L’AntiRentrée #1 : laisse le temps faire le tri, lis ceux de l’an dernier

Tu as cru que je plaisantais quand je disais préparer des articles sur le thème #AntiRentrée ? mais ce n’était qu’un stratagème habile pour avancer mes pions en loucedé, car j’étais très sérieuse :

La rentrée littéraire m’excite autant qu’elle m’use. On est envahi pourchassé canardé de recommandations de lecture de

*LA NOUVEAUTÉ*

… jusqu’à l’absurde, car personne n’a encore de recul dessus.

Tu te surprends donc, si tu es comme moi très sujet·te aux pointes d’enthousiasme, à acheter sur un caprice un bouquin dont tu as entendu parler partout, sans avoir pris le temps de véritablement te pencher sur la question (car qui l’a, ce pitin de temps), de le feuilleter, de vérifier que les quidams auteurs de la recommandation sont de bon goût, de gout voisin, de goût similaire au tien. Et tu te retrouves à lire, au hasard, ÇA RACONTE SARAH, qui en plus d’avoir un titre nul à chier qui te racle le palais comme un lendemain de soirée sponsorisée par le tabagisme,est la quintessence de tout ce que tu détestes en littérature, à base de vacuité nombriliste au style blanc qui rend vert, un machin post-durassien sitôt né sitôt daté, la phrase nominale comme étendard poétique déchiré, le carbone 14 du nouveau roman fait papier.

ET TU L’AS ACHETÉ. AVEC TON ARGENT DUREMENT GAGNÉ.
(Expérience de ma rentrée littéraire 2018. La rancœur est encore présente, le sens-tu.)

Passons. Je suis encore en train de me laisser déconcentrer par la passion. Mon médecin m’a dit d’arrêter.

L’objet de cet article n’est pas de t’éviter des romans en particulier (et si tu as aimé Ça raconte Sarah, tu as le droit d’avoir tort, moi je t’empêche pas).

L’objet de cet article est de t’éviter de te laisser manipuler par les hormones de la séduction que dégagent tous les petits livres chauds et croustillants juste sortis des presses. Ne te jette pas à corps-perdu dans une série de blind-dates qui te laisseront insatisfait·e et entameront ta confiance dans le genre littéraire.

Laisse-toi le temps de la réflexion. Écoute les voix de tes amis qui ont fait le tri pour toi une année durant et te recommanderont un compagnon de lecture de qualité.

Laisse le temps faire le tri,
lis les romans de l’an dernier !

Lire la suite