C’est le 1er, je balance tout ! (#2, Mars 2017)

Deuxième édition de ce nouveau rendez-vous mensuel, qui rime avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », et peut se voir comme un complément ou un petit frère dérangé, comme il vous plaira. Je vous invite à l’adopter, il ne mord pas.

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que j’ai lu le mois-dernier
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier
  3. Au moins 1 lien qui m’a fait « Wahou » le mois dernier (hors chronique littéraire)
  4. Et enfin : ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

Allez vous faire lire — C'est le 1er je balance tout

1) TOP & FLOP

Ce mois-ci, cette catégorie est plutôt longue, aussi, si vous n’êtes pas là pour ça, zou, RDV au point 2).

Alors en tout, j’ai lu :

 

Et parmi ces lectures, j’ai : 1 Top, 2 « Meh » et 3 Flop. (Les autres correspondent à des lectures que j’ai aimées, voire beaucoup aimé, mais qui ne sont pas des coups de cœur, tout simplement.)
Note : oui, j’ai lu parallèlement Harry Potter 3 en VO et en VF. Pour la science.
Note bis : je parlerai de Blast quand j’aurai fini la saga (et quand j’aurai trouvé comment parler de cette tuerie). 

TOP (1)
Top = coup de cœur.

  • Pax et le petit soldat, de Sara Pennypacker (Gallimard Jeunesse, 2017)

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, Gallimard JeunesseJe chroniquerai cette pépite, aussi me contenté-je ici de la brosser rapidement.

C’est l’histoire d’un petit garçon et d’un renard. Au début du roman, ils doivent se séparer à cause de la guerre qui approche, et très vite, ils réalisent que c’était une erreur : le garçon part à la recherche de « son renard », le renard fait tout pour retrouver « son garçon », nous avons leurs deux points de vue, en alternance. On s’attend à une aventure mignonne à base de bons sentiments à la Disney (dont je suis cliente), avec un moment cruel qui nous fera pleurer dans notre plaid. Mais c’est beaucoup, beaucoup plus que cela. Sans sensiblerie, Pax est un récit où l’on apprend à se connaître soi-même, à être vrai, ne pas « faire semblant ». C’est très fort, assez inattendu, souvent simple et juste.

« MEH » (2)

couv-appuyez-sur-etoilenew-earth-project-david-moitetUn « Meh », c’est un livre qui aurait pu être un Flop mais finalement, non, parce qu’il y a, objectivement, de bons aspects, des choses cool.  Sauf que la sauce n’a pas tout à fait pris. Ici, je tiens à parler des aspects qui m’ont séduite et moins séduite.

  • Appuyez sur étoile, de Sabrina Bensalah (à paraître chez Sarbacane le 5 avril 2017)

couv-appuyez-sur-etoileLa mémé d’Avril, qui se meurt à l’hôpital aurait un ultime vœux : voir le ciel une dernière fois. Avril, jeune coiffeuse pétillante et inarrêtable, va tout mettre en œuvre pour que sa mémé meure entourée d’étoiles, installée sur le toit de la maison familiale.

Mon expérience de lecture me rappelle celle de Quelqu’un qu’on aime : c’est beau, mais ça ne prend pas bien chez moi. Et, avec le recul, c’est pour la même raison : un casting de personnages trop gentils et bienveillants les uns envers les autres et un manque de tension (de frottement, de conflit) ; on enchaîne les jolis tableaux. Un gimmick littéraire qui me gêne particulièrement apparaît ici : c’est la façon dont sont incarnés les petits vieux, loufoques et enfantins (le grand-père dans Quelqu’un qu’on aime, la grand-mère dans Appuyez sur étoile). C’est très récurrent dans le cinéma aussi, comme si une personne âgée était un petit animal mignon (alors qu’ici, au contraire, le roman combat certains stéréotypes envers les vieux).

Le roman est cependant porté par une superbe plume, avec notamment un sens de la formule, une poésie et une douceur tantôt saisissantes, tantôt caressantes… j’ai une liste longue comme le bras de belles citations qui se retrouveront sur Babelio. Et par ailleurs, parmi les jolis tableaux, ben, certains sont vraiment beaux. Au moins deux scènes magnifiques m’ont prise à la gorge. Les relations entre les personnages sont les plus fortes quand on ressent tleur conflit intérieur, et là wahou, c’est d’une justesse à couper le souffle.

