Délit de faciès, ou la couverture ratée

Attaquons-nous à un gros morceau, attaquons-nous à ce qui cristallise bien souvent notre attachement pour un livre, et ce qui nous invite, ou non, à l’acheter.

de l'importance de la couverture lupiot allez vous faire lire

Y a pas grand-chose qui me désole davantage qu’une couverture ratée. Je ne vous parle pas d’une couverture que je trouverais « pas jolie », non, qu’importent mes goûts personnels. Je vous parle d’une couverture à côté de la plaque. Une couverture qui n’a rien compris, et qu’on ne comprend pas.

Qu’est-ce qu’une couverture ratée ?

Pour répondre à cette bien intrigante question, il va falloir s’atteler à son pendant, évidemment : qu’est-ce qu’une couverture réussie ? Là, c’est assez fastoche : une couverture doit fournir la réponse à une seule question sur le livre. UNE SEULE. Lire la suite