Nous les menteurs, d’E. Lockhart (2015)

bandeau nous les menteurs e lockhart

Ce roman est *ici, intervention préventive de mon éditeur-videur intérieur, qui repousse à coups de tatane les 25 superlatifs se bousculant à la porte de cette chronique* très bon. Lire la suite

Si vous avez aimé… Nos étoiles contraires, de John Green (2012)

nos étoiles contraires couvertureNos étoiles contraires* fait un tabac, et pour cause : c’est une merveille. Permettez-moi d’élaborer : le roman est parcouru d’un humour mordant (tantôt acide, tantôt doux), et pourtant, il parle de l’amour naissant de deux jeunes cancéreux.
(Baah ! Fuyons !)
Suis-je la seule à prendre peur quand je lis ça sur une 4ème de couv’ ? Peur du pathos désespérant, pas cliente des formules lacrymales… Bref, je me méfie. Lire la suite