Entretien avec Lucie Kosmala, licorne littéraire chez madmoiZelle

Sur Allez Vous Faire Lire, on parle de bons livres pour enfants et ados-adultes. De temps en temps, aussi, on se pose des questions. Et le plus souvent, on essaie de promouvoir les acteurs à l’origine de ces pépites (les héros qui les pensent, les écrivent, les fabriquent, les vendent). Partager et mettre en valeur ce qui se fait de bien en matière de livres pour la jeunesse ; analyser les travers et les coups de génie de ce monde riche, c’est notre dada. On veut répandre l’amour et la vérité.

ÉTENDRE NOTRE POUVOIR JUSQU'À LA VOIE LACTÉE

ÉTENDRE NOTRE POUVOIR JUSQU’À LA VOIE LACTÉE

Or, pourfendant la bêtise et la médiocrité sur le petit, mignon (mais fier) destrier potelé* de la Littérature jeunesse, je (Lupiot) suis LOIN d’être seule. Il y a même du monde sur ce poney, et parmi ces autres excités du ciboulot, l’une des plus sympas, c’est Lucie Kosmala.

* Retrouvez cette charmante expression dans la vidéo un demi-scroll plus bas.

entretien interview lucie kosmala allez vous faire lire

Lucie rédige des chroniques de Littérature Jeunesse sur MadmoiZelle et contribue ainsi à faire (re)découvrir les livres pour enfants à un public qui ne se serait pas, spontanément, jeté dessus. Et depuis peu, elle s’attèle à la dure tâche de nous convaincre de (re)mettre des albums sur nos étagères, dans des chroniques vidéos super canon et toutes crackinottes de 2 minutes chrono.

Aujourd’hui, elle vient discuter le bout de gras sur Allez Vous Faire Lire. C’est l’occasion très innocente d’évoquer des trucs futés sous couvert de rigolerie. (Ou l’inverse ?)

Lire la suite

Yona, princesse de l’aube, de Mizuho Kusanagi (2009-…)

Une couverture présentant une jeune fille aux longs cheveux roux brandissant une épée… Ma main se tend vers ma prochaine jolie découverte, une série encore assez peu connue en France : le manga Yona, princesse de l’aube.

 

Dans les trois premiers tomes…

Au royaume de Kôka, la princesse Yona fête son seizième anniversaire entourée de son père aimant et de ses deux amis d’enfance, Hak et Soo-Won. Mais la nuit venue, le roi est assassiné par un traître et Yona doit fuir pour survivre.

Protégée par son fidèle garde du corps, elle part à la recherche d’un prêtre ermite, puis des quatre dragons légendaires au service du premier roi de Kôka.

Nous suivons donc Yona et sa petite troupe, qui s’agrandit au fil des tomes, dans une grande fresque épique rythmée par l’action, l’humour et la tendresse, et portée par les très beaux dessins de Mizuho Kusanagi.

 

Du côté cool : Lire la suite

« Je ne lis plus et ça me désole », ou la cata culturelle du snobisme internalisé

En tant que lecteur ou lectrice, on a régulièrement des passages à vide.

Et par là j’entends : des périodes où on ne lit pas.

gasp

Des périodes où, jaloux et rêveur, on entend nos amis parler des derniers livres qu’ils ont dévorés et l’on soupire « Ahh, c’est terrible, je n’ai pas le temps en ce moment… »

Je suis personnellement en plein milieu de l’un de ces passages à vide depuis un mois. Je n’ai pas le temps ! Je travaille sur des horaires de bureau, avec une demi-heure de trajet aller et retour ; le soir et le week-end, je mène mes activités en free-lance ; en plus, je cherche un appartement et je gère le déménagement, sans parler de Game of Thrones qui a repris, des forums débilous sur lesquels j’aime lambiner le matin et à la pause déjeuner, et du temps que j’aime passer à compter mes doigts de pieds et à rêvasser.

Combien je manque de temps !

Vous l’aurez deviné, ce n’est pas vraiment ça, le problème. La raison pour laquelle je ne lis pas ce moment, c’est que je me consacre à d’autres activités. Et peut-être que je n’ai pas vraiment envie de lire, qu’aucun des livres que j’ai sous la main ne met dans mon cœur les flamouilles de l’amour, que l’idée de végéter sous la couette en scrollant sur internet me remplit d’un confort douillet — et si je me déteste un peu de perdre tant de temps sur Facebook ou Tumblr, j’ai la sensation de me faire plaisir en regardant Better Call Saul, en chinant sur Le bon coin des fauteuils pour notre nouvel appart, en chattant avec mes copinautes de forum et en lisant des articles sur la littérature jeunesse, l’homme augmenté, la contemplation dans les jeux vidéos, et comment réussir la première face d’un Rubik’s Cube.

procrastination

« Il n’y a pas de limites à ce qu’on est capable d’accomplir quand on devrait être en train de faire autre chose. »

Alors c’est QUOI ce : « Je ne lis plus et ça me désole » ? Pourquoi je suis désolée ?

Je vais vous dire ce que c’est, ma bonne dame. C’est du snobisme internalisé. C’est une sale bête qu’il faut piquer à la broche et rôtir en lui criant dessus qu’elle est moche et qu’elle nous a assez fait souffrir. Parce que ça commence de bien suffire.

Une fois que ce sera réglé, on grillera des marshmallows sur sa carcasse en savourant le bon goût de la littérature libérée.

TG

Naaaaooooon, tuez-la !

Lire la suite

Ce qui est chaud

Ce qui est chaud ou, en VO, What’s hot, la traduc’ automatique de WordPress qui me fait mourir de rire.

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler un tout petit chouïa de ma vie. (Ouh la folle, elle va parler d’elle.) S’il ne s’est rien passé ici, IRL c’est une autre affaire : j’ai quitté le pays merveilleux du chômage non rémunéré pour entrer en tant qu’assistante d’édition chez un grand éditeur parisien.

toy-story-aliens ooooh

Comme le monde est bien fait, j’ai reçu, une fois embauchée (ô, ironie), des tas de propositions de travail en free-lance. Donc je fais des lectures pour des éditeurs jeunesse, et sur le mois de mai, je suis même assistante d’édition pour une maison jeunesse que j’adore de tout mon petit cœur de beurre, et j’en suis toute émoustillée. Mais du coup je taffe je ne sais pas combien d’heures par semaines. Je préfère ne pas compter.

Ah, et aussi, j’ai commencé à chercher un appartement à Paris et j’ai trouvé la perle rare en trois semaines. 45m carrés hyper lumineux Porte d’Italie, avec un budget de 2 pauvres amoureux désargentés : c’est de l’efficacité ou de la chance absolue, je ne sais pas. Je n’ai pourtant pas pratiqué de sacrifice à Satan depuis l’obtention de mon stage chez Gallimard Jeunesse l’an dernier.

radiating Innocence Lestrade sherlock

Il me reste à déménager et emménager, découvrir Paris, écrire pour le blog et mener tout le reste en même temps. Tout ça pour vous dire que je suis charrette en ce moment, mais surexcitée et pleine de projets, et que si vous êtes sur Paris et voulez me rencontrer, dîtes-le moi, on se boira un chocolat, un demi, un mojito, selon votre philosophie en la matière.

Sinon je suis à St-Malo ce week-end pour le festival Étonnants Voyageurs. Pareil, faîtes-moi signe !

Plus bas : programme à venir sur le blog. Y a du bon !
Lire la suite