L’AntiRentrée #2 : Un coup de cœur ne meurt jamais

Il y a quelques mois, j’ai publié un premier article « Antirentrée #1 : laisse le temps faire le tri, lis ceux de l’an dernier ! »

Toujours dans l’optique de ne pas se faire écraser, écarteler, laisser pour mort sur la plage par la

GIGANTESQUE VAGUE DES NOUVEAUTÉS

je vous propose de plonger profondément sous la vague et d’aller explorer la blogosphère à la recherche de cette précieuse perle : le coup de cœur. Pas celui qui vous saisit de sa beauté sur le moment et s’étiole à la lumière, perd son éclat au fil des semaines. Non, celui qui dure

des années.

L’intérêt ? Vous proposer une liste 100% bonheur dans laquelle piocher les yeux fermés.

Pour ce faire, j’ai consulté quelques-uns de mes blogueurs et influençeurs préférés et leur ai demandé : parmi tous les livres que tu as lus, lesquels d’entre eux, coups de cœur d’alors, ont tenu sur la durée ?
Y a-t-il donc sur la blogosphère autre chose que des coups de cœur éphémères ?
Réponse : oui, il y en a. Et pour vous j’ai compulsé les

COUPS DE CŒUR ÉTERNELS
de 25 lecteurs et influençeurs*

* 20 femmes, 5 hommes, de 15 à 35 ans, tous actifs sur les réseaux. Je listerai en fin d’article les liens vers tous les blogs volontaires concernés.

Chacun de ces 25 lecteurs m’a donné une liste de 5 à 12 (pour les plus gourmands) romans jeunesse qu’ils relisent, reparcourent ou reniflent régulièrement. Aussi, pour vous convaincre tous que l’amour peut durer 100 ans (ou au moins 3) voici, compulsés, les résultats de cette enquête d’Antirentrée.

UN COUP DE CŒUR NE MEURT JAMAIS
ou le top des romans jeunesse intemporels des blogueurs

#1

L’indétrônable saga fantastique britannique :

 

HARRY POTTER, saga en 7 tomes de J. K. Rowling (Gallimard Jeunesse, 1997-2007)

#2

L’autre fresque fantastique britannique de référence :

 

LA CROISÉE DES MONDES, trilogie de Philip Pullman (Gallimard Jeunesse, 1998-2001)

#3

Ex-æquo, deux aventures imaginaires d’auteurs français :

 

  • TOBIE LOLNESS, diptyque de Timothée de Fombelle (Gallimard Jeunesse 2006-2007)
  • LA RIVIÈRE À L’ENVERS, diptyque de Jean-Claude Mourlevat (PKJ, 2000-2001)

#4

Ex-æquo, deux comédies contemporaines d’autrices françaises :

 

  • OH, BOY !, de Marie-Aude Murail (École des Loisirs, 2000)
  • LES PETITES REINES, de Clémentine Beauvais (Sarbacane, 2015)

#5

Ex-æquo, quatre romans ados :
2 aventures imaginaires et 2 quêtes identitaires contemporaines.

 

  • LA QUÊTE D’EWILAN, trilogie de Pierre Bottero (Rageot 2003)
  • LA PASSE-MIROIR, tétralogie de Christelle Dabos (Gallimard 2013-2019)
  • QUI ES-TU ALASKA ?, de John Green (Gallimard 2007)
  • DYSFONCTIONNELLE, d’Axl Cendres (Sarbacane 2015)

#6

Ex-æquo, quatre romans jeunesse :
2 contes symboliques et 2 destins de petites filles exceptionnelles

 

  • LE PETIT PRINCE, d’Antoine de Saint-Exupéry (Gallimard 1943)
  • QUELQUES MINUTES APRÈS MINUIT, de Patrick Ness (Gallimard 2012)
  • MATILDA, de Roald Dahl (Gallimard 1988)
  • MISS CHARITY, de Marie-Aude Murail (École des Loisirs 2008)

#7

Ex-æquo, quatre romans ados :
3 dystopies américaines et 1 roman d’amour français

 

  • LE CHAOS EN MARCHE, trilogie de Patrick Ness (Gallimard 2008-2010)
  • HUNGER GAMES, trilogie de Suzanne Collins (PKJ 2008-2010)
  • LE PASSEUR, tétralogie de Lois Lowry (École des Loisirs 1994)
  • SONGE À LA DOUCEUR, de Clémentine Beauvais (Sarbacane 2016)

#8

Ex-æquo, trois romans d’aventure fantastique :

 

  • ELLANA, trilogie de Pierre Bottero (Rageot 2006-2008)
  • ARTEMIS FOWL, saga en 8 tomes, d’Eoin Colfer (Gallimard 2001-2013)
  • LE COMBAT D’HIVER, de Jean-Claude Mourlevat (Gallimard 2006)

Instant vieille bête : les couvertures de l’époque avaient quand même plus d’allure, non ?

