Les rêves rouges, de Jean-François Chabas

Aujourd’hui 10 avril 2015 paraît un roman étonnant et détonnant, naïf et oppressant à la fois.

rêves rouges jean-françois chabasLachlan, jeune canadien de 14 ans d’origine amérindienne, n’a pas une vie simple depuis sa rencontre avec l’incroyable fille aux yeux mauves, Daffodil. Appelée l’anormale au collège, celle-ci a une fâcheuse tendance à dynamiter les conventions avec un naturel désarmant. À la fois intrépide et fragile, elle happe Lachlan dans son tourbillon, et celui-ci à son tour partage avec elle son univers — dont l’un des éléments marquants, à la fois force et faiblesse, est sa croyance en « Ogopogo ».

Le récit se cristallise autour de cette figure mythologique, menaçante et fantastique qu’est Ogopogo, le Méchant du Lac, grand serpent des temps anciens, légende indienne qui vivrait au fond du lac Okanagan autour duquel s’est établi la ville. Ogopogo, croit Lachlan, amène les hommes à dévoiler leur véritable nature, et bientôt, autour du garçon, des haines toxiques, enfouies au plus profond des enfants et des hommes, vont s’éveiller… Les violences se multiplient envers Lachlan et Daffodil, tandis qu’eux-mêmes sont poursuivis par leurs propres démons. Ils vont découvrir que les personnes les plus dangereuses ne sont pas toujours celles qu’on croit.

Ok ; ce roman est vraiment très bon, bien que sa puissance soit délicate à restituer, car elle naît de la lente montée en tension de l’environnement familial, scolaire et communautaire de Lachlan, mais aussi de révélations tardives sur les motifs des personnages, qui font prendre toute son épaisseur à la croyance a priori anodine et naïve en Ogopogo, le serpent légendaire. Sociétal et intimiste, contemporain et mythologique, ce roman est un ovni. Ne laissez pas passer cette chance d’une rencontre du troisième type.

Bonne lecture,

Lupiot

Lupiot Allez Vous Faire Lire

 

 

 

 

Les rêves rouges, de Jean-François Chabas, Gallimard Jeunesse, 2015, 279 pages (coll. Scripto)

Advertisements

2 réflexions sur “Les rêves rouges, de Jean-François Chabas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s