Le passage, de Louis Sachar (1998)

Cela fait un long, long moment que ce bizarre roman me holes louis sacharfaisait de l’œil du coin de son trou. Il s’appelle Holes en V.O., et on comprend pourquoi : notre héros va passer d’interminables, interminables heures à creuser. Pourquoi ? Aucune idée, et c’est bien ça le plus désespérant.

le passage louis sachar gallimardStanley s’est retrouvé au Camp du Lac Vert sur une erreur judiciaire. Pour lui, ça n’a pas été une surprise : il se traîne une malédiction vieille de quatre générations, qui fait que les Stanley Yelnats (palindromes de père en fils) sont toujours là au mauvais endroit au mauvais moment. Une malchance pareille vaudrait d’être cotée en bourse. Et donc il creuse des trous en plein désert dans un camp de redressement juvénile au règlement totalitaire et éreintant.

Ce que Stanley ne sait pas, c’est qu’à force de creuser, il pourrait bien retrouver les traces d’une légende passée. Car cent ans auparavant, sur les rives du Lac Vert aujourd’hui desséché, vivait une hors-la-loi aux mœurs dissolues, qui aurait peut-être bien croisé l’arrière-arrière-arrière grand-père de Stanley…

Un roman drôle et intelligent, où les déboires du héros (qui pourrait publier une série en 12 tomes chez VDM Éditions) font écho à une mythologie familiale savoureuse. Je me suis régalée dans les flash-back, presqu’autant que je me révoltais comme une enfant face à la rudesse du Camp.

Les personnages, parfois simplement esquissés à la faveur d’une anecdote, ont l’authenticité et la substance mouvante de ces personnages de contes qui nous sont immédiatement attachants.

Un roman initiatique moderne, brut et brûlant comme le désert texan qui, à l’occasion de la parution du nouveau roman de Louis Sachar (Chemins Toxiques), vient de connaître une très belle réédition chez Gallimard Jeunesse. En espérant que son nouveau look saura (encore mieux) séduire de nouveaux lecteurs…

Bonne lecture,

Lupiot

Lupiot Allez Vous Faire Lire

Le passage, de Louis Sachar, 2000, L’École des Loisirs, collection « Médium », 144 pages, réédition 2016, Gallimard Jeunesse, 320 pages

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Le passage, de Louis Sachar (1998)

  1. Un incontournable, un essentiel, un indémodable…Je manque de superlatif. C’est un des livres qui a bercé mon enfance, j’ai du le lire au moins un quinzaine de fois ! Ca m’a fait tellement plaisir quand ils l’ont ressorti !

    Aimé par 1 personne

    • Ouiii ! Je l’ai lu pour la première fois l’an dernier et je l’ai déjà relu une fois depuis. C’est un roman qui a tout pour lui. Il est riche d’évasion et d’humanité, riche d’humour et d’intelligence, et malgré toute cette richesse il est d’une simplicité et d’une limpidité à toute épreuve. (Pis la nouvelle couv est trop chouette ! Je suis bien contente.)

      Aimé par 1 personne

      • On me l’avait offert pour mes 12 ans, et même encore maintenant il n’a rien perdu de son charme ! Quand on a fait les commandes d’implant’ de la librairie, c’est un des premiers livres que j’ai voulu commander mais il était déjà épuisé. Quand j’ai vu qu’ils m’avaient ressorti….Oh joie ! Oh bonheur immense ! Il est désormais en place d’honneur sur la table et il n’est pas près d’en bouger ❤

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai l’ancienne édition (achetée d’occasion car je trouvais qu’il manquait à ma bibliothèque perso -celui que j’avais lu étant ado était au CDI !-) mais j’avoue que cette nouvelle édition me plaît beaucoup… Vais-je craquer ? =D

    Aimé par 1 personne

    • Ah ah moi aussi j’ai le « vieux », acheté chez un bouquiniste car, comme le dit Mary, il était épuisé. Il est tout cabossé et jauni mais, malgré ça, je l’aime bien. Je pense que je ne vais pas craquer pour moi, mais je sais déjà que je vais l’offrir, la nouvelle édition…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s