Bilan : lecture en demi-teinte, question de dosage dans l’émotion, sans doute.
À qui je le recommande ? Je pense qu’Appuyez sur étoile séduira les lecteurs qui ont aimé Quelqu’un qu’on aime, et ils sont nombreux (c’est l’un des romans jeunesse les plus appréciés et primés de 2015, alors ne vous fiez pas aveuglément à ma TÊTE DE LARD.), et globalement, à ceux qui ont envie d’un feel-good book plein de poésie, d’une dramédie familiale portée par une belle plume.

PS : c’est lui le semi-flop que je vous teasais le mois dernier, en attendant de le relire. Il se relit bien, et je l’ai même préféré au 2nd round.

  • New Earth Project, de David Moitet (Didier Jeunesse, 2017)

new-earth-project-david-moitetSur une planète devenue étouffante et polluée, l’humanité se marche dessus en attendant l’espoir d’être tirée au sort pour aller peupler Nouvelle Terre, véritable Éden. Pourtant, le New Earth Project est-il vraiment ce qu’il promet ? Isis, une Grise vivant dans le bidonville flottant de l’ancienne New-York, et Orion, un habitant privilégié du Dôme, commencent à s’interroger…

Ce roman est très rythmé, l’intrigue est constamment relancée par de nouvelles dynamiques entre les personnages, de nouvelles informations, et on avance vite. Pour les mêmes raisons, il est assez linéaire : on découvre les éléments au fur et à mesure, pile au moment opportun (= un rien plan-plan pour un habitué du genre). dans les larmes de gaia nathalie le gendreIsis et Orion m’ont beaucoup rappelé le duo Natanaé et Morphée (fille de pêcheurs et fils de politicien) de Dans les larmes de Gaïa, de même que leur univers immergé, menteur et étouffant m’a rappelé celui du roman de Nathalie Legendre. (Merveilleux souvenir de mon enfance qu’il vaudrait peut-être mieux ne pas relire…) Et dans l’ensemble, on retrouve toute la boîte à outil de la dystopie.

Mon problème : je ne crois pas assez à l’univers déployé, et encore mois au problème qui cristallise l’intrigue et forme le pivot du roman, sur un secret qui serait percé à jour en 2 semaines IRL, et ça fait s’effondrer tout le roman. Mon autre problème : je trouve que c’est un très bon tome d’introduction, et je veux une suite pour répondre à tous les points restés en suspend… or, c’est un one-shot. Damned.

Bilan : lecture mi-figue mi-raisin, le roman fonctionne très bien mais ne répond pas à mes attentes de grande lectrice de SF et de dystopie.
À qui je le recommande ? Aux adolescents et jeunes lecteurs découvrant l’imaginaire et particulièrement la SF : il est parfait pour goûter à cet univers et s’ouvrir à un monde de possibilités, d’autant plus que la vraie SF en jeunesse se fait rare.

FLOP 3

 

  • George, d’Alex Gino (L’École des Loisirs, 2017)

George, d'Alex Gino, L'École des Loisirs 2017C’est assez rare que je publie des critiques négatives (je pointe souvent « les + » et « les – » dans les romans que je chronique, mais je vois mal l’intérêt de me lancer dans un looong article sur un roman que j’aurais quasi entièrement détesté) maiiis… dans des cas ponctuels, je trouve ça pertinent (cf. ma chronique vénère mais drôle du Book of Ivy). C’est le cas par exemple lorsque :

  1. george-alex-gino-ecole-des-loisirs-be-who-you-areje trouve qu’il y a des choses à apprendre des faiblesses du livre ;
  2. je ne lis jusque là que des avis très positifs qui ne soulèvent pas les gros problèmes que j’ai perçus, or une voix divergente, c’est toujours intéressant, émoustillant ;
  3. le roman est largement plébiscité, aussi une critique négative argumentée ne sera pas un coup de massue disproportionné.

Tout ça pour dire que (pour ces 3 raisons) je publierai dimanche une chronique négative sur George, d’Alex Gino, qui raconte l’histoire d’une fillette transgenre aux prises avec son identité ; roman que j’étais persuadée d’aimer, que j’ai relativement détesté, et sur lequel il y a des choses à dire. Que je dirai dimanche, donc. Suspense.

  • Roses à crédit, d’Elsa Triolet (Gallimard, 1959)

triolet-roses.inddCe roman fait partie de mes lectures pour le Défi 12 mois, 12 amis, 12 livres qui consiste à lire les livres chouchous de 12 amis, sur un an. Aussi, il aura son espace dédié, où je pourrai me moquer librement de ce vieux coup de cœur d’adolescence de mon amie Bunny, qui se bouchera très fort les oreilles en chantant « LALALA JTENTENDS PAS ».

lalala-cant-hear-you-jim-carey

LE #DÉNI

À l’occasion de cet article, nous pourrons dialoguer sur le thème peu exploré du : « C’est nul. -Non. -Si. -Non. -Si. -Non. -Si. » J’espère que vous arriverez à suivre. Je mettrai un avertissement : #Intellectualisme.

