Des livres pour les incompatibles scolaires

Les bêtas, les incompatibles scolaires, les échecs au fond de la classe près du radiateur, ceux qu’on promet à une vie d’éboueurs —ce qui n’est franchement pas sympa pour les éboueurs, c’est un noble métier, et en matière d’utilité à la société, est-ce plus ou moins valable que Dissertateur ? Discutez, monsieur le professeur, vous avez 4h— ceux-là donc qu’on a relégué au rang de bons à rien patentés, ont de quoi se sentir poussés hors du sentier, un peu seul, un peu désespérés.

Non.

De un, l’école n’est qu’un tremplin imparfait sur lequel tout le monde ne rebondit pas bien. De deux, les cancres, ça n’existe pas : si on n’est pas bon par ici, on est forcément bon par là. De trois… la cancritude n’empêchera pas le bonheur ! (Quoi de mieux inspiré en ce jour de rentrée ?) Et puis, venez par là : Lire la suite

Publicités