Journal de lecture — Pourquoi il faut (absolument) en tenir un

En harcelant mes amis lecteurs pour le Défi 12 mois, 12 amis, 12 livres, j’ai fait l’horrible réalisation suivante :

La plupart d’entre eux ne tiennent pas de journal de lecture.

gasp-dorothy-oz

*GASP*

Et, tel de misérables vagabonds, des bouquineurs de smog, que dis-je, des bohémiens de bibliothèques, ces pauvres hères sont en réalité des INDIGENTS incapables de (re)trouver un livre quand ils en ont besoin. (Par exemple, quand je leur demande une recommandation.)

Aussi, Mère Thérésa de la lecture, je viens au secours des nécessiteux, avec ce simple commandement :

Tenez un journal de lecture, bon sang de bois.

journal

Lire la suite