  • Dans la forêt sombre et mystérieuse, de Winshluss (Gallimard Jeunesse, 2016)

Je n’ai honnêtement rien à dire sur cette bande-dessinée que je n’ai pas lue en entier : elle m’a attirée par les nombreux prix qu’elle a reçus (notamment une Pépite à Montreuil !) et… je trouve les dessins dégueulasses.

C’est simplement un dessin que je trouve laid et vulgaire. J’ai poussé jusqu’aux pages de végétation, me disant que cette belle couverture ne pouvait pas être là par hasard (ben si) : pas plus enthousiaste. Flop total pour moi, qui n’ai du coup même pas pu profiter de l’histoire.

2) CHRONIQUES D’AILLEURS

Je lis très peu de Témoignages (une branche de la non-fiction), me détournant de ces rayonnages par habitude et a priori, craignant un aspect voyeur. Il faut donc y aller fort pour me convaincre d’ouvrir ces livres. Et ici, avec son œil honnête, son compte-rendu sensible mais inclément, ses aperçus à la fois bruts et insidieux du monde du crime Tokyoïte, et comme toujours, son goût pour le mot juste, Lola parvient à me donner envie de lire ce récit mi intime, mi professionnel, d’un journaliste qui s’est frotté aux yakuzas.

tokyo-vice-jake-adelstein

flora-banks-castermanUn peu parce qu’il m’intrigue depuis deux jours (depuis qu’Amriri, et Bob m’en ont parlé), un peu parce que Pikobooks en fait une critique vraie et entière, avec atouts et faiblesse, comme j’aime. Le genre de chronique qui parvient à se détacher d’un ressenti personnel et émotif, et permet au lecteur lambda, qui débarque avec son univers et ses exigences personnels, d’avoir une vision juste du livre, de savoir si oui ou non, il peut lui plaire. Un très bon article sur ce récit YA intrigant, porté par une héroïne qui souffre d’amnésie antérograde.

Anté- … Elle souffre de quoi ?

J’ai fait de belles découvertes le mois dernier grâce au C’est le 1er, je balance tout, sautant de lien en lien. Je n’ai pas pu lire tout le monde, désolée, mais j’ai un onglet dédié long comme le Chili, le long duquel je progresse à mon rythme de randonneuse du dimanche. C’est à cette occasion que j’ai suis tombée sur de très bons blogs, comme Pikobooks cité juste au-dessus, mais aussi Miettes de Clow, dont j’aime le ton, dont j’aime le « tu ». Et puis, bien sûr…

  • Le formidable blog Dans ta page intelligent, drôle et impertinent

Allez donc lire Un article qui parle de peur, qui est proprement génial, mettant en miroir un album que j’ai adoré et une BD que j’ai détestée (cf. plus haut) pour en tirer des élément sur le rapport à la lecture, et le dépassement de soi par l’apprivoisement de ses peurs.
Mais c’est leur Chronique contextualisée de Lettres d’un mauvais élève, de Gaïa Guasti, qui m’ébaubit. En cliquant, vous comprendrez vite pourquoi j’aime : il y a un ton irrévérencieux, une familiarité pour mieux faire passer l’analyse, qui m’enchantent et dans lesquels je me retrouve, obviously.

lettres-d-un-mauvais-eleve-gaia-guasti

3) WAHOU LE WEB

la-litterature-jeunesse-en-un-mot-le-cahier-de-lecture-de-nathan

  • J’en profite aussi pour vous parler des vidéos de Samantha Bailly, une auteure à temps plein, qui vit de sa plume, oui mesdames, et prodigue de sages conseils funs sur des thématiques de scribouilleurs, répondant à des questions cruciales comme « Comment envoyer son manuscrit à un éditeur. »

samantha-bailly-envoyer-son-manuscrit-a-un-editeur

4) HAPPY NOMBRIL*

*Expression volée à Lola, d’À l’Hozizon des Mots

allez-vous-faire-lire-bynocle-art-by-limeartJ’ai accueilli sur Allez Vous Faire Lire une nouvelle chroniqueuse, Bynocle, qui a choisi l’avatar sur votre droite, ce qui normalement, vous la rend immédiatement sympathique. Je la soupçonne d’avoir un Master en manipulation psychologique.

