Et plus encore, de Patrick Ness (2014)

Et plus encore. Un joli titre, sobre, mais mystérieux. (On rajoute mentalement, soi-même, des points de suspension.) Une jolie couverture, invitant à pénétrer dans un univers que l’on devine plutôt sombre.
C’est là que s’arrête le beau travail de l’éditeur, car pour ma part, j’aurais invité l’auteur à retravailler son manuscrit sur plusieurs points*. Ce roman me laisse un goût de… pas terrible (et aussi un petit regret, car il y a d’énormes bonnes idées).

et plus encore patrick nessVous êtes-vous déjà dit, au fond de vous, un soir où la vie vous accable, ou un matin au creux d’un rêve qui s’évapore, qu’il devait y avoir quelque chose d’autre ? Quelque chose de plus ? Seth, le héros du roman, trouve la porte de ce et plus encore, ou du moins, on le présume. Car il meurt ; il se noie, et il se réveille. Dans un autre monde. Lire la suite

Publicités