Des livres pour les parents geeks (Liste thématique)

J’ai trois petites trouvailles délicieuses à partager avec les geeks qui ont de jeunes enfants dans leur entourage.

geek spn dean

T’es mal placé pour te foutre des geeks, Deano.

(Pour ma maman (et autres lecteurs confus)) La culture geek ou pop-culture* est issue ou parcourue de références (à la littérature, aux jeux vidéos, au web, au cinéma) véhiculées par les médias modernes, et compte une part importante de SFFF (science-fiction, fantasy et fantastique). Les geeks sont les adeptes, producteurs et dévoreurs de cette culture.

S’agit ici d’en nourrir les petits nenfants.

Que ces enfants, d’ailleurs, soient :

  1. les vôtres (et du coup il faut absolument qu’ils absorbent, tels des éponges, certes votre amour incommensurable mais AUSSI l’héritage pop-culturel à la fois brillant et idiot, fantaisiste et scientifique, populaire et abscons, qui constitue une part importante de votre personnalité) ;
  2. ceux de vos proches (que vous voulez convertir à la geekitude dans leur dos) ;
  3. ceux de quasi inconnus pas geeks pour un sou (comme la gamine de 3 ans de ce vague collègue qui n’a jamais vu ni lu les Tolkien et confond Star Wars et Star Trek, parce qu’il faut sauver sa progéniture).

J’ai trois petites perles à vous conseiller…

  • Dark Vador et fils & Dark Vador et sa petite princesse, de Jeffrey Brown (album pour adultes… à partir de 3-4 ans)

Aux fans de Star Wars (ou, franchement… à toute personne sachant vaguement situer le personnage de Dark Vador), je recommande les merveilles d’humour et de tendresse acidulée que sont Dark Vador et fils, et la version 2.0, avec Leia : Dark Vador et sa petite princesse.

dark cador et filsdark vador et sa petite princesse

Chaque planche développe le quotidien de Vador en papa-poule légèrement déconcerté.

dark vador et fils pagedark vador et sa petite princesse page

Dark Vador et fils et Dark Vador et sa petite princesse, de Jeffrey Brown, chez Huggin & Munnin, 2012 et 2013, 48 pages chaque, 9,90€

  • Par bonheur, le lait, de Neil Gaiman et Boulet (à partir de 6 ans)

par bonheur le lait neil gaiman bouletPour l’adulte qui a aimé American Gods et Neverwhere, vous pouvez bien sûr faire lire Coraline à un enfant de neuf ans, mais en attendant, ce sera un véritable plaisir de faire découvrir l’esprit fantasy farfelu et génial de Neil Gaiman grâce à Par bonheur, le lait, un conte à lire aux enfants dès six ans.

C’est l’histoire d’un papa parti chercher le lait pour les céréales de ses enfants. Quand il revient enfin et que ses loustics impatients lui demandent ce qui lui a pris tant de temps, il leur raconte qu’il s’est fait enlevé par des extra-terrestres… et tout ce qui s’en s’est ensuivi. Une aventure survitaminée, à la frontière de Jules Verne et des Monty Python, avec de la technologie improbable, des stégosaures et des poneys. Geek à mort.

illustrations boulet par bonheur le lait

Le plus : ce roman est illustré par Boulet, un auteur de bandes-dessinées (qui tient un blog BD extra) et ses dessins sont parfaitement adaptés à l’esprit fantasy-SF hilarant de l’histoire.illustrations boulet par bonheur le lait dinosaures

Par bonheur, le lait, de Neil Gaiman, illustré par Boulet, chez le Diable Vauvert, 2015, 126 pages, 12,50€ (paru dans la langue d’origine en 2013, avec des illustrations de Skottie Young)

  • Dragon de glace, de George R. R. Martin (à partir de 8 ans)

dragon de glace george r r martinAux fans de Game of Thrones, la série, ou aux lecteurs du Trône de Fer, les livres, j’ai plaisir à faire découvrir ce conte qui se situe dans le même monde (Westeros), même si pas au même moment (a priori : bien avant).

La petite Adara vit dans un village où tout le monde sait qu’elle est particulière, car elle est né au cœur de l’hiver le plus froid et, depuis, ses petits doigts glacés ne craignent plus la morsure de la neige. Elle a conçu une relation secrète et unique avec un être presque mythique qui n’apparaît qu’en hiver : le dragon de glace. C’est un conte à la fois sombre et merveilleux, dur mais beau, et accessible dès huit ans — ce qui n’est pas le cas de la saga principale. Missbouquinaix en parle très bien dans ce billet.

Le plus : c’est (à mon goût) mieux écrit et beaucoup mieux traduit que la saga pour les grands.

Le 2ème plus : les illustrations noir et blanc de Luis Royo, très fidèles à l’esprit de grande fantasy de Martin.

luis royo illustrations dragon de glace

Illustration de Luis Royo

Dragon de glace, de George R. R. Martin, chez Flammarion, 2015, 130 pages, 12,90€ (écrit en 1980, traduit en 2002, paru au sein du recueil Dragon de glace chez ActuSF en 2011)

§§§

Vous connaissez d’autres petites bouchées de geekitude junior dans le genre ?**

Bonne lecture,

Lupiot

Lupiot


* Si l’on est nuancé et pointilleux, culture geek et pop-culture ne sont pas synonymes, je le sais. La pop-culture renvoie plus exactement à la culture populaire (chansons, films, etc) essentiellement américaine (mais pas que). J’ai joint les deux car 1) ce n’est pas mon taff de définir le genre ici (mais un jour peut-être) 2) la culture geek est en train de se populariser à un tel degré qu’elle commence à fusionner avec la pop-culture, donc aucune énormité n’a été proférée.

** Dans le genre des « premiers pas » dans un univers destinés à des plus grands, je pense aussi aux Lettres au père Noël, de Tolkien (chez Pocket), dont j’ai parlé dans cette liste, et bien sûr aux Contes de Beedle le Barde, de J.K. Rowling (chez Gallimard), spin-off Potterien. Mais moins geek.
lettres du père Noel tolkien contes de beedle le barde jkr

Advertisements

7 réflexions sur “Des livres pour les parents geeks (Liste thématique)

  1. Oh, les albums de Dark Vador et ses enfants ont l’air tellement choupi !
    Je note Par bonheur, le lait, je connais seulement Coraline de l’auteur (je sais, honte sur moi) et j’ai découvert les dessins de Boulet grâce au film Les Dissociés, j’adore !

    Aimé par 1 personne

    • Ils sont absolument craquants. Et drôles.
      Coraline est beaucoup plus sombre que Par Bonheur le Lait, de Neil Gaiman & Boulet, qui tient pas mal du délire acidulé et fait une parfaite histoire à lire/raconter à des enfants (mais aussi à se raconter à soi-même, bien sûr, parce qu’on est de grands enfants…).
      Neil Gaiman est l’un de mes grands, grands auteurs préférés. Je suis toujours émoustillée quand je rencontre quelqu’un qui ne le connaît pas, car il y a des merveilles à découvrir. Si tu aimes ‘lhumour absurde et le fantastique, je te conseille le génial, et excellement écrit « De bons présages », coécrit avec Terry Pratchett ! Je l’ai chroniqué, d’ailleurs (mais il y a longtemps ; mon style de blog n’était pas encore rôdé), c’est un des romans que je recommande le plus volontiers.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s