Son premier article est un quatre mains avec le fidèle soldat BloupIl s’agit d’une critique du tome 3 de Miss Peregrine, que je vous invite à lire car j’en suis très fière (même si je n’ai globalement rien fait, à part répéter « Développez, SVP », telle une prof de Français mono-maniaque) : l’article mêle habilement analyse littéraire et considérations légères, sur leur retourné de désaccords bienveillants, le tout relevé de gifs pimentés.

Miss Pererine 3 La Bibliothèque des âmes

§

Ok, bon, je-ne-peux-pas-ne-pas-en-parler : j’ai visité le Wizarding World of Harry Potter du Parc Universal Studio à Orlando, Florida, USA.

 

Et là, vous imaginez bien que j’ai 3 967 photos, aussi je ferai de mon mieux pour effectuer un tri drastique et impitoyable et vous en montrer une vingtaine seulement dans un article thématique où je vous raconterai comment j’ai aidé un dragon à s’évader de Gringotts et me suis fait draguer par la tête réduite du Magicobus. Préparez-vous à devoir gérer une enfant surexcitée par écran interposé, j’ai mangé trop de plumes en sucre.

yes-excited-harry-potter

En espérant que ce rendez-vous mensuel vous plaît toujours,

Vous pouvez insérer le lien de votre propre C’est le 1er, je balance tout ! en cliquant sur l’aimable grenouille bleue ci-dessous. (Je reporterai tous les liens directement en fin d’article.)

Lupiot

Lupiot Allez Vous Faire Lire

Les autres C’est le 1er, je balance tout ! de ce mois-ci :

 

Publicités

55 réflexions sur “C’est le 1er, je balance tout ! (#2, Mars 2017)

  1. J’adore ce rendez-vous ! Je l’ai decouvert via Pluie de m0ts il y a quelques jours, je le trouve beaucoup plus attractif pour le coup 🙂
    Du coup, je l’adopte aussi ! Bon j’ai été assez mauvaise élève en février mais pour le prochain yaura plus de substance ;D.

    Aimé par 1 personne

    • Y a pas de mauvais élèves, tant que c’est toujours fait dans la bonne humeur et un esprit d’allant et de découverte, c’est génial !
      (Tu n’es pas la seule à être venue via Pluie de Mots !!)
      Merci de ta participation 😀

      J'aime

  2. Le Wizarding World of Harry Potter !!! *_* J’aimerais tellement tellement tellement (TELLEMENT quoi !) y aller ! Vivement ton article !
    Totalement d’accord pour Dans la forêt sombre et mystérieuse. Je l’avais vu à Montreuil, mais je ne suis pas allée plus loin qu’un feuilletage tant j’ai détesté les dessins. No comprendo… Et à côté d’un truc de malade comme Blast… (je l’avais lu il y a longtemps et là, je m’offre tous les tomes avant de la relire)
    Bon allez, je vais publier mon « C’est le 1er… »

    Aimé par 1 personne

    • Le Wizarding World of Harry Potter est…. génial. Mais en même temps, évidemment qu’il est génial. Si SEULEMENT il n’était pas aussi loin. (Et puis qu’est-ce qu’il fout en FLORIDE, quoi ??)
      Dans la forêt sombre et mystérieuse : pour moins c’est un dessin de BD adulte du genre vulgaire (un genre pas forcément vulgaire mais *porté* par un dessin vulgaire, you see ? Provoc & ambiance. D’ailleurs le dessinateur vient totalement de cette branche là. Et je trouve ça non seulement laid mais tout à fait en décalage avec le propos et le genre choisi. Bref. Perplexité et métempsychose.

      Aimé par 1 personne

      • Mais oui, quelle idée de l’avoir mis aussi loin ! En Angleterre, ça aurait été bien, c’est pas trop loin l’Angleterre, c’est plus accessible… (Mais j’m’en fous, j’irai un jour !)
        Oui, je vois tout à fait ce que tu veux dire. J’ai été tellement surprise de découvrir ce style-là derrière cette couverture… Etrange. Mais du coup, entre ma première impression et ton avis, ça ne me donne vraiment pas envie d’aller plus loin !

        J'aime

  3. Pax à l’air tellement bien ! Déjà que la couverture est mignonne et douce…
    Haha je pense qu’Appuyez sur l’étoile va me plaire, avant que tu ne le mentionnes, j’avais déjà fait le rapprochement avec Quelqu’un qu’on aime (big coup de ♥).
    Bon tu m’intrigues pas mal avec ta chronique sur George ! Vivement dimanche :p
    J’ai aussi découvert le super blog de Dans ta page avec le précédent « C’est le 1er » ! Et d’ailleurs je les ai aussi mise dans mon article. Elles font vraiment des articles réfléchis et accrocheurs, j’adore leur ton ! Jolie découverte 🙂
    Wizarding World of Harry Potter : je ne suis que jalousie et envie.

