombe gravement malade, la vieille tante Gertrudis vient habiter avec eux… et sous prétexte qu’elle ne croit pas à ces histoires, elle interdit au garçon de voir son grand-père ! Pourtant, Micah est sûr que le Circus Mirandus existe, et devient persuadé d’une chose : s’il le retrouve, il pourra guérir son grand-père.

it-is-known-got

Circus Mirandus est un beau voyage dans le rêve. Très bien construit, il regorge de points forts… Lire la suite

Publicités

Les Ferrailleurs 2. Le Faubourg, d’Edward Carey (2016)

Article par Bloup.

Parfois, l’appréciation que l’on a d’un livre dépend d’une autre lecture faite en parallèle et qui vient brouiller notre système sensoriel. Typiquement, c’est le cas si vous avez, comme moi, la bonne idée de lire en même temps le tome 2 de Miss Peregrine : Hollow City et le tome 2 des Ferrailleurs : Le Faubourg.

J’ai trouvé ce dernier nettement supérieur et voici donc pourquoi… Lire la suite

Miss Peregrine et les enfants particuliers (t. 2), Hollow City, de Ransom Riggs

Article par Bloup

Je vous parlais du premier tome de Miss Peregrine il y a quelques temps, me voici donc de retour pour vous jouer un mauvais tour vous parler du tome 2, dévoré pendant l’été. Vous remarquerez l’excellent timing puisque le film adapté du tome 1 sort aujourd’hui, 5 octobre 2016. Attention, si vous ne l’avez pas encore lu / vu, cet article comprend des spoilers !

dark-and-full-of-spoilers-got

mis-peregrine-2-hollow-city-ransom-riggsNous retrouvons la petite troupe d’enfants particuliers là où nous l’avions laissée : désemparés, poursuivis, en-dehors de leur boucle temporelle protectrice et sans Miss Peregrine, piégée sous sa forme d’oiseau. Obligés de quitter leur île en 1940, ils parviennent à se réfugier dans une très vieille boucle au large de la Grande-Bretagne, en pleine guerre mondiale. Ils apprennent alors qu’une autre Ombrune a échappé aux vilains Estres. Elle se cacherait à Londres et elle seule aurait le pouvoir de rendre sa forme humaine à Peregrine. Commence alors un nouveau long et dangereux périple pour Jacob et ses camarades, car l’heure tourne et les ennemis approchent…
Lire la suite

Miss Peregrine et les enfants particuliers (t. 1), de Ransom Riggs (2013)

La photo noir et blanc d’une fillette qui flotte dans les airs, de vieux clichés d’enfants déguisés en clowns, deux personnes dans un long tunnel à l’allure inquiétante… Vous avez dit intrigant ? Attendez donc d’avoir commencé la lecture de Miss Peregrine et les enfants particuliers.

miss peregrine photo collage

miss_peregrine_ransom riggs allez vous faire lireQuand il était jeune, Jacob adorait les histoires extraordinaires que lui racontait son grand-père Abraham, souvenirs d’une enfance peu commune. En grandissant, il s’est rendu à l’évidence : comment avait-il pu croire à des enfants volants, invisibles ou surpuissants ? L’imagination de son grand-père était stupéfiante !

Mais le décès brutal et traumatisant d’Abraham pousse l’adolescent à se plonger dans le passé familial. Sa quête l’emmène jusqu’à une île au large du Pays de Galle, dans un étrange pensionnat où son grand-père avait trouvé refuge lorsqu’il fuyait le nazisme. Les a priori de Jacob, ses repères et tout son univers, font alors un brutal tour à 180°. Et si les histoires abracadabrantesques de son enfance… étaient vraies ?

luna just as sane as i am hp

Pourquoi faut-il lire Miss Peregrine ? Lire la suite

Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte, d’Annet Huizing (2014)

Voici l’histoire d’une ado qui, à travers l’écriture, part à la recherche de son identité. Plus qu’une histoire de vie, c’est une douce poésie que je tiens entre les mains.

comment j'ai écrit un roman s'en m'en rendre compteKatinka a treize ans. Elle aime l’athlétisme et vit avec son père et son petit frère à Hilversum, aux Pays-Bas. Ah, et Katinka rêve de devenir écrivain, comme sa voisine, Lidwine. Pour s’habituer à écrire, cette dernière lui conseille de commencer par raconter sa vie, comme dans un journal intime. Et ça tombe plutôt bien, car Katinka a besoin de se confier à quelqu’un depuis que la belle Dirkje est entrée dans sa vie de famille. Ce chamboulement va la mener à une flopée de questionnements et de doutes. Treize ans, c’est pas facile quand on n’a plus de maman. Lire la suite

Yona, princesse de l’aube, de Mizuho Kusanagi (2009-…)

Une couverture présentant une jeune fille aux longs cheveux roux brandissant une épée… Ma main se tend vers ma prochaine jolie découverte, une série encore assez peu connue en France : le manga Yona, princesse de l’aube.