 

#9

Ex-æquo, huit romans : 4 vieux classiques et 4 classiques tout neufs.

 

  • LE PETIT NICOLAS, de Goscinny et Sempé (Gallimard 1956)
  • LES MALHEURS DE SOPHIE, de la Comtesse de Ségur (Hachette 1858, réédition Folio Junior)
  • LE MONDE DE NARNIA, saga en 7 tomes de C. S. Lewis (Gallimard 1950-1956)
  • LE HOBBIT, de J. R. R. Tolkien (VO 1937, Stock 1969)
  • VERTE, trilogie de Marie Desplechin (École des Loisirs 1996)
  • KAMO, série en 4 tomes de Daniel Pennac (Gallimard, 1992-1993)
  • VANGO, dyptique de Timothée de Fombelle (Gallimard 2010-2011)
  • DE CAPE ET DE MOTS, de Flore Vesco (Didier 2015)

#10

Ex-æquo, cinq romans ados :

 

  • TANT QUE NOUS SOMMES VIVANTS, d’Anne-Laure Bondoux (Gallimard 2014)
  • LE LIVRE DE PERLE, de Timothée de Fombelle (Gallimard 2014)
  • MAINTENANT C’EST MA VIE, de Meg Rosoff (Albin Michel 2004)
  • NOUS LES MENTEURS, d’Emily Lockhart (Gallimard 2015)
  • MAX, de Sarah Sohen-Scali (Gallimard 2012)

Voilà tous les romans cités au moins trois fois sur l’ensemble des blogueurs interrogés. Comme la vie est rudement bien faite, on tombe tout pile sur un Top 10. Ce qui m’arrange, rapport à mes tocs.

Je ne sais pas ce qu’il en est de votre côté mais du mien la conclusion évidente à cette enquête est qu’il faut que je m’empresse de lire ceux que je n’ai (toujours) pas lus, c’est-à-dire :

 

Au-delà de cette sélection (Top 10), d’autres ont bien sûr été cités une ou deux fois seulement par mes influençeurs préférés. Je voulais faire apparaître ici une mosaïque complète, rassemblant par ordre chronologique de publication tous les 150 (ish) romans cités, et figure-toi que j’y ai passé beaucoup de temps avant de me rendre compte que c’était totalement indigeste. Donc désolée mais, pour ton bien, tu ne l’auras pas. Au lieu de ça, je te propose un petit aperçu qui me semble à la fois intéressant et savoureux…

Les 20 romans les plus anciens parmi tous ceux qui ont été cités :

 

… et les 20 romans les plus récents :

 

Ça nous donne une très belle galerie colorée, ma foi ; et en fin de compte un bel aperçu, certes incomplet et subjectif, de la littérature jeunesse telle qu’elle a été vécue et appropriée par les lecteurs de cette génération (pour rappel : les blogueurs interrogés ont entre 15 et 35 ans en 2020). Extasions-nous ensemble de cette vision satisfaisante !

* L’article n’est pas terminé *

(Ils ont CRU que je m’arrêterais là !!! Que je serais capable de rédiger un article
de moins de quarante-cinq kilomètres !! HAHAHA. ) (Moi aussi j’y ai cru. Un instant.)

Ce qui nous intéresse tout particulièrement dans cette étude (et par nous je veux dire moi (mais peut-être que toi aussi tu as des tocs et des fixettes (rassure-moi ?))), c’est de constater qu’au-delà de la domination apparemment écrasante de Rowling et Pullman, certain·es auteurs et autrices apparaissent de nombreuses fois… et… peut-être, je dis bien peut-être, que l’amour des lecteurs ainsi éparpillé fausse le classement ? Qui sait ? Moi je sais. C’est pourquoi je te propose un deuxième TOP, classé par auteurs les plus cités, cette fois.

UN COUP DE CŒUR NE MEURT JAMAIS
ou le top des romans jeunesse intemporels des blogueurs
…classé par auteurs

#1
J. K. Rowling
On a dit *indétrônable*.