    Aimé par 1 personne

    • Ouiiii ! J’ai vu ton article. D’ailleurs j’ai commenté. J’espère que cette fois, ça a fonctionné. (Merci Google. Ils bloquent volontairement les commentateurs WordPress sur Blogger. *soupir INTERSIDÉRAL*)
      Pax est vraiment vraiment chouette. C’est surtout qu’il est d’une limpidité enfantine tout en apportant beaucoup plus que sa bonne tête ne saurait laisser deviner. Je me comprends. (Il est très bien.)
      Appuyez sur étoile : c’est vraiment très bien écrit. Et beau par moment. C’est juste cet effet « carte postale de coucher de soleil » qui m’avait gênée dans Qqn qu’on aime et qui me gêne ici aussi, je ne sais pas, ça me laisse froide. Tout se passe trop bien. Mon côté Serpentard se cabre.

      J'aime

  4. J’adore ces billets du premier du mois (mais en fait j’adore tous tes billets :)) mais j’ai une petite requête : pourrais-tu paramétrer les liens dans un nouvel onglet ? Sinon on doit revenir en arrière pour poursuivre la lecture de ton billet, et ça fait perdre le fil. C’est un détail, sinon ne change rien 🙂

    Aimé par 1 personne

    • OUI mais merci de le signaler, purée ! Je les paramétrais ainsi il y a longtemps, seulement, les modalités de mise en page ont changé et je pensais avoir mis ‘l’ouverture dans un nouvel onglet » en paramètre automatique. Tu as raison, c’est tellement plus agréable.

      En attendant, sache que sur n’importe quel site, tu peux faire l’option : *CTRL+CLIC* quand tu cliques sur un lien afin qu’il s’ouvre dans une nouvelle page, sans te faire quitter ce qui est sous tes yeux.

      Merci pour ton chouette message ❤

      J'aime

  5. Oooh dommage pour Appuyez sur l’étoile, il me tente beaucoup ! Après j’avais eu un coup de coeur pour Quelqu’un qu’on aime, donc j’aimerai surement ! 🙂
    Encore une fois un article super chouette ❤

    J'aime

    • Oh la la mais si tu avais eu un Coup de cœur pour Quelqu’un qu’on aime, FONCE. Je leur trouve les mêmes défauts et les mêmes qualités (et j’ai de beaucoup préféré Appuyez sur étoile, d’ailleurs) donc si tu ne vois que les qualités, tu vas te régaler !!

      Merci pour ton message.

      J'aime

  6. Pingback: C’est le 1er, je balance tout #2 – Vague culturelle

    • Oui ça m’a laissée un peu froide, voire, ça m’a franchement agacée par moment x) Le côté « obsession du luxe » et mépris des paysans qui transparaît continuellement, bien que témoin d’une époque, ça me fait comme tu papier de verre sur la peau (=légèrement crispant). Ne m’étant pas tellement attachée aux personnages, j’ai eu du mal à les suivre avec intérêt au fil de cette narration très délitée, étirée.
      Le GIF est extra xD

      Aimé par 1 personne

  7. J’aime beaucoup la couverture de Pax et le petit soldat, elle donne envie de se plonger dans le livre.

    J’ai lu la chronique de Tokyo Vice hier et j’ai aussi été convaincue par Lola (il faut d’ailleurs que j’aille commenter sur son blog) !

    Je parle aussi de Samantha Bailly sur mon « C’est le 1er je balance tout ». J’ai découvert ses vidéos en février et je les trouve bien faites ! J’ai d’ailleurs participé au défi Sablier et c’était top 🙂

    Le Wizarding World of Harry Potter doit être tellement tellement tellement tellement bien !! Vivement que tu postes ton article !

    Deuxième participation à ce « C’est le 1er je balance tout », et j’aime beaucoup préparer mon article ! C’est un rendez-vous très chouette 🙂 Je te souhaite un bon mois de mars !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai vu ton super article, d’ailleurs je crois que j’ai commenté ? (si non il faut que je le fasse !)
      Lola est vraiment géniale.
      La couverture de Pax, qui est très jolie, craquante et délicate, ne saurait rendre exactement justice à son histoire, qui est intimiste et douce, mais dure et puissante à la fois. Chu bien contente de l’avoir lu, j’étais toute zémue à la fin, ne m’attendant pas à sortir dans cette état. Sans être tourneboulée, j’étais assez impressionnée : « Wahou… c’est… c’est vachement bien, en fait ! » (Quelle critique éclairante. Merci Julia.)

