Si vous avez aimé… Nos étoiles contraires, de John Green (2012)

nos étoiles contraires couvertureNos étoiles contraires* fait un tabac, et pour cause : c’est une merveille. Permettez-moi d’élaborer : le roman est parcouru d’un humour mordant (tantôt acide, tantôt doux), et pourtant, il parle de l’amour naissant de deux jeunes cancéreux.
(Baah ! Fuyons !)
Suis-je la seule à prendre peur quand je lis ça sur une 4ème de couv’ ? Peur du pathos désespérant, pas cliente des formules lacrymales… Bref, je me méfie. Lire la suite

Le théorème des Katherine, de John Green (2006)

C’est peut-être le plus discret des John Green —si tant est qu’un John Green puisse se targuer de discrétion depuis la déferlante TFIOS— et pourtant, c’est mon favori. Comme dans Nos étoiles contraires*, et comme toujours chez cet écrivain Young-Adult génial, l’humour est au service de la quête identitaire du héros.

théorème des katherine john greenColin ne sait plus où il en est, et a pourtant toujours très bien su où il allait. Mais, ex enfant prodige, il se retrouve à l’âge malheureux où il ne suffit plus d’être surdoué, il faut devenir quelqu’un, sinon, être un petit génie n’aura pas grande signification… Lire la suite