 

#2
Marie-Aude Murail
Surprise ! Quelle remontée ! Voici tous les romans cités :

 

#3
Jean-Claude Mourlevat
Hé hé ! Avec quatre romans cités (oui je compte 1 pour La rivière) :

 

#4
Timothée de Fombelle
Avec trois romans cités (oui je compte 1 pour Vango) :

 

#5
Philip Pullman
Ce bon Philou n’arrive finalement qu’en 5e position avec La Croisée des mondes !

 

#6
Clémentine Beauvais
Avec trois romans cités :

 

#7
Roald Dahl
Surprise !! Certains de ses romans n’ont été cités qu’une ou deux fois,
mais si on additionne tous les votes… de cher Roro apparaît dans le top !

 

#8
Pierre Bottero
Avec ses 2 sagas phares :

 

#9
Ex-æquo : Patrick Ness & John Green
Avec leurs best-sellers :

 

#10
Evelyne Brisou-Pellen
Dernière surprise ! Comme pour Roald Dahl, c’est l’addition qui paie :

Ce second top ne vient-il pas compléter et éclairer le premier ? Oui, c’est bien ce qu’il me semblait.

À présent qu’il est 1h du matin et puisque je ne vois pas pourquoi le plaisir des insomnies ne serait pas partagé, je vais te quitter sur cette question :

Et toi,
le top 10 de tes romans jeunesse coups de cœur éternels,
ce serait quoi ?

Biz et bonne lecture,
Julia

Lupiot Allez Vous Faire Lire

 

Blogueur·euses et influençeur·euses ayant participé à l’enquête :

+ quelques autres personnes restées discrètes 😉

23 réflexions sur “L’AntiRentrée #2 : Un coup de cœur ne meurt jamais

  1. Aaaaah voilà un top qui me parle un peu plus ! Même si je pense que Christelle Dabos mérite sa place sur le podium (elle a peut-être besoin de temps pour se cultifier ^^). Parce qu’elle m’a provoquée des émotions aussi fortes que Rowling et Pullman je pense. Très contente de voir Mourlevat haut placé parce que je lui dois ma rentrée en lecture au collège ❤ et Patrick Ness, MAM, Pullman ❤❤❤❤
    Bref, c’est fort bien ! Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou,
    cet article est super intéressant.
    Me concernant, ce serait en premier « le faire ou mourir » de claire lise Marguier, « la passe miroir », « les porteurs » de Cat Kueva, « petit arbre voyageur » de Simon (je sais c’est un album mais il est tellement beau), « passionnément, à ma folie » de Gwladys Constant, « l’archipel tome 1 » de Bertrand Puard, « naissance des cœurs brisés » de Antoine Dole, « à quoi tu ressembles » de Magalie Wiéner, « six of crows » de Leigh Bardugo et on va dire Harry Potter (je m’étais jurée de ne pas le mettre mais je n’en ai pas d’autres)

    Aimé par 1 personne

  3. Totalement d’accord avec toi, les anciennes couvertures étaient beaucoup plus belles !!
    Je les ai presque tous lu ! Manque « le passeur » et « Verte » (dans ma pal), puis Dysfonctionnelle, Nous les menteurs et Max.
    J’adore Marie-Aude Murail et Clémentine Beauvais. Un peu désolée que Flore Vesco ne soit citée qu’une seule fois, elle mérite mieux !

    Aimé par 1 personne

  4. Mmmh 10 c’est trop peu! Voilà :
    Philip Pullman Les Royaumes du Nord (1998)
    Marie-Aude Murail Oh Boy (2000)
    Deborah Savage Le vol de l’albatros (1991)
    Zibby O’Neale Le langage des poissons rouges (1980) exaequo Lauren Wolk La combe aux loups (2018)
    Loïs Lowry Le passeur (1994)
    Ann Brashares Quatre filles et un jean (2002)
    Pierre Bottero La quête d’Ewilan (2003)
    Timothée de Fombelle Tobie Lolness (2006)
    Louise Rennison Le journal intime de Georgia Nicholson (2000)
    Mallorie Blackman Entre chien et loup (2002)
    J’ai dû virer Le chaos en marche et Le petit Gus de Claudine Desmarteaux. Dur… J’ai des titres un peu différents parce que bon j’ai 41 ans…
    Merci en tout cas, super intéressant!

