Les Ferrailleurs 2. Le Faubourg, d’Edward Carey (2016)

Article par Bloup.

Parfois, l’appréciation que l’on a d’un livre dépend d’une autre lecture faite en parallèle et qui vient brouiller notre système sensoriel. Typiquement, c’est le cas si vous avez, comme moi, la bonne idée de lire en même temps le tome 2 de Miss Peregrine : Hollow City et le tome 2 des Ferrailleurs : Le Faubourg.

J’ai trouvé ce dernier nettement supérieur et voici donc pourquoi… Lire la suite

Nanowrimo : le défi d’écriture que tu ne peux pas perdre

Note : Cet article a été écrit en octobre 2016, mais je le rediffuse cette année ! Tout est toujours parfaitement d’actualité.

Connaissez-vous le Nanowrimo ? Si oui, c’est le moment de vous inscrire pour la session 2016 et de commencer à sérieusement pitcher votre projet de novembre.

Sinon ? Venez par là, mes loulous.

Cet article s’adresse aux écrivaillons de tous bords, aux passionnés de lecture qui ont un jour (ou tous les jours) rêvé de donner naissance à leur propre histoire, ceux qui ont des textes un peu partout dans leurs tiroirs. Ceux qui ne finissent jamais rien, ou sont trop timides pour donner sa chance à leur roman. (Mais qui y croient, et se mettent parfois à leur poste d’écriture, semi déterminés, semi terrifiés. Vais-je y arriver ?)

writing-thinking-working-waiting

Vous, oui, vous. Écrivains à la manque. Imbéciles heureux. Venez dans mes bras. Unis, nous serons plus forts.

Faîtes le NANOWRIMO.

Qu’est-ce que ce truc barbare ?

C’est le National Novel Writing Month !

Illustration originale de Grace Easton

Lire la suite

Nathan, Emma… Pourquoi il faut arrêter d’appeler ses personnages de romans par les prénoms les plus populaires IRL

Me revoilà pour un nouvel article de la catégorie Les noms dans la littérature. Vous aimez les noms ? Vous aimez la littérature ? À la bonne heure !

Avant-propos

Cet article risque de donner l’impression que je me moque de certains prénoms. Ce n’est pas le cas. J’ai même choisi exprès, pour mes exemples, des prénoms que j’apprécie, pour ne pas devenir tarabana à les taper quinze fois de suite. Aussi, gardez à l’esprit que quand je dis qu’il faut arrêter de donner à ses personnages de romans les prénoms les plus populaires IRL,

  1. c’est bien pour des considérations littéraires ;
  2. c’est une question de dosage ;
  3. j’ai de bonnes raisons, allez, continue de lire !

Donc, pourquoi faut-il arrêter de nommer ses personnages de romans avec les prénoms du Top 30 ? Mais pour ces 5 points que nous allons ci-dessous développer, pardi !

doctor-who-tennant-allons-y
Lire la suite

Found in translation — L’adaptation des noms dans la littérature jeunesse

Il y a quelques temps je vous ai annoncé l’ouverture de la catégorie Les noms dans la littérature. Me revoilà !

L’adaptation des noms est une question récurrente en littérature. Est-ce que le vrai nom du personnage, c’est Severus Snape ou Severus Rogue ? On a vu des fans s’écharper pour moins que ça. Les espagnols ont choisi de garder tout le vocabulaire anglophone, le Snape, les muggles et tout ; ont-ils eu raison ?

severus-snape-snivelus-allez-vous-faire-lire

Débat inutile, on est d’accord : son vrai nom, c’est Snivellus.

Dans quels cas est-il judicieux d’adapter un nom ? Que faut-il prendre en compte, au juste ? À la première question, pas de réponse absolue, à la seconde, plusieurs pistes :

  1. Le lectorat visé
  2. L’intention de l’auteur
  3. Le charme de la V.O.
  4. Les habitudes du genre littéraire

Changer un nom n’est pas une question anodine, puisqu’un nom trimballe avec lui la culture du pays dont il est issu, et aussi des morceaux de l’univers du livre, qu’il sublime. L’adapter peut s’avérer un infernal casse-tête, voire une vraie mauvaise idée. La question de l’adaptation doit se faire en considération de la nature de l’ouvrage, du lectorat visé, et de sa compréhension du texte. Lire la suite

Si vous avez aimé… Jane Austen (Liste de livres)

Parmi mes ami(e)s, j’ai de nombreux fans de Jane Austen. Il y a peu, l’une d’entre elle, connaissant ma passion folle furieuse pour 1) les listes, et 2) les recommandations littéraires, m’a demandé ce qu’elle pourrait bien lire après être tombée totalement et irrémédiablement amoureuse d’Orgueil et Préjugés (1813).

C’est son roman plus connu du grand public (et le plus adapté au ciné), ce qui me semble être un bon point de départ pour cette thématique Si vous avez aimé Jane Austen. (Je serai assistée dans ce proiet par mes fidèles minions et quelques invités, dont vous verrez les noms apparaître ici et là.)

liste de livres e lire après orgueil & prejuges jane austen allez vous faire lire

Orgueil et Préjugés, c’est un classique d’Outre-Manche d’une ironie exquise, une histoire d’amour sur fond d’honneur et de rang social… 

orgueil et prejuges jane austenElizabeth Bennet — Lizzie pour les intimes — est la deuxième sœur d’une famille de 5 filles dont la mère n’a qu’une idée en tête : leur assurer un beau mariage. L’avenir de l’aîné, Jane, semble radieux quand un beau et riche gentleman, Mr Bingley, emménage dans le château voisin. Si seulement il n’était pas toujours accompagné de ses insupportables sœurs et de son orgueilleux ami, Mr Darcy ! Lizzie souhaite plus que tout le bonheur de sa sœur mais, entre un père nonchalant, des benjamines sur-excitées, un cousin ridicule et les ragots rapportés par Mr Wickham, elle n’est pas au bout de ses peines…

