Ce personnage au nom parfait #1. Algernon

Bienvenue dans ce nouveau format où je vous parlerai de prénoms de personnages de littérature au nom absolument parfait. Épisode 1 :

#1. ALGERNON
Des fleurs pour Algernon
Daniel Keyes
1966

daniel-keyes-des-fleurs-pour-algernon

Dans Des fleurs pour Algernon, Algernon est une souris de laboratoire.

Or, le prénom Algernon signifie « portant moustaches ».

favoris-moustache

…Parfait pour une souris, donc !

Ce prénom nous vient de « aux gernons ». Les gernons, guernons ou grenons, désignent, en ancien français, la moustache ou les favoris. « Aux gernons » ou Algernon était le surnom du très moustachu Guillaume de Percy, copain de conquête de Guillaume le conquérant. Sa lignée établie en Angleterre a perpétué ce surnom et, quelques générations plus tard, pouf, il apparaît pour la première fois en prénom.

Guillaume le Conquérant, London Gallery, artiste inconnu.

Guillaume le Conquérant (London Gallery, artiste inconnu). Un homme pas dépourvu de qualités pilo-capillaires.

Pour situer à quel point ce choix de nom est absolument réjouissant et terriblement émoustillant : c’est le seul nom (que je connaisse) qui ait une telle signification. Et (je ne voudrais pas trop m’avancer car je ne connais pas tous les prénoms de langue Yoruba, par exemple), il est possible que ce soit… le seul au monde !

La moustache est une caractéristique physique adulte et ponctuelle, or les prénoms sont le plus souvent donnés… à des enfants, voire à des bébés. Alors certes, on attribue assez facilement à un enfant des caractéristiques de ses parents ou ancêtres ; parmi les plus courantes dans nos contrées on aura par exemple :

  • « petit » : Paul, Nina, Boris, Zita…
  • « grand » : Maxime, Maxence, Maïa, Maurane…
  • « roux » : Adam*, Scarlett, Rufus, Carmen…
  • « brun » : Bruno, Brune, Brunelle…
  • « blond » : Aurélien**, Gwen, Flavie…
  • Etc.

Mais la barbe, la moustache restent des significations extrêmement originales, et quelque part, c’est normal, dans le sens où c’est rarement le premier élément de description qui vient. Surtout à l’époque. Dans une culture où la barbe et la moustache étaient de norme, ce n’était pas si distinctif.

vikings-serie-bearded-warriors

L’abondance de pilosité faciale.

Aujourd’hui encore, Algernon est un prénom extrêmement rare voire fantasque. Aussi, imaginez qu’il a fallu dégoter ce prénom signifiant « moustaches » dans je ne sais quel improbable vieux papier sur Guillaume de Percy à une ère dénuée d’internet. Imaginez.

Surtout que la souris (Algernon, donc) n’est pas le personnage principal du roman, et que son nom est tout à fait anecdotique : elle aurait pu ne même pas en avoir.

Je trouvais l’histoire de cette souris s’appelant moustaches en vieux normand beaucoup trop mignonne, il fallait que je la partage.

À bientôt,

Lupiot

Lupiot

C’est par ici pour tous les articles sur les noms dans la littérature
C’est par ici pour toutes les réflexions


Shakespeare-Antoine.inddPS : Dans la catégorie « pilosité faciale », en (encore) plus lourd qu’Algernon, on a Enobarbus, « barbe de bronze », que l’on trouve chez Shakespeare (in Antoine et Cléopâtre).

* Détails sur Adam : on a l’hébreu ’adam = « rouge, roux », mais on a aussi ’adamu = « fait, fabriqué » et adamah = « terre ». On trouve souvent une signification qui « compile » des trois, Adam = « fait de terre rouge ». On y associe également le sens d’« homme », dérivé culturel qui a tout son sens, mais est moins lié à l’étymologie.

** Aurélien, Aurèle, Aurélie, Aure, etc., = « doré », « couronné d’or », image pour les cheveux blond, qui peut aussi être prise au 1er degré (surtout qu’on a une chouette connotation impériale).

PPS : Je continue de mettre à jour et ajouter des listes de prénoms, pour les intéressés. (Prénoms de losers, de rebelles, d’amoureux, de pacifistes…)


daniel-keyes-des-fleurs-pour-algernonDes fleurs pour Algernon, est un roman de SF qui tient de la fable philosophique.
Charlie Gordon, un handicapé mental travaillant en boulangerie et prenant des cours à l’université pour apprendre à lire et écrire, est choisi pour un essai scientifique. On souhaite expérimenter sur lui un protocole permettant d’augmenter les capacités intellectuelles, protocole qui a été un succès sur une souris de laboratoire. Charlie accepte. (POUR SON MALHEUR, devrais-je ajouter.)

Publicités

19 réflexions sur “Ce personnage au nom parfait #1. Algernon

  1. Commentaire hors sujet (je deviens spécialiste) Daniel Keyes a également écrit un livre nommé les 1001 vies de Billy Milligan, une plongée passionnante dans la tête de Billy Milligan qui n’avait pas moins de 24 personnalités. Keyes a pu le rencontrer plusieurs fois et retranscrit donc son histoire, entre procès et internements en psychiatrie. Bref, c’est un très bon roman, je te le recommande ! (mais c’est un pavé)

    Aimé par 3 people

  2. J’ai pleuré comme une madeleine en lisant cette histoire… Quel magnifique roman ! J’ai lu également les 1001 vie de Billy Milligan, c’est passionnant et assez effrayant.
    Dans le même genre d’histoire, il y a « l’éveil » un roman d’oliver Sacks (je n’ai pas lu le livre pour une fois, j’ai vu le film, qui est extra, surtout si on veut pleurer un bon coup !!)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s