    Aimé par 1 personne

  5. Ah là là, je t’adore.
    Merci pour cet article drôle et éclairant qui représente me semble-t-il très bien la littérature jeunesse dans ce qu’elle a de plus qualitatif et divers et qui m’a merveilleusement fait perdre dix minutes de travail.

    Aimé par 1 personne

  6. De quoi rajouter des livres sur la PAL…

    – la sage 4 soeurs et Sombres Citrouilles de Malika Ferdjoukh
    – Les 4 filles du Dr March de Louisa May Alcott
    – La saga « Garin Trousseboeuf » d’Evelyne Brisou-Pellen
    – Oh Boy de Marie-Aude Murail
    – Le passage de Louis Sachar (lu mille fois)
    – Georgia Nicolson de Louise Rennison
    – les contes de Motordu de Pef
    – les Fantômette de Georges Chaulet
    – les 6 compagnons de Pierre-Jacques Bonzon (lecture familiale)
    – Papa Longues-Jambes de Jean Webster
    – Les enfants de Timpelbach d’Henry Winterfeld
    – la saga des « Petites filles modèles » et des « Vacances » de la comtesse de Ségur
    – Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier
    – La guerre des boutons de Louis Pergaud
    – En haut la liberté, de Daniel Vaxelaire (sur les esclaves marrons de la Réunion)
    – Chère camarade, de Frances Thomas (roman épistolaire entre deux ados anglais)
    Je rajouterai le Journal d’Anne Frank, lu à de très nombreuses reprises pendant toute l’adolescence (mais est-ce que ça compte comme littérature jeunesse ?)

    Aimé par 1 personne

  7. Je suis un peu déçue que la trilogie Ellana ne soit pas plus haute dans le classement, ça reste définitivement une des lectures qui aura marqué ma vie (mais mon dieu, ces couvertures ! Un affront, une horreur, une insulte au contenu et à l’héroïne qui est à l’opposé de comment elle est présentée !) . Et je ressors de cette article une envie grandissante de découvrir Marie-Aude Murail !

    Aimé par 1 personne

    • Oh my god tu dois encore découvrir Marie-Aude Murail ? Mais quelle CHANCE !!

      Oui les nouvelles couv laissent parfois perplexe, hein. M’enfin c’est le jeu. Elles changeront à nouveau dans 5 ans 😀

      J'aime

  8. Mais tu vas me faire le plaisir de lâcher tout ce que tu fais et d’aller ILLICO lire les aventures de Miss Charity nomdediou ! (Nan en vrai y a de la jalousie là, parce que moi aussi j’aimerais découvrir ce roman une nouvelle fois en m’effaçant la mémoire d’un coup de baguette magique mais v’là qu’la vie est moche)

    Aimé par 1 personne

    • Mais mon édition est si louuuuuuurde…. C’est un parpaing, bon sang. Jusqu’ici c’est ça, et uniquement ça, qui m’a découragée. Et en ce moment, entre The Book of Dust 2 et La Passe-Miroir 4, j’ai franchement envie de mettre entre mes mains un truc qui pèse moins de 2 kilos.

      MAIS BON. Je vais le lire ❤

      Aimé par 1 personne

  9. Merci pour ce double classement bien éclairant en effet 🙂
    Ah, Marie-Aude Murail… J’en ai plein à la maison, au boulot, et il m’en reste encore à lire (et ça c’est chouette comme perspective), dont Miss Charity qui m’intrigue par sa place au classement ! Parmi ses livres mes préférés restent Sauveur et Fils 1, Papa et maman sont dans un bateau et Oh Boy! mais quand on aime son style, on est rarement déçu.
    Il faut vraiment lire Le Passeur, c’est le papa (ou la maman ? bref ^^) de toutes ces dystopies pour ado sorties plus récemment. C’est une histoire à l’ambiance très particulière.
    Il faut que je lise Ellana, une élève adorable m’avait conseillé la trilogie en me disant que c’était assez philosophique… et aussi Le chagrin du roi mort de Mourlevat.

    J'aime

  10. Je n’en reviens pas comme les nouvelles couvertures d’Ellana (c’est quoi, ce truc danseuse rose petit rat de l’opéra ? à chaque fois, je tombe des nues…), Artemis Fowl et Le combat d’hiver !
    Je suis étonnée de voir que j’ai lu presque tous les livres du Top 10. Pas tout à fait, mais quand même, j’en ai lu pas mal et ceux que je n’ai pas lus me font envie depuis indubitablement du très bon dans cette sélection !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s