Plus qu’une histoire à l’eau-de-rose, Orgueil et Préjugés est une véritable satire de la haute société anglaise de la fin du dix-septième siècle. Si vous aimez les romans sociaux, drôles et romantiques, agrémentés de costumes d’époque et de valeurs des siècles passés, courrez donc aussi lire… (Par Bloup) Lire la suite

Les Fragiles, de Cécile Roumiguière (2016)

Haut les cœurs ! Chronique d’un roman beau et tuant.

les fragiles cecile roumiguiereFC’est l’histoire d’Andrew qui grandit sous nos yeux. Andy devient Drew et, de gringalet, il passe à… gringalet. Drew est un poids plume, son cœur et son corps sont facilement tourmentés par la vie, qui aime bien lui souffler dans les bronches. Il est de ceux qui entrent dans le jeu avec des mauvaises cartes. Son père est un sale con et, depuis le jour où il s’en est rendu compte vers l’âge de 9 ans, ça le mine. Sa mère est paumée, son meilleur ami se fait la malle à l’autre bout du monde, et lui, vers 11 ans, il commence à s’écraser des mégots sur les bras.

Et puis il y a Sky. Tout n’est pas tout rose pour elle non plus, mais elle apporte un souffle bienvenu. Et puis il y a Mamie (qui ne veut pas qu’on l’appelle mamie, elle est trop jeune, penses-tu, elle a eu sa fille à seize ans). Ce n’est pas le génie de la lampe, mais pas loin non plus.

Alors comment en est-on arrivé là ? « Là », c’est presque la scène d’ouverture.  « Là », c’est le Jour J, l’instant T, où du sang coule sur un tapis. Lire la suite

Délit de faciès, ou la couverture ratée

Attaquons-nous à un gros morceau, attaquons-nous à ce qui cristallise bien souvent notre attachement pour un livre, et ce qui nous invite, ou non, à l’acheter.

de l'importance de la couverture lupiot allez vous faire lire

Y a pas grand-chose qui me désole davantage qu’une couverture ratée. Je ne vous parle pas d’une couverture que je trouverais « pas jolie », non, qu’importent mes goûts personnels. Je vous parle d’une couverture à côté de la plaque. Une couverture qui n’a rien compris, et qu’on ne comprend pas.

Qu’est-ce qu’une couverture ratée ?

Pour répondre à cette bien intrigante question, il va falloir s’atteler à son pendant, évidemment : qu’est-ce qu’une couverture réussie ? Là, c’est assez fastoche : une couverture doit fournir la réponse à une seule question sur le livre. UNE SEULE. Lire la suite

#AdopteUnLivre : concours littérature jeunesse et young-adult

Il est bientôt l’heure du ménage de printemps. Aussi, comme à l’accoutumée, j’entreprends une petite opération déstockage… et j’en profite pour vous couvrir de cadeaux !

concours livre allez vous faire lire

En effet, j’ai dans ma bibliothèque…
…trop de livres, beaucoup trop de livres.

belle disney books

J’en suis heureuse mais :

  1. J’ai des doublons ;
  2. J’ai des livres dont j’ignore la provenance et les intentions ;
  3. J’ai de bons amis, en excellent état, que je ne lirai plus mais aimerais faire découvrir.

Pour ces voyageurs dans l’âme, je cherche une nouvelle destination exotique. Ce pourrait-il que ce soit votre table de chevet ? (#J’aurais dû faire de la pub)

LES LOTS Lire la suite

La Classe de mer de Monsieur Ganèche, de Jérôme Bourgine (2016)

Souvenez-vous de l’esprit d’aventure de vos neuf ans — celui que vous guettiez au coin de chaque rue, celui qui vous faisait voir comme l’odyssée du siècle un voyage en car scolaire avec tous vos copains. Vous y êtes ? Parfait, alors en route pour la classe de mer de Monsieur Ganèche !

la classe de mer de monsieur ganeche jerome bourgineMonsieur Ganèche, c’est un instit’ remplaçant, et, manque de bol, on lui a refilé les 6 cas sociaux de l’école : des hurluberlus inadaptés, en retard, mal élevés, distraits, que sais-je. Du moins, c’est ce que voudraient nous faire croire leurs bulletins de note. Heureusement qu’on est davantage que ses bulletins ! Monsieur Ganèche, avec ses grandes oreilles frémissantes en guise de radar à vérité, fait bien vite le tri : derrière le bout-en-train, l’intello, l’effrontée, la lunaire, le gros nounours et la douce fantaisiste qui, de prime abord, semble ingérables, il y a six personnalités exceptionnelles qui, d’après lui, n’ont pas été réunies par hasard. LE DESTIN EST INTERVENU. Lire la suite

TOP 10 Des trucs à ne pas dire sur les livres

Inspiré de ce Top Ten anglophone (mais pas calqué dessus non plus), je vous livre une liste théma livres, idiote et totalement gratis, sans autre but que de susciter le sourire, parce que, comme dirait Mamie, Tu sais comme j’aime rire.

*Ceci est un format léger, qui pourra revenir ponctuellement, comme les citations, mais ne remplacera pas le contenu rédactionnel*

TOP 10 DES TRUCS À NE PAS DIRE SUR LES LIVRES

1. C’est pas connu du tout ça, comme livre. Ça doit être nul.

wtc what is wrong with you Lire la suite