      Le Wizarding World : c’est presque gênant d’en parler parce que oui, c’est BEAUCOUP TROP GÉNIAL xD

      Samantha Bailly : j’ai pas du tout suivi cette histoire de sabliers du coup j’étais perdue de les voir fleurir partout sur le net. Il faut que je checke ça pour me sentir moins bête.

      Aimé par 1 personne

      • Samantha Bailly fait des vidéos YT très chouettes ! Son défi sablier était sympa à faire, et le point positif, c’est qu’on peut le poursuivre au quotidien. Le but était de se prendre du temps pour écrire.
        Je note donc pour Pax, faut que j’essaie de le trouver.
        Tu as raison, Lola est géniale, j’aime beaucoup son blog !
        Et non, tu n’as pas commenté mon article ^^
        Je te souhaite une bonne soirée !

        J'aime

  8. J’ai hâte de lire ton avis sur George parce qu’effectivement je n’ai lu que de bonnes critiques pour l’instant.
    Pour Winshluss, même si moi j’aime beaucoup je comprend que le style est tout à fait particulier. En fait c’est justement un style qui renforce le côté parfois malsain et glauque de ses histoires, c’est d’ailleurs pourquoi ça m’avait étonné qu’il sorte une BD jeunesse car pour moi il était catalogué comme auteur pour adultes (et bien marqué dans cette case). Après j’ai adhéré à « Dans la forêt sombre et mystérieuse » mais je fais partie de ces gens qui ont du mal avec la ligne clair et qui préfère un style marqué et expressif (c’est la version positive du brouillon ou du dégueulasse).
    Sinon je suis toujours aussi fan de ce rendez-vous que j’ai repris comme prévu ce mois ci et que je reprendrai pour les mois à venir!
    Passe un bon mois de mars! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Winshluss : mais oui, je vois tout à fait d’où il vient (j’avais lu le Pinocchio, dont je ne suis pas fan non plus (ma période ambiance « Fluide Glacial » est passé), mais il y avait une cohérence entre le style de dessin adopté et le propos mené, et du coup, une force narrative portée par son trait « dégueulasse », you see ? Ici, je trouve qu’il y a une vraie distance entre le point de vue enfantin et ce style volontairement inélégant (pas raté, c’est par choix). Sans compter que je t’avoue que ça me laisse un rien perplexe qu’il ait reçu la Pépite d’or de Montreuil censée couronner ce qui se fait de meilleur en jeunesse et représenter le milieu. (Est-ce 1) représentatif ? 2) vraiment vraiment vraiment parmi ce qui se fait de mieux EN JEUNESSE sur les 10 000 publications de l’année ? Missa pas comprendre.)

      Après je comprends la volonté du style arqué « excessif », je suis cliente aussi, même si, sous certaines plumes, je peux adorer la ligne claire (mais vraiment pas toutes). Bref honnêtement comme je disais je ne suis pas la meilleure placée pour parler du Winshluss car je l’ai assez vite refermé, je n’ai pas choisi de creuser, ça m’a tout de suite déplu !

      Mon article sur George sort dimanche, donc, et je suis assez curieuse des réactions qu’il suscitera, car oui, je sais qu’il a en effet beaucoup plu dans l’ensemble. J’ai lu quelques avis « bof, ça n’a pas trop marché sur moi », mais nulle part de mention de l’énorme pb central que j’y vois. Doooonc… we shall see !
      Merci pour ton message 😀

      Aimé par 1 personne

      • Je comprends ton souci avec le fait qu’il ait reçu la pépite à Montreuil. Surtout que je ne suis pas sûre que le public soit réceptif. Au final c’est un vrai problème de prix décerné par des adultes mais pour les enfants… mais en même temps ne faut il pas mettre en avant des titres qui serait des échecs commerciaux sans ces distinctions? Mais je pense qu’effectivement cette année on pouvait trouvé un meilleur compromis.

        Aimé par 1 personne

  9. Oh, Pax a l’air vraiment chouette, j’attends de lire ta critique avec impatience !
    Je parlais avec ma petite cousine (17 ans) qui « n’aime pas lire » parce qu’elle a l’impression que si on ne lit pas Flaubert / Zola / Hugo on est nuls, et que aimer Nos étoiles contraires et les livres jeunesse c’est pas bien. (Les méfaits de l’élitisme culturel…)
    Comme son film préféré de quand elle était petite était l’histoire d’un petit renard je me dis que ça pourrait lui faire un petit cadeau clin d’œil sympa 🙂

    J’aime beaucoup ce rendez-vous en tout cas (même si maintenant je n’ai qu’une envie : vider mon compte en banque et aller voir les dragons à Orlando)
    Bon mois de mars 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Concernant ton Compte en banque et Orlando : prévois vraiment 2x plus que ce que tu prévois. Genre tu vas dépenser énormément sur place, on a envie de se couvrir de cadeaux quand on se balade sur le Chemin de Traverse. SUR LE CHEMIN DE TRAVERSE. Tu imagines ? (Mon compte en banque ressemble actuellement à un cratère nucléaire.)

