Délit de faciès, ou la couverture ratée

Attaquons-nous à un gros morceau, attaquons-nous à ce qui cristallise bien souvent notre attachement pour un livre, et ce qui nous invite, ou non, à l’acheter.

de l'importance de la couverture lupiot allez vous faire lire

Y a pas grand-chose qui me désole davantage qu’une couverture ratée. Je ne vous parle pas d’une couverture que je trouverais « pas jolie », non, qu’importent mes goûts personnels. Je vous parle d’une couverture à côté de la plaque. Une couverture qui n’a rien compris, et qu’on ne comprend pas.

Qu’est-ce qu’une couverture ratée ?

Pour répondre à cette bien intrigante question, il va falloir s’atteler à son pendant, évidemment : qu’est-ce qu’une couverture réussie ? Là, c’est assez fastoche : une couverture doit fournir la réponse à une seule question sur le livre. UNE SEULE. Lire la suite

Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle, d’Hervé Giraud (2016)

J’avais découvert la plume de Hervé Giraud dans Prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvants, un livre :

  1. au titre si délirant que, forcément, tu es curieux ;prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvants
  2. complètement barré, servi par un humour très imagé et décalé ;
  3. plein d’optimisme, sur fond de toile sociale râpeuse, mais colorée.

Aussi, à la sortie de son nouveau roman ado, je ne me suis pas trop laissée prier : j’ai mordu dedans à pleine dents. Je peux remercier Soazig, l’éditrice Littérature de chez Thierry Magnier, pour sa confiance (et Hervé Giraud himself pour sa bonne humeur constante ; Hervé, tmtc).

L’Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle, ça parle de quoi ?

herve giraud thierry magnier histoier du garcon qui courait apres son chien qui courait apres sa balleD’un adolescent de quatorze ans, lunaire et maladroit, qui nous parle à la première personne pour nous aspirer dans son univers unique et coloré. Cet univers, il le partage avec Cali, sa sœur jumelle. Ils ont leurs secrets, leurs rituels… et leur chien, Rubens, un vieux dalmatien hyperactif. Puis Cali tombe malade, et le chien fugue.

L’univers est sans dessus-dessous, et ça s’est fait si soudainement, si doucement… c’est si gentiment cruel ; que faire ? Le protagoniste, porté par la conviction que, s’il retrouve Rubens, il retrouvera Cali, part en quête de son vieux chien, qui a suivi sa balle rouge, emportée par le courant. D’étape en étape dans cette recherche de plus en plus délirante, de fantaisie intime en prière silencieuse, le narrateur insuffle la vie au récit, une vie foisonnante et magique.

Lire la suite

Des livres pour mieux vivre ensemble

Comment parler du vivre-ensemble aux enfants et adolescents ? est une question qui a fait Plop sur tous nos écrans après les attentats. Ceux de janvier 2015, et ceux de novembre dernier. Elle réapparaîtra aujourd’hui, demain, suite aux attentats de Bruxelles. Une question qui a fait Plop dans ma tête, personnellement, c’était aussi :

C’est quoi, le « vivre-ensemble » ?

Qu’est-ce que c’est que cette bête-là ? Parce que, pour moi, ça ressemble beaucoup à l’idée de Citoyenneté, qu’on aurait renommée après avoir oublié ce que c’était. Citoyenneté, un joli mot bien long qui venait déjà redonner un coup de jeune à son vieux synonyme Civisme, que j’aime assez utiliser, perso, surtout dans la phrase :

« Merci, vous êtes bien civil. »
(L’essayer, c’est l’adopter.)

lady grantham proud

Lire la suite

(Infographie) Quelques-uns de mes auteurs préférés

On me l’a demandé d’innombrables fois (très exactement : 3) aussi cédé-je sous la pression populaire :

Voici, non pas mes livres préférés (ce sera pour une autre fois (vous me voulez vraiment du mal, argh)), mais quelques-uns de mes auteurs préférés (avec mes livres préférés d’eux). En images, parce que c’est plus sympa. Oui, vous m’avez grillée à 300 km avec mes sabots à paillettes, c’est encore une infographie. Mais une infographie sur des auteurs, ça ressemble à quoi ? À un truc comme ça :

extrait infographie auteurs

On sera en droit de se demander à quoi sert une telle liste : en tout cas pas à établir un podium. Elle sert, comme la plupart de mes chroniques, à faire découvrir des œuvres et des auteurs que j’aime.

En bonus, vous aurez des illustrateurs (de talent) dans la pagaille.

Suivez le sens de défilement, et si vous ne vous perdez pas en route, rendez-vous à la sortie. Lire la suite

Les carnets de Cerise, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret (2012-…)

Vous est-il arrivé, enfant, d’écrire dans un journal intime les aventures partagées avec vos meilleur(e)s ami(e)s, vos soupçons de complots sur de mystérieux inconnus, ou même des fiches de personnages pour vos aventures imaginaires, voire vos futurs romans ?

Si oui, vous ne serez pas dépaysés en lisant Les carnets de Cerise. Si non, vous vous délecterez de les découvrir.