 

Dans les trois premiers tomes…

Au royaume de Kôka, la princesse Yona fête son seizième anniversaire entourée de son père aimant et de ses deux amis d’enfance, Hak et Soo-Won. Mais la nuit venue, le roi est assassiné par un traître et Yona doit fuir pour survivre.

Protégée par son fidèle garde du corps, elle part à la recherche d’un prêtre ermite, puis des quatre dragons légendaires au service du premier roi de Kôka.

Nous suivons donc Yona et sa petite troupe, qui s’agrandit au fil des tomes, dans une grande fresque épique rythmée par l’action, l’humour et la tendresse, et portée par les très beaux dessins de Mizuho Kusanagi.

 

Du côté cool : Lire la suite

Les Fragiles, de Cécile Roumiguière (2016)

Haut les cœurs ! Chronique d’un roman beau et tuant.

les fragiles cecile roumiguiereFC’est l’histoire d’Andrew qui grandit sous nos yeux. Andy devient Drew et, de gringalet, il passe à… gringalet. Drew est un poids plume, son cœur et son corps sont facilement tourmentés par la vie, qui aime bien lui souffler dans les bronches. Il est de ceux qui entrent dans le jeu avec des mauvaises cartes. Son père est un sale con et, depuis le jour où il s’en est rendu compte vers l’âge de 9 ans, ça le mine. Sa mère est paumée, son meilleur ami se fait la malle à l’autre bout du monde, et lui, vers 11 ans, il commence à s’écraser des mégots sur les bras.

Et puis il y a Sky. Tout n’est pas tout rose pour elle non plus, mais elle apporte un souffle bienvenu. Et puis il y a Mamie (qui ne veut pas qu’on l’appelle mamie, elle est trop jeune, penses-tu, elle a eu sa fille à seize ans). Ce n’est pas le génie de la lampe, mais pas loin non plus.

Alors comment en est-on arrivé là ? « Là », c’est presque la scène d’ouverture.  « Là », c’est le Jour J, l’instant T, où du sang coule sur un tapis. Lire la suite

Fans de la vie impossible, Kate Scelsa (2016)

J’ai un peu repoussé cette chronique pour cause d’avis changeant ; pourtant, j’ai beaucoup de choses précises à dire au sujet de ce curieux et fascinant roman.

De quoi s’agit-il ? C’es l’histoire d’un garçon et une fille et un garçon. Minute. Ça me rappelle un truc…

triangle amoureux

On retrouve les mêmes archétypes. Aïe aïe aïe, ça s’engage mal ! MAIS NON. La force de ce roman, c’est qu’il ne s’agit pas d’une dynamique classique, où la fille doit choisir entre les deux garçons. C’est un triangle où tout le monde s’aime (un vrai triangle, quoi), et où personne ne fait vraiment de choix.

Maintenant que j’ai votre attention… Lire la suite

La pyramide des besoins humains, de Caroline Solé (2015)

Wow. Autant vous le dire, c’est mon premier gros coup de cœur de 2016. J’avais fait l’acquisition de ce roman il y a des mois mais, par lose intégrale, je l’avais égaré après avoir lu tout juste les premières pages. Ce qui est, vous en conviendrez (et surtout quand lesdites premières pages sont trop cool), extrêmement désappointant.

je-suis-tres-desappointe-5e-element

Puis, le 31 décembre, je me suis fait voler ma valise (qui contenait tous mes cadeaux de Noël, soit 98% de livres) (#EtBonneAnnée) mais, coup de chance dans mon malheur, en fouillant dans mes sacs à la recherche d’un nouveau contenant pour transporter les maigres affaires qui me restaient, je suis tombée, au fond d’un sac en toile oublié, sur… La pyramide des besoins humains.

Mon précieux.

Mon précieux.

Lire la suite

Le Passage du Diable, d’Anne Fine (2011)

Au menu du jour, un roman gothique. J’ai lu trop de fantastique de la période romantique à l’époque du lycée, de sorte que, pendant longtemps, la seule mention d’un château gothique réveillait en moi les miasmes de l’indigestion. Ça ne fait pas si longtemps que je suis désensibilisée de mon allergie, et un roman gothique comporte toujours un petit risque de haut-le-cœur, avec moi.

johnny depp jack sparrow eww vade retro

Ah mais je vais quand même récapituler les gimmicks du roman gothique, ceux-là même qui me font aimer et fuir le genre.  Lire la suite