      Alors alors alors, ta petite cousine, tu lui fais tes tonnes de poutous virtuels de ma part, et surtout, encourage-là à jeter par-dessus son épaule tout ce vieux snobisme moisi (cf. mon article « Je ne lis plus et ça me désole, ou la cata culturelle du snobisme internalisé », si ça t’intéresse), et puis oui, mille fois lui, offre lui Pax 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Oh. mon. dieu. Ça veut dire que je pourrais enfin acheter ma baguette magique sur le chemin de traverse. *internal scream*

        J’avais déjà lu ton article, et je pense que je vais l’envoyer à ma cousine, parce que je suis 100% d’accord. D’ailleurs j’ai remarqué que c’est la même chose dans TOUS les domaines, et comme des poupées russes : il y a ceux qui dénigrent toute une catégorie (c’est la honte d’aimer les mangas/les livres de SF/ les jeux vidéo / etc etc…), et quand tu aime quelque chose de déjà dénigré par d’autres, eh bien tu risques encore de pas aimer les bons trucs (quoi, tu aimes ce manga très connu et visiblement pour fille ? tsss, moi je ne lis que des mangas underground tirés à moins de 500 exemplaires.)
        Comme si on ne pouvait pas lire et aimer Tolstoï et One Piece. C’est exactement comme tu le dis, jugeons les livres, détestons les tant que l’on veut, mais que l’on arrête de mépriser les gens pour les aimer.
        Je me souviens de quand j’avais 14/15 ans : je lisais du manga très grand public, et un vieux mec avait commencé à me dire que c’était de la merde, que je ferai mieux de lire je sais plus qui, CA au moins c’était du bon manga. Franchement, quand on te dis ça, tu as zéro envie de découvrir ce je sais plus qui. (Qui devait certainement être très bien pourtant)
        C’est chouette d’être cultivé et exigeant, de connaître des pépites méconnues, mais faisons les découvrir par la passion, et pas par le mépris du reste.
        Bref, comme toi c’est un sujet qui me hérisse, et tu as exprimé parfaitement tout ce qu’il y a à dire !

        Aimé par 1 personne

    • C’est un peu la catégorie bâtarde « Hmpfff j’ai pas détesté et j’ai pas adoré maiiiis y a des trucs dont j’aimerais parler… », et j’emprunte le concept au Fossoyeur de Films, qui me fait beaucoup rire quand il prononce « Meh » ! d’un ton aigrelet dans ses Top & Flop.

      Aimé par 1 personne

  10. Pingback: C’est le premier, je balance tout ! #2 (+ Résultats concours) | La tête en claire

  11. « Appuyez sur étoile » me tentait pas mal, moi aussi. Les points négatifs que tu évoques sont de ceux qui peuvent me déplaire. Au moins me voilà prévenue maintenant, ce qui peut m’aider à plus l’apprécier en le lisant 😉
    Lire HP en vo et en vf simultanément, juste pour l’amour de la science ? J’adore, évidemment :p

    Aimé par 1 personne

    • Oui voilà, tu es prévenue, ainsi tu le liras en prêtant peut-être attention à certains aspects, cependant, je dois vraiment souligner que je suis l’une des seules à ne pas avoir aimé Quelqu’un qu’on aime, et que je serai peut-être la seule au monde à ne pas adorer Appuyez sur étoile, qui est vraiment très joliment écrit et dans le même esprit « Happy Family Accross the Shitty Life » que le Vidal. Tu me diras…

      HP VO-VF : je savais que mon obsession évoquerait l’amour chez certains Potterheads x)

      J'aime

  12. Je crois que je n’aime pas cet article parce que TROP DE LIENS DE LIVRES DE TOUT AAAAAAAAHHH !

    Pour George, j’ai été déçue, j’étais ravie du titre, de l’intrigue, du théâtre, de tout et puis… c’était sympa. Je n’irais pas jusqu’à le détester mais… ça n’a pas pris, pas assez.