Tome 4

À l’occasion de la sortie du quatrième tome, La Déesse sans visage, paru le 27 janvier dernier, je reviens sur cette série-pépite des éditions Soleil pour la faire découvrir aux novices. Les carnets de Cerise contiennent le récit des aventures de Cerise, une petite fille (11 ans dans le tome 1, Le zoo pétrifié) à l’imagination débordante qui rêve de devenir romancière. Toujours à l’affût d’une nouvelle source d’inspiration, ses amies et elle ont tendance à se retrouver plongées au cœur de mystères bien plus grands qu’elles. Lire la suite

#AdopteUnLivre : concours littérature jeunesse et young-adult

Il est bientôt l’heure du ménage de printemps. Aussi, comme à l’accoutumée, j’entreprends une petite opération déstockage… et j’en profite pour vous couvrir de cadeaux !

concours livre allez vous faire lire

En effet, j’ai dans ma bibliothèque…
…trop de livres, beaucoup trop de livres.

belle disney books

J’en suis heureuse mais :

  1. J’ai des doublons ;
  2. J’ai des livres dont j’ignore la provenance et les intentions ;
  3. J’ai de bons amis, en excellent état, que je ne lirai plus mais aimerais faire découvrir.

Pour ces voyageurs dans l’âme, je cherche une nouvelle destination exotique. Ce pourrait-il que ce soit votre table de chevet ? (#J’aurais dû faire de la pub)

LES LOTS Lire la suite

Relecture Harry Potter 3 : Le prisonnier d’Azkaban, de J. K. Rowling (1999)

Il est là, sur mon étagère depuis tant d’années. Malgré le temps passé ,il continue de m’appeler. Sa couverture vieillie scintille devant mon regard, ses pages jaunies s’illuminent magiquement quand je les tourne, me transportant dans le monde qui a construit ma vie… Vous l’aurez compris, je me suis remise à lire les Harry Potter.

En réalité, je les relis régulièrement depuis que j’ai huit ans, amoureusement, religieusement même. Mais cette fois, Lupiot m’a confié une mission : être objective, pour participer à son challenge « relecture des Harry Potter à l’âge adulte »

Relecture du tome 1 : L’école des sorciers
Relecture du tome 2 : La chambre des secrets

i solemnly swear up to no good

Me voilà donc pour la chronique de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban. Méfait accompli !

hp3 harry potter et le prisonnier d'azkaban jkr folio juniorHarry Potter passe probablement le pire anniversaire de sa vie : son oncle et sa tante ont invité l’odieuse tante Marge, qui traite Harry et ses parents comme des chiens galeux dans leur maison de Privet Drive ! Malgré les enjeux, Harry ne parvient pas à garder son calme et la fait accidentellement enfler comme une baudruche sous le coup de la colère. Harry sait qu’il va se faire renvoyer de Poudlard, il n’avait pas le droit d’user de magie en dehors de l’école. Et pourtant, le ministère ne semble pas s’en formaliser outre mesure… Au contraire, tout le monde est soudain très protecteur concernant le jeune sorcier à lunettes… c’est que le dangereux criminel Sirius Black, qui vient de s’échapper de la prison d’Azkaban, chercherait à le tuer !

Nouveaux professeurs, passages secrets insoupçonnés, secrets du passé… la troisième année à Poudlard s’annonce très mouvementée !

trelawney-danger

Pour beaucoup, Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban est le meilleur tome de la saga.

Lupiot : *Permettez une intervention constructive ?* LES MARAUDEURS *O*

Bloup : Ce n’était pas particulièrement mon favori à la première lecture (parce que je les aime tous fort fort fort) mais je dois avouer avoir adoré le relire. Je me suis replongée dedans sans avoir relu les deux premiers et je suis très vite (re)tombée dans l’ambiance.

Petit aperçu des points forts : Lire la suite

La Classe de mer de Monsieur Ganèche, de Jérôme Bourgine (2016)

Souvenez-vous de l’esprit d’aventure de vos neuf ans — celui que vous guettiez au coin de chaque rue, celui qui vous faisait voir comme l’odyssée du siècle un voyage en car scolaire avec tous vos copains. Vous y êtes ? Parfait, alors en route pour la classe de mer de Monsieur Ganèche !

la classe de mer de monsieur ganeche jerome bourgineMonsieur Ganèche, c’est un instit’ remplaçant, et, manque de bol, on lui a refilé les 6 cas sociaux de l’école : des hurluberlus inadaptés, en retard, mal élevés, distraits, que sais-je. Du moins, c’est ce que voudraient nous faire croire leurs bulletins de note. Heureusement qu’on est davantage que ses bulletins ! Monsieur Ganèche, avec ses grandes oreilles frémissantes en guise de radar à vérité, fait bien vite le tri : derrière le bout-en-train, l’intello, l’effrontée, la lunaire, le gros nounours et la douce fantaisiste qui, de prime abord, semble ingérables, il y a six personnalités exceptionnelles qui, d’après lui, n’ont pas été réunies par hasard. LE DESTIN EST INTERVENU. Lire la suite