    Pour ma part j’ai commencé mes lectures pour le comité romans ados de Montreuil et pfiou, trop de choses ❤ : une table immense et plein de livres, un avant-goût du paradis. Et sans compter que j'ai été hyper gâtée pour mon anniv, notamment plein de livres, bref j'aimerais des vacances pour ne faire que ça ! (ah non j'ai un cours de 6e à préparer ! T_T)

    J'aime toujours tes articles, j'attends ta chronique sur George avec impatience (et de te voir <3)

    Aimé par 1 personne

    • Très très hâte d’avoir ton avis sur ma critique de George maintenant qu’on en a parlé, en plus !!
      Et et et c’est moi où tu n’as pas tellement listé tous les titres qui te tentent / sont géniaux du comité de Montreuil ? Allô ?? Faut réclamer ? Qu’est-ce que c’est que ce business ?

      Oui, trop de liens, je passe beaucoup de temps sur les blogs, depuis le 1er… mais c’est vraiment sympa =D

      J'aime

      • Mais il y avait TELLEMENT DE LIVRES QUE JE NE SAVAIS PAS. Du coup je suis repartie avec le Grand Saut (HORREUR, je me suis lâchée sur le blog de Tom tu peux aller voir), j’ai entamé Starpoint ce matin (le mec s’appelle Pythagore quoi, il faudra que tu en parles dans tes articles sur les prénoms ! – pour le moment c’est cool), j’ai envie de lire Le Groupe de Blondel, Le Garçon qui courait, je me tate pour Génération K² et il y en avait tellement que je ne sais paaaaas ! Ah si Nimrod, L’enfant n’est pas mort je crois. Sinon j’ai acheté Sauveur et fils 3 ❤ et j'ai découvert hors Montreuil la collection "Les Héroïques" de Talents Hauts, je veux tester ! (Y en a un sur LA CREUSE :D)
        Je vais demander un mi-temps pathologique : j'ai besoin de temps pour lire docteur ! 😀

        J'aime

        • Le projet Starpoint me fait terriiiiiblement envie. (Le Groupe, de Blondel, aussi.)
          Et ouiiii j’ai vu que le personnage s’appelle Pythagore. En lisant le résumé j’ai littéralement dit à voix haute :
          « …GÉNIAL! » avant de regarder autour de moi car il y avait des gens.

          J’ai vu tes 2 longs commentaires sur le blog de Tom x) Je ressens ton énervement puissance 1000, dommage qu’on ait pas le geste avec la parole, tu m’as tellement fait rire hier. (Déception immense, à la hauteur de ta passion pour la littérature jeunesse.

          J'aime

          • Ah ah non mais deux commentaires parce que le bog REFUSAIT de publier tout d’un coup. Franchement.
            Je crois que ça vaut mieux pour les gestes, je risquerais de tout casser.
            Et je me suis relue, mon énervement m’a fait faire un paquet de bourdes lexico-grammatico-syntaxico-tout ! Je l’ai écrit au collège, je ne pouvais pas attendre. (Parce que merveille : le collège nous youtube, gmail et co MAIS PAS VOS BLOGS <3)

            A suivre pour Starpoint, ça se lit très bien, j'attends d'en savoir plus sur l'univers !

            J'aime

          • SALUT C’EST LULU L’INCRUSTE
            Les noms dans Le Projet Starpoint sont un délice ! Lupiot, j’ai d’ailleurs pensé plusieurs fois à tes articles sur les noms pendant ma lecture !

            J'aime

  13. Et là je suis, mais alors, JE SUIS trop jalouse de ton Wizarding périple ! Voilà c’est dit. Sur ce, je revêt ma couette telle une cape royale en hermine et je pars comme un prince. 😉

    Blague à part, je ne saurais de te remercier assez pour l’idée de ce rendez-vous qui dépoussière mon bilan. Il commençait à être vieux et plus très drôle le pauvre bougre.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis tout aussi pantoise, je ne pige pas non plus. Une espèce de volonté de s’accrocher à un reste de « culture adulte » avec un choix volontairement tendancieux ? Un côté provoc « la jeunesse c’est pas que des bisounours »? (Mais y a vraiment mieux en jeunesse dans ce qui se fait de sombre, de dur, d’acide… des choses mieux écrites, mieux narrées… (mieux illustrées ahem)). Je partage ton « ??? ».

      J'aime

  14. Pingback: C’est le 1er, je balance tout ! #2

  15. ARGH j’ai découvert un super compte Instagram avec le point 3 du C’est le 1er, je balance tout ! mais IMPOSSIBLE de retrouver quel blog l’avait partagé ! Alors appel à témoins : que celle qui a partagé l’Insta de @molaireettentacules se dénonce parce que c’était vraiment chouette !

    J'aime

  16. Pingback: The Vanishing Girl – Laura Thalassa – Alec à